Astuces pour éditer asciidoc avec neovim/Vim (comme un boss !)

Boyd Kelly
|
Après avoir passé une année et plus à éditer en asciidoc, j’ai pensé partager quelques suggestions et astuces que j’ai trouvé pratique. Signalons d’abord qu’il existe des centaines de paramètres et options en néovim/Vim pour le formatage et présentation du texte en générale. Parfois cette présentation peut être utile pour rendre la lecture agréable. Par contre rappelons nous que la raison d’être de documents en asciidoc, c’est que la chaine d’outils va s’occuper de la présentation.

Nvim plugins

Boyd Kelly
|
Table 1. Nvim plugins Startup Plugin Version Usage Notes opt Asif (heads/master) opt coc.nvim (v0.0.79-131-gc9041340) opt goyo.vim (1.6.0-37-ga865dec) opt nord-vim (v0.7.0-94-gea7ff9c) Look Nice theme opt translate.vim (v0.0.3-5-gda98838) Writing not using currently

Gérer les modules vim sans soucis (abandonner le Gestionnaire !)

Boyd Kelly
|
Gérer les modules Vim et Nvim facilement avec les gestionnaires inégrés ! Les versions récentes de Vim et Nvim sont équipées de gestionnaire de modules, mais ce n’est pas tout le monde qui en profite. Eh bien voici quelques raisons d’abandonner Pathogen, Vim-Plug, Vundle, et même minpac (qui est quand même basé sur le gestionnaire intégré pour gérer le chemin d’execution)

Ponctuation française facile sous Linux avec nvim/vim

Boyd Kelly
|
« Les sauterelles envahissent l’Égypte et les virgules envahissent la ponctuation ». — Victor Hugo La légende des siècles Si vous avez l’habitude de taper en anglais et en français, comme moi, comment gérez vous les espaces qui précèdent les points d’interrogation et d’exclamation, les deux-points, le point-virgule, et les guillemets ? En français, selon les normes (?? en tout cas), il faut avoir des espaces avant le point d’interrogation et le point mais les anglais sont étonnés de voir cela.