SÉANCE 36 COURS DE DIOULA

1. LÉÇON 36 : KALANSEN BI SABA NI WƆƆRƆ

1.1. ECHANGES ET COMPREHENSION DE TEXTE DIOULA

Tayɛricɛ i ni baara !

Bon travaille tailleur !

Nba, hɛrɛ sila wa ?

Merci la paix?

Tɔɔrɔ si tɛ n na, ɲininkali lo, i bɛ cɛfani ni demisɛnfaninw karan yan wa ?

Aucun mal est venu sur moi, c’est une question, est-ce que vous coudez de habit d’homme et d’enfants?

ɔn-hɔn, cɛfani o, denmisɛnfani o, musofani o, n b’a bɛɛ karan. I ɲɛ tɛ fani karanninw la wa ?

Oui, pour les hommes, les enfants, les femmes, on les coude tous. Est-ce que tu ne voit pas les articles cousus?

Tayɛricɛ, i bɛ cɛ kɔnpilɛ kelen karan joli?

Tailleur, combien vous faites un habit d’homme?

N bɛ kɔnpilɛ kelen karan waga kelen ni kɛmɛ fila, nka n be na kɛmɛ bɔ i ye.

Je fais un habit à 6000 FCFA, mais j’enlève 500F.

Ayiwa, n k’o mɛn, i ni ce. N ya faniw flɛ nin ye. Ne yɛrɛ ta ye kɔnpilɛ naani ani n dencɛnin ta kɔnpilɛ fla.

Alors j’ai compris, merci. Regarde mes habits. Moi-même je prends quatres complets, et mon fils prends deux habits.

I ya faniw cɛ ka ɲin dɛ! A bɛrɛbɛrɛ yɛrɛ lo. Den ta kɔnpilɛ fila, i bena kɛmɛ wɔɔrɔ wɔɔrɔ di o la.

Tu vas donner 3000 pour chacque.

Ayiwa, i ni ce Tayɛricɛ, i y’o karan joona.

Alors merci Tailleur, tu vas les coudre rapidement.

Folikun tɛ, i tɔgɔ ani i den tɔgɔ. N b’i tɔgɔ sɛbɛ k’i ya mezire (meziri) ta. Fani bɛ karan ka kɛ suguya jumɛn ye? I bɛ modɛli juman fɛ?

De rien, ton nom et le nom de ton fils. J’écris ton nom pour prendre les mesures. ?? Quel modèle tu veux?

modɛli ɲuman, nɔgɔman, i b’a karan ka ɲa. I kana kurusi senda boɲa.

Le modèle bon facile. ?? tu vas bien coudre. Il ne faut pas elargir le bas du pantalon.

Ayiwa sisan i bɛ karanniwari tlancɛ di, n bɛ taga jese ni kolonin ni kɔnɔnabla san.

Alors maintenant donner la moitiée d’avance. Je vais acheter le fil, des boutons, et la doublure.

Yiwa o tɛ baasi ye, waa saba flɛ nin ye. N bɛ na faniw ta lon juman?

Pas de problème, voici 15000 FCFA. Je vais prendre les habits quel jour?

I bɛ na sininkɛnɛ tere fɛ lɛri tan ni looru la, i bɛ n’a sɔrɔ a bɛɛ banna.

Tu viens après demain, dans le jour 15 h, tu vas le trouver tout achevé.

Ayiwa, an taala o, k’an bɛn o.

OK, nous sommes partis, à la prochaine.

K’an bɛn sininkɛnɛ, ko n b’I somɔgɔw fo.

À après demain,

Tableau 1. Vocabulaire :
  • NB: un mille et deux cent

  • 1000 et 200

  • 5F×1000 et 5F×200=6000F

    a

    il, le

    an

    nous

    ani

    et

    ayiwa

    bon

    baasi

    grave

    baga

    agent, celui qui passé

    banna

    finir+acc

    boɲa

    faire gros, élargir, agrandir

    enlever, dimunier, rabaisser

    aux

    bɛrɛbɛrɛ

    vrai

    bɛɛ

    tout

    aspect

    homme

    cɛfani

    habit pour homme

    den

    enfant

    dencɛnin

    petit garçon

    denmisɛnfani

    habit pour enfants

    dennin

    enfant

    di

    donner

    ?

    fani

    habit, tissus

    fla

    dent

    fla

    deux

    flɛ

    voir, regarder

    fo

    saluer

    vers

    i ni ce

    merci

    i

    tu, toi

    jese

    fil

    joli

    combien

    joona

    vite

    juman

    quel, quelle

    ka ɲa

    bien

    ka

    aux. Adj., pour

kalan

coudre

kalannikɛbaga

tailleur

kana

injonctif

karanninw

coudre+marque du participe passé

karanniwari

frais de couture

kelen

un

ko

dire

kolonin

bouton

kurusi

plantalon

kɔnpilɛ

complet

kɔnɔna bla

doublure

faire

kɛmɛ

NOTE: 5F×100=500F

kɛmɛ wɔɔrɔ wɔɔrɔ

six mille six mille

kɛmɛ

cent

kɛ…ye

faire

k’an bɛn o

au revoir

k’an bɛn sininkɛnɛ

on se voit après

la

lo

c’est

lon

jour

lɛri

heure

mezire

mesure

modɛli

modèle

musofani o

habit pour femme

mɛn

entendre

n

je, moi

na

marque futur

na

postposition

naani

quatre

nba

réponse d’un homme à une salutation

ni

action de.:: suff

ni

et

nin

ceci

nka

mais

nɔgɔman

facile

o

cela, c’est, emphase, ça, les

san

acheter

senda

bas

sininkɛnɛ

après demain

sisan

maintenant

somɔgɔw

parents

suguya

sorte, genre

sɔrɔ

trouver

sɛbɛ

écrire, inscrire

ta

pour, connectif

ta

prendre

taa

partir

taala

partir+acc.

tan ni looru

quinze

tayɛricɛ

homme tailleur

tlancɛ

moitié

tɔgɔ

nom

nég.

u

ils

wa

est-ce que ?

waa saba

quinze mille

waa

mille

wula

soir

ya

connectif

ye

postposition

ye

pour

yɛrɛ

même

ɔn-hɔn

oui

ɲin

bon

ɲininkali

question

ɲuman

bon

ɲɛ

œil

1.2. NYININKALI NINUGU JABI

  • Questions relatives au dialogue

    1. Tayɛricɛ bɛ cɛ kɔnpilɛ kelen karan joli?:: A bena cɛ kɔnpilɛ wɔɔrɔ karan.

    2. Tayɛricɛ bɛ fani sugu bɛɛ kalan wa?::

    3. cɛ faniw o, denmisɛn faniw o, muso faniw o, a bɛ o bɛɛ kalan.

    4. Muna tayɛricɛ bɛ karanniwari tlancɛ kofɔ a ya kiliyanw ye?::

    5. a ka kan ka jese, ni kɔlɔni, ni kɔnɔna bla san.

    6. Tayɛricɛ bena fani ban lɛri jumɛn na?::

    7. A bena fani ban lɛri tan ni looru la.

    8. Kiliyancɛ b’a fɛ ka a ya fani ni jɔn ta karan?::

    9. A b’a fɛ ka ale ya fani n’a dencɛ ta.

  • Questions d’ordre général

    1. Ile bɛ fani sugu jumɛn karan tayɛriw fɛ tuman caman?:: ne bɛ derekɛ karan tayɛriw fɛ tuma dɔ.

    2. I ya tayɛricɛ tɔgɔ ye di? n ɲinana a tɔgɔ kɔ.

    3. Bololabaarakɛlaw bɛɛ bɛ o ya layiriw dafa wa?

    4. Muna karanninkɛlaw tɛ kiliyan caman sɔrɔ la bi tere la? pourquoi les tailleurs ne trouvent pas de clients de nos jours sabu kilianw caman be fani san minw karana ka kan

    5. Tayɛri bɛ i ya bon kɛrɛfɛ wa?