LEXIQUE DU DIOULA

COULIBALY Moussa, HARAGUCHI Takehiko
Institute of Developing Economies

Préface

Ce lexique est inspiré du Petit Dictionnaire Dioula que C. Braconnier et M.J. Derive ont publié en 1978.[1] Comme le dictionnaire précédent, il voudrait être simplement un outil commode pour les personnes qui souhaitent pouvoir parler dioula en Côte d’Ivoire. Il peut être utilisé comme complément à la méthode "kó di? de l’Institut de Linquistique Appliquée d’Abidjan.

Par comodité nous avons adopté la même terminologie grammaticale que celle employée dans "kó di ?". Les guillemets signalent une traduction très approximative.
Tableau 1. Abreviations

pr.

pronom

pr. réfl.

pronom réfléchi

s.

singlulier

pl.

pluriel

conn. verb.

connectif verbal

postp.

postposition

mq. asp.

marque d’aspect

mq. include.

marque de l’injonctif

conn synt. compl.

connectif du systagme complétif

mq. en. adj.

marque d’énoncé adjectival

par. emph.

particule d’emphase

mq. inact.

marque d’inactuel

conn. distrib.

connectif du syntagme distributif

part. phr.

particule phrastique

pr. emph.

pronom emphatique

cop.

copule

fig.

figurée

empl. idiom.

emploi idiomatque

1. Dictionnaire Dioula Français

jula

français

note

gram.

exemples

báara

travail

n

i ta baara ka ɲi i ma wa ?

Est-ce que ton travail te satisfait ?

i ni barra

Bonjour/Bon travail !

travailler

i be baara kɛ

Il travaille

i be baara la

Il est au travail

a be nɛgɛ baara

il travaille le fer

baarakɛla

travailleur

á / áw

vous

pr. 2è pl.

a bamuso nana.

Votre mère est venue.

n’aw ye.

Je vous ai vus.

à

il / elle

pr 3è s.

Awa be min ? a be bon kɔnɔ.

Où est Awa ? Elle est dans la maison.

Musa k’a dɔgɔcɛ bugɔ.

Moussa a frappé son frère.

ábada

jamais

a tɛ ko ɲuman kɛ abada.

Il ne fait jamais quelque chose de bien.

ádamaden

être humain

adamaden kɔni tɛ foyi ye.

L’homme n’est rien ( il n’est que corps et âme. )

ala

Dieu

ala ye kelen ye.

Dieu est unique.

álamani

amende

àlamisa

jeudi

án

nous

pr. 1er pl.

an facɛ lo.

C’est notre père.

kana an bugɔ

Ne nous frappe pas.

àni

et

a ka jɛgɛ ani fornoto san.

il a acheté du poisson et du piment.

a k’a fɔ Musa ani Bakari ye.

Il l’a dit à Moussa et à Bakari.

áraba

mercredi

àwa

alors, eh bin, bon

awa. baga ni kafe tɛ kelen ye.

Eh bien, la bouillie et le café ne sont pas la même chose.

àyiwa

eh bien, euh, bon

farignan k’a minɛ, ayiwa, kunasini sɔgɔma.

Il a commencé à avoir de la fièvre, ehu, avant-hier matin.

ayiwa, n be taga.

Bon, je m’en vais

ayiwa, a be mun lo kɛla ?

Eh bien, qu’est-ce qu’il fait ?

bá

fleuve

chèvre, caprin

báana

personne riche

doigt du milieu

bàanabaana

petit commerçant ambulant

bási

ennuis, chose grave

ji ma glasi kosobɛ. baasi tɛ, dɔ di n ma.

L’eau n’est pas très fraiche. Ça ne fait rien, donne-m’en.

sabali! baasi tɛ!

Pardon ! de rien !

taji banna. o kɛra baasi ye

L’essence est fini. C’est grave.

báden

frère utérin, ami intime

(ba = mère + den = enfant)

bádenya

fraternité, amitié, intime

bága

bouillie

bàga

accuser, attaquer sans raison

jɔn kana baga i jɔn ɲɔgɔn ma.

poison

n

baga be adamaden faga.

Le poison tue l’homme.

bágan

animal

n

so ye gagan ye.

Le cheval est un animal.

bála

balafon

balafɔla

joueur de balafon

balafɔla ye sugu fal ye. balabafɔla ani baladenninfɔla.

Il y a deux sortes de joueurs de balafon, celui qui joue le grand balafon, et celui qui joue le plus petit.

bàla

empêcher

mun k’i bali ka na ?

Qu’est-ce qui t’a empêché de venir ?

domunkɛbaliya ni sunɔgɔbaliya, o ma ɲi

N’avoir pas mangé et n’avoir pas dormi ne sont pas bon.

bálibali

excessivement

go gbanna balibali

Le to ext excessivement chaud.

balima / bálema /bádema /bádima

parent, allié

a balimaw lo ka furu siri.

Ce sont ses parents qui ont arrangé le mariage.

anw be balima ye.

Nous sommes parents.

Fanta balimaw nan ka caya a furuko kosɔn.

Les parents de Fanta sont venus nombreux pour son mariage.

bàlo

nourrir

a be mɔgɔ tan balo.

Elle nourrit dix personnes.

nourriture, vie

n

n be balo feere.

Je vends de la nourriture.

a be balo la.

Il est en vie.

vivre, survivre

ala ka den balo !

Que Dieux prête vie à cet enfant !

mɔgɔ caman sala Musa kɔni balola.

Beaucoup de gens sont morts, mais Moussa, lui, a survécu

bámuso

mère

bán

terminer, finir

baara banna

Le travail est terminé.

a ka domuni kɛ ka ban.

Il a fini de manger.

a bana domuni na.

Il a fini de manger.

mourir s’éteindre

a bamuso banna, a mɛɛna dɛ.

bán / bá

encore

adv

a ma na ban.

Elle n’est pas encore venue.

bàn

refuser

a banna ka taa.

Il a refusé d’aller.

bàna

maladie

bana b’a la

Il est malade.

a ka bana sɔrɔ / bana k’a minɛ

Il a attrapé une maladie.

a banana.

Il est tombé malade.

banabaatɔ lo.

C’est un malade.

bànanku

manioc

bànbagatɔ

défunt

bànge

paraître, apparaître, être apparent, parler à voix audible

balo bɔra ka bange.

La lune est apparue clairement.

sele la i ba kalan ka bange

En priant, tu lis à voix audible

bànge

accoucher, engendrer, être né

a ka denmuso bange.

Elle a accouché d’une fille.

denbange = bangeli

accouchement

n bangela 2004

Je suis né en 2004

bánni

décès

báo

parce que

a ma se ka na, bao a ma mobili sara sɔrɔ.

Il n’a pu venir, parce qu’il na pa eu le frais de transport.

bàra

gourde, casse

bàrajùru

cordon ombilical

den barajuru be ben a wolonin tle wolonflanan.

Le cordon ombilical de l’enfant tombe à sa naissance le septième jour

bàrakun

nombril

bàraji

récompense divine

báramuso

femme préferée d’un polygame

bàri

raccommoder

n taara n ta kurusi di ka bari.

Ju suis allé faire raccommoder mon pantalon.

bárika

bénédiction, graĉe, force

Ala barika la.

Grâce à Dieu.

barika t’a la.

Il n’a pas de force.

a barika.

Merci.

bàro

conversation, causerie

n

a ta baro ka di.

Sa conversation est agréable.

an be baro kɛ.

Nous causons

bása

margouillat

bé / bɛ

cop.

cop.

a be bon kɔnɔ

Il est dans la maison

mq. asp.

a be taga.

Il part / Il partira

bèlebele

gros

a ka muso belebele furu.

Il a épousé une grosse femme.>

i ka mobili belebele ye wa ?

Est-ce que tu as vue une grosse voiture ?

bèleke

cuire à l’eau

( une tubercule )

ku beleke

Igname bouillie.

bèn

tomber

n ta wari benna kɔlɔn na.

Mon argent est tombé dans le puits.

sanji be ben.

La pluie tombe.

Musa benna k’a numasen kari

Moussa s’est cassé la jambe gauche en tombant.

faire tomber

Isa ka Musa ben.

Issa a fait tomber Moussa.

bènkalikɛla

brigand, pilleur

Polisicɛ ka benkalikɛlaw mina.

L’agent de la police a arrêté les brigands.

bére

batôn

a ka fatɔcɛ bubɔ ni bere ye.

Il a battu le fou avec le bâton.

bèse

machette

bɛ́ɛ

tous, tout

musow bɛɛ sigila

Toutes les femmes se sont assises.

den naani be Musa fɛ, u bɛɛ taga lekoli la.

Moussa a quatre enfants, ils vont tous à l’école.

u fla bɛɛ tagala

Ils sont partis tous les deux.

lon bɛɛ n be taga yen.

J’y vais tous les jours.

a ka wari bɛɛ domu.

Il a dépensé tout l’argent.

a bɛe benna.

Tout cela est tombé.

bɛ́macɛ

ancêtre

bèn

rencontrer, s’entendre, se mettre d’accord, contrer

a ni Musa bɛnna.

Il a rencontré Moussa. / Il s’est mis d’accord avec Moussa.

a bɛnna ni Musa ye.

Il a rencontré Moussa. / Il s’est mis d’accord avec Moussa.

a ka Musa bɛn.

Il a contré Moussa.

u tɛ bɛn.

Ils ne s’entendent pas / ils ne s’aiment pas.

accuiller

( kùnbɛn )

a tagala Musa kunbɛn

Il est allé acceillir Moussa.

u ka u kumbɛn.

Ils les ont accueilles.

se réunir

u bɛnna ni ɲɔgɔn ye.

Ils se sont réunis.

n’a be ben i ma, taa ji ta ka na di n ma.

S’il vous plaît, allez me chercher de l’eau.

bí

dizaine

bi saba

trente

bi naani

quarante

aujourd’hui

bi (bi sɔgɔma, bi wula fɛ) ne be taa Bobo

Aujourd’hui (Ce matin, Cet après-midi) je vais à Bobo.

bìɛn / byɛ́n / bìyɛ

flèche, pointe

biŋ

herbe

a k’i la biŋ na.

birifani

couverture

bísi

bus

bìsimila

bienvenu

karamɔgɔcɛ nana. aiwa i bisimila.

Le marabout est venu, eh bien mettez-vous à l’aise.

blà

poser, mettre, déposer

bla hint

bla type

a ka dɛbɛ bla dugu ma.

Il a posé la natte par terre.

min blala dugu ma, aw ma a jate wa ?

Ce qui a été posé par terr, vous n’lavez pas compté ?

n b’i bla mobili la i ta so.

Je vous déposerai chez vous en voiture.

ajouter

mangoro fla bla a kan !

Ajoute deux mangues !

a ka kelen bla fla kan, a kɛla saba.

Deux plus un égale trois.

abandonner, laisser

a k’a muso bla.

Il a abandonné sa femme.

kuma nin bla!

Arrête de parler de ça!

blámuso

belle-mêre (mère ou tante du conjoint), belle-fille (épouse du fils ou de la nièce)

blàsira

accompagner

u k’a blasira fo Bobo.

Ils l’ont accompagné jusqu’à Bobo.

n b’i blasira i ta so ni n ta mobili ye

Je vous raccompagne chez vous en voiture.

u blasirala

ils ont été accompagnés.

bláncɛ

beau-père (père ou oncle du conjointoint), beau-fils (époux de la fille ou de la nièce)

excrément

a ka bo kè

il a déféqué.

bóati

boîte

bòda

anus

bòli

courir, couse fuir fuite

a bolila fo Bobo

Il a fui jusqu’a Bobo

a bolila ka taga.

Il est parti en courant.

a be n dan boli la.

Il me dépasse à la course.

conduire

a be mobili boli

il conduit la voiture.

couler

ji be boli ka bɔ kulu la

L’eau coule de la montagne.

a kɔnɔ be boli.

il a la diarrhée.

bólo

main, bras

n

kinibolo

main droite

numanbolo/bolo jugu

main gauche

i be sira ta kinibolo (numanbolo) fɛ.

Prends la route à droite (gauche).

avoir

postp.

muru be ne bolo.

J’ai un couteau.

bóloden

doigt

bĺlofara

agence, branche

warimaraso bolofara

agence de la banque

kɔ bolofara

branche de la rivière.

bólodenoli

circoncision, excision

bólokolon

mains vides, pauvre

a taara foro la a bólokolon

Il est allé au champ les mains vides.

bolokolon lo

C’est un pauvre.

a be fanikolon don

il porte de haillons

a be se ka musokolon sɔrɔ.

Il peut trouver une femme pauvre.

bólokɔniden

doigt (cf. senkɔniden = doigt de pied, orteil)

Bólokuru

poing, coup de poing

u be bolokuru di ɲɔgɔn ma.

Ils se donne des coups de poing.

bólolbaarakela

travailleur manuel

sɛnkɛla ya bololabaarakɛla ye.

Le cultivateur est un travailleur manuel.

bólomafara

contribution

bôn

lancer

bón

maison

bòn

grand, gros, vaste

bon nin ka bon.

Cette maison est grande.

Musa ka bon.

Moussa est gros.

jamana nin ka bon.

Ce pays est vaste.

bònya

respecter

a tɛ mɔgɔ si bonya

Il ne respecte personne.

respect

n

bonya tɛ Abidjan.

Il n’y a pas de respect à Abidjan

rendre service

a ka n bonya

Il m’a rendu service.

grossir, grandir

a den bonyana

Son enfant a grossi (grandi).

bóso

dépecer

a ka saga boso.

Il a dépecé le mouton.


1. C. Braconnier et M. J. Derive. Petit Dictionnaire Dioula. Institut de Linguistique Appliquée, Abidjan. 1978.