Lexique du dioula (1993)

COULIBALY Moussa, HARAGUCHI Takehiko
Institute of Developing Economies

Préface

Ce lexique est inspiré du Petit Dictionnaire Dioula que C. Braconnier et M.J. Derive ont publié en 1978.[1] Comme le dictionnaire précédent, il voudrait être simplement un outil commode pour les personnes qui souhaitent pouvoir parler dioula en Côte d’Ivoire. Il peut être utilisé comme complément à la méthode "kó di? de l’Institut de Linguistique Appliquée d’Abidjan.

Par commodité nous avons adopté la même terminologie grammaticale que celle employée dans "kó di ?". Les guillemets signalent une traduction très approximative.

La forme et le contenu sont en principe les mêmes que pour le "Braconnier et Dérive". Cependant:

  1. Nous avons enrichi certaines définitions et rectifié d’autres.

  2. Nous avons ajouté 570 mots(1119 mots au total) qui ont été collectés lors de leçons privées de dioula que Moussa Coulibaly a donnés à Haraguchi Takehiko pendant 2 ans entre 1988 et 1990 à Abidjan.

  3. Nous avons omis le signe de ton dans les exemples parce qu’il n’est pas d’une grande utilité pratique pour le débutant et que les effort pour l’imprimer correctement sont disproportionnés par rapport à leur utilité.

  4. Nous avons utilisé les formes élidées résultant de la rencontre de deux voyelles dans les réalisations orales: exemple a b’a ta (a be + a ta).

Nous remercions le professeur Kalilou Tera, chercheur dioulaphone de l’Institut de Linguistique Appliquée qui a vérifié ce lexique et dont les observations et les suggestions nous ont permis de l’améliorer.

octobre 1993

COULIBALY Moussa

HARAGUCHI Takehiko

Tableau 1. Abreviations

pr.

pronom

pr. réfl.

pronom réfléchi

s.

singlulier

pl.

pluriel

conn. verb.

connectif verbal

postp.

postposition

mq. asp.

marque d’aspect

mq. include.

marque de l’injonctif

conn synt. compl.

connectif du systagme complétif

mq. en. adj.

marque d’énoncé adjectival

par. emph.

particule d’emphase

mq. inact.

marque d’inactuel

conn. distrib.

connectif du syntagme distributif

part. phr.

particule phrastique

pr. emph.

pronom emphatique

cop.

copule

fig.

figurée

empl. idiom.

emploi idiomatque

1. Dioula Français

jula

gram.

français

note

exemples

À

à

pr 3è s.

il / elle

Awa be min ? a be bon kɔnɔ.

Où est Awa ? Elle est dans la maison.

Musa k’a dɔgɔcɛ bugɔ.

Moussa a frappé son frère.

àlamisa

jeudi

àni
ni

et

a ka jɛgɛ ani foronto san.

il a acheté du poisson et du piment.

a k’a fɔ Musa ani Bakari ye.

Il l’a dit à Moussa et à Bakari.

àwa

alors, eh bien, bon

(forme contractée de ayiwa)

awa, baga ni kafe tɛ kelen ye.

Eh bien, la bouillie et le café ne sont pas la même chose.

àyiwa

eh bien, euh, bon

farigban k’a minɛ, ayiwa, kunasini sɔgɔma.

Il a commencé à avoir de la fièvre, euh, avant-hier matin.

ayiwa, n be taga.

Bon, je m’en vais

ayiwa, a be mun lo kɛla ?

Eh bien, qu’est-ce qu’il fait ?

A

á / áw

pr. 2è pl.

vous

a bamuso nana.

Votre mère est venue.

n’aw ye.

Je vous ai vus.

ábada

jamais

a tɛ ko nyuman kɛ abada.

Il ne fait jamais quelque chose de bien.

ádamaden

être humain

adamaden kɔni tɛ foyi ye.

L’homme n’est rien (il n’est que corps et âme.

Ala

Dieu

Ala ye kelen ye.

Dieu est unique.

álamani

amende

án

pr. 1er pl.

nous

an facɛ lo.

C’est notre père.

kana an bugɔ

Ne nous frappe pas.

áraba

mercredi

B

bá

fleuve



chèvre, caprin

báana

personne riche

doigt du milieu

bàanabaana

petit commerçant ambulant

báara

travail

i ya baara ka nyi i ma wa ?

Est-ce que ton travail te satisfait ?

i ni barra

Bonjour/Bon travail !

travailler

i be baara kɛ

Il travaille

i be baara la

Il est au travail

a be nɛgɛ baara

il travaille le fer

baarakɛla

travailleur

báden

(ba = mère + den = enfant)

frère utérin, ami intime

bádenya

fraternité, amitié, intime

bága

bouillie

bàga

accuser, attaquer sans raison

jɔn kana baga i jɔn nyɔgɔn ma.

Il ne faut pas que quelqu’un accuse son semblable.

n

poison

baga be adamaden faga.

Le poison tue l’homme.

bágan

n

animal

so ye bagan ye.

Le cheval est un animal.

bála

balafon

balafɔla

joueur de balafon

balafɔla ye sugu fla ye. balabafɔla ani baladenninfɔla.

Il y a deux sortes de joueurs de balafon, celui qui joue le grand balafon, et celui qui joue le plus petit.

bàla

empêcher

mun k’i bali ka na ?

Qu’est-ce qui t’a empêché de venir ?

domunkɛbaliya ni sunɔgɔbaliya, o ma nyi

N’avoir pas mangé et n’avoir pas dormi ne sont pas bon.

bálibali

excessivement

to gbanna balibali

Le to est excessivement chaud.

bálima
bálema
bádema
bádima

parent, allié

a balimaw le ka furu siri.

Ce sont ses parents qui ont arrangé le mariage.

anw be balima ye.

Nous sommes parents.

Fanta balimaw nan ka caya a furuko kosɔn.

Les parents de Fanta sont venus nombreux pour son mariage.

bàlo

nourrir

a be mɔgɔ tan balo.

Elle nourrit dix personnes.

vivre, survivre

Ala ka den balo!

Que Dieu prête vie à cet enfant!

mɔgɔ caman sala Musa kɔni balola.

Beaucoup de gens sont morts, mais Moussa, lui, a survécu

n

nourriture, vie

n be balo feere.

Je vends de la nourriture.

a be balo la.

Il est en vie.

bámuso

mère

bán

terminer, finir

baara banna

Le travail est terminé.

a ka domuni kɛ ka ban.

Il a fini de manger.

a bana domuni na.

Il a fini de manger.

mourir s’éteindre

a bamuso banna, a mɛɛna dɛ.

bàn

refuser

a banna ka taa.

Il a refusé d’aller.

bán / bá

adv

encore

a ma na ban.

Elle n’est pas encore venue.

bàna

maladie

bana b’a la

Il est malade.

a ka bana sɔrɔ / bana k’a minɛ

Il a attrapé une maladie.

a banana.

Il est tombé malade.

banabaatɔ lo.

C’est un malade.

bànanku

manioc

bànbagatɔ

défunt

bànge

accoucher, engendrer, être né

a ka denmuso bange.

Elle a accouché d’une fille.

denbange = bangeli

accouchement

n bangela 2004

Je suis né en 2004

paraître, apparaître, être apparent, parler à voix audible

balo bɔra ka bange.

La lune est apparue clairement.

seli la i ba kalan ka bange

En priant, tu lis à voix audible

bánni

décès

báo

parce que

a ma se ka na, bao a ma mobili sara sɔrɔ.

Il n’a pu venir, parce qu’il na pa eu le frais de transport.

bàra

gourde, casse

bàraji

récompense divine

bàrajùru

cordon ombilical

den barajuru be ben a wolonin tle wolonflanan.

Le cordon ombilical de l’enfant tombe à sa naissance le septième

bàrakun

nombril

báramuso

femme préferée d’un polygame

bàri

raccommoder

n taara n ya kurusi di ka bari.

Je suis allé faire raccommoder mon pantalon.

bárika

bénédiction, graĉe, force

Ala barika la.

Grâce à Dieu.

barika t’a la.

Il n’a pas de force.

a barika.

Merci.

bàro

n

conversation, causerie

a ya baro ka di.

Sa conversation est agréable.

causer

an be baro kɛ.

Nous causons

bása

margouillat

bási

ennuis, chose grave

ji ma glasi kosobɛ. baasi tɛ, dɔ di n ma.

L’eau n’est pas très fraiche. Ça ne fait rien, donne m’en.

sabali! baasi tɛ!

Pardon ! de rien !

taji banna. o kɛra baasi ye

L’essence est fini. C’est grave.



cop.

cop.

a be bon kɔnɔ

Il est dans la maison mq. asp.

mq. asp.

présent affermatif

a be taga.

Il part / Il partira

bèlebele

gros

a ka muso belebele furu.

Il a épousé une grosse femme.

i ka mobili belebele ye wa ?

Est-ce que tu as vu une grosse voiture ?

bèleke

cuire à l’eau

ku beleke

Igname bouillie.

bèn

tomber

n ya wari benna kɔlɔn na.

Mon argent est tombé dans le puits.

sanji be ben.

La pluie tombe.

Musa benna k’a numasen kari

Moussa s’est cassé la jambe gauche en tombant.

faire tomber

Isa ka Musa ben.

Issa a fait tomber Moussa.

bènkalikɛla

brigand, pilleur

Polisicɛ ka benkalikɛlaw mina.

L’agent de la police a arrêté les brigands.

bére

batôn

a ka fatɔcɛ bugɔ ni bere ye.

Il a battu le fou avec le bâton.

bèse

machette

bɛ́ɛ

tous, tout

musow bɛɛ sigila

Toutes les femmes se sont assises.

den naani be Musa fɛ, u bɛɛ taga lekoli la.

Moussa a quatre enfants, ils vont tous à l’école.

u fla bɛɛ tagala

Ils sont partis tous les deux.

lon bɛɛ n be taga yen.

J’y vais tous les jours.

a ka wari bɛɛ domu.

Il a dépensé tout l’argent.

a bɛɛ benna.

Tout cela est tombé.

bɛ́macɛ

ancêtre

bɛ̀n

rencontrer, s’entendre, se mettre d’accord, contrer

a ni Musa bɛnna.

Il a rencontré Moussa. / Il s’est mis d’accord avec Moussa.

a bɛnna ni Musa ye.

Il a rencontré Moussa. / Il s’est mis d’accord avec Moussa.

a ka Musa bɛn.

Il a contré Moussa.

o tɛ bɛn.

Ils ne s’entendent pas / ils ne s’aiment pas.

accueiller

( kùnbɛn )

a tagala Musa kunbɛn

Il est allé accueillir Moussa.

u ka u kunbɛn.

Ils les ont accueilles.

se réunir

o bɛnna ni nyɔgɔn ye.

Ils se sont réunis.

n’a be ben i ma, taa ji ta ka na di n ma.

S’il vous plaît, allez me chercher de l’eau.



dizaine

bi saba

trente

bi naani

quarante



aujourd’hui

bi (bi sɔgɔma, bi wula fɛ) ne be taa Bobo

Aujourd’hui (Ce matin, Cet après-midi) je vais à Bobo.

bìɛn
biɛn
byɛ́n
bìyɛ

flèche, pointe

bin

herbe

a k’i la bin na.

Il s’est couché dans l’herbe.

birifani

couverture

bísi

bus

bìsimila

bienvenu

karamɔgɔcɛ nana. aiwa i bisimila.

Le marabout est venu, eh bien mettez vous à l’aise.

blà

poser, mettre, déposer

a ka dɛbɛ bla dugu ma.

Il a posé la natte par terre.

min blala dugu ma, aw ma a jate wa ?

Ce qui a été posé par terre, vous ne l’avez pas compté ?

n b’i bla mobili la i ta so.

Je vous déposerai chez vous en voiture.

ajouter

Mangoro fla bla a kan !

Ajoute deux mangues !

a ka kelen bla fla kan, a kɛla saba.

Deux plus un égale trois.

abandonner, laisser

A k’a muso bla.

Il a abandonné sa femme.

Kuma nin bla!

Arrête de parler de ça!

blámuso

(mère ou tante du conjoint ou bien épouse du fils ou de la nièce)

belle-mêre; belle-fille

bláncɛ

(époux de la fille ou de la nièce; père ou oncle du conjoint)

beau père; beau-fils

blàsira

accompagner

u k’a blasira fo Bobo.

Ils l’ont accompagné jusqu’à Bobo.

n b’i blasira i ta so ni n ta mobili ye

Je vous raccompagne chez vous en voiture.

u blasirala

ils ont été accompagnés.



excrément

a ka bo kɛ

il a déféqué.

bóati

boîte

bòda

anus

bòli

courir, fuire

a bolila fo Bobo

Il a fui jusqu’à Bobo

a bolila ka taga.

Il est parti en courant.

conduire

a be mobili boli

il conduit la voiture.

couler

ji be boli ka bɔ kulu la

L’eau coule de la montagne.

a kɔnɔ be boli.

il a la diarrhée.

n

course fuite

a be n dan boli la.

Il me dépasse à la course.

bólo

n

main, bras

kinibolo

main droite

numanbolo/bolo jugu

main gauche

i be sira ta kinibolo (numanbolo) fɛ.

Prends la route à droite (gauche). postp.

postp.

avoir

muru be ne bolo.

J’ai un couteau.

bóloden

doigt

bólodenoli

circoncision, excision

bólofara

agence, branche

warimaraso bolofara

agence de la banque

kɔ bolofara

branche de la rivière.

bólokolon

mains vides, pauvre

a taara foro la a bólokolon

Il est allé au champ les mains vides.

bolokolon lo

C’est un pauvre.

a be fanikolon don

il porte de haillons

a be se ka musokolon sɔrɔ.

Il peut trouver une femme pauvre.

bólokɔniden

doigt (cf. senkɔniden = doigt de pied, orteil)

bólokuru

poing, coup de poing

u be bolokuru di nyɔgɔn ma.

Ils se donne des coups de poing.

bólolabaarakela

travailleur manuel

sɛnkɛla ya bololabaarakɛla ye.

Le cultivateur est un travailleur manuel.

bólomafara

contribution

bón

maison

bón

lancer

bòn

grand, gros, vaste

bon nin ka bon.

Cette maison est grande.

Musa ka bon.

Moussa est gros.

jamana nin ka bon.

Ce pays est vaste.

bònya

n

respect

bonya tɛ Abidjan.

Il n’y a pas de respect à Abidjan

grossir, grandir

a den bonyana

Son enfant a grossi (grandi).

respecter

a tɛ mɔgɔ si bonya

Il ne respecte personne.

rendre service

a ka n bonya

Il m’a rendu service.

bóso

dépecer

a ka saga boso.

Il a dépecé le mouton.

bɔ̀

sortir

a bɔradugu la ka taa sogo nyini

Il est sorti de la ville pour aller chasser.

a bɔra yan ka taa fo Bobo.

Il est parti d’ici et il est allé jusqu’à Bobo.

n be taa bɔ yen.

Je vais faire un tour la bas. (Je vais là-bas avec l’intention de ne pas rester.)

à bɔra Mali la.

Il vient du Mali / Il est originaire du Mali.

joli bɔra a nun na.

Il saignait du nez.

ôter, enlever

a ka bɔrɔ dayɛrɛ ko a be jɛgɛ bɔ

Il a ouvert le sac pour ôter le poisson.

an bena ba faga k’a gbolo bɔ.

Nous tuerons une chèvre et nous lui ôterons sa peau.

a k’a ta dereke bɔ (a kan na).

Il a ôté sa chemise (de son cou).

dɔkɔtɔrocɛ ka n nyin kelen bɔ.

Le docteur m’a enlevé une dent.

oublier

a bɔra n kɔnɔ (na/nɔ)

J’ai oublié cela. (Litt. C’est sorti de mon ventre. )

ressembler

a bɔra wulu fɛ.

Il ressemble à un chien.

renconter (par hasard)

a yaalatɔ dugu kɔnɔ a bɔra Musa kan.

En se promenant dans le village, il est tombé sur Moussa.

aiguiser

cɛ ka muru da bɔ.

L’homme a aiguisé le couteau.

environ, valoir

a denmuso be san tan nyɔgɔn bɔ.

Sa fille a environ dix ans. (Elle vaut dix ans.)

n nana yan, a be kalo saba bɔ.

Je suis venu ici il y a environ trois mois.

baisser, enlever, soustraire, ôter

dɔ bɔ a la.

Baisse ton prix.

Fla bɔ saba la, a to ye kelen ye.

Deux ôtés de trois, il reste un.

visiter

n bena bɔ i ye

Je vais te rendre visite.

bɔ̀gɔ

boue, terre

bɔgɔlaman ye bɔgɔ min na

Terreuse, c’est ce qui contient la terre.

bɔ̀gɔlaman

(cf. yiriliman = en bois)

en terre

so bɔgɔlaman ni faralaman tɛ kelen ye.

La maison en terre et la maison en rocher sont différentes.

bɔ̀n

verser

a ka ji bɔn lu kɔnɔ.

Il a versé de l’eau dans la concession.

bɔ̀nɛ

catastrophe, malheur, devenir malheureux

a bɔnɛna wariko la.

Il est devenu malheureux dans l’affaire d’argent.

bɔ̀rɔ

sac

bɔ̀si

retirer

polisicɛ dɔ ka n ta permi bɔsi.

Un agent de la police a retiré mon permis.

bɔ́yɔrɔ

nationalité, provenance



n

chair

sogo bu ni sogo kolo tɛ kelen ye.

la chair de l’animal est différente de son os.

rendre poudreux

a ka nyɔ bu.

Elle a rendu le mil poudreux.

bùgɔ

frapper

Musa k’a den bugɔ.

Moussa a frappé son enfant.

bùgu

paillote

se blottir

sisɛ bugula a kiri kan.

La poule s’est blottie sur ses œufs.

búgun

augmenter de volume

ne be malo bugunta fɛ.

Je veux du riz qui augmente de volume.

bùgun

brouillard, moissure

bugun ka ca bi.

Il y a beaucoup de brouillard aujourd’hui.

bùguri

poussière, cendre

búla

blue

a ta dereke be bulalaman

Sa chemise est bleue

bùru

pain

byɛ̀

sexe (féminin)

byɛ́n

foie

C

cá
shyá
shyá

beaucoup

mɔgɔw tun ka ca Abidjan

Il y avait beaucoup de gens à Abidjan.

sosow ka ca kɔda la kojugu

Il y a trop de moustiques au bord du marigot.

a cayara.

Il y en a beaucoup.

cáman
shyáman
beaucoup

beaucoup

foro caman kɔni b’a fɛ han !

Il a beaucoup de chance, hein !

n’an ma caman caman sɔrɔ, an be taa cogo di ?

Si nous n’obtenons pas vraiment beaucoup, comment partirons-nous?

a ma nɔnɔ caman min.

Il n’a pas bu beaucoup de lait.

cɛ́

entre

o dugu fla cɛ ji fitini dɔ tun be tɛmɛna yen.

Entre dex deux villages il y avait un ruisseau qui passait.

milieu

n ta bon be dugu cɛ ma.

Ma maison est au milieu du village.

taille

a ka fani a cɛ ma.

Elle a noué un pagne autour de sa taille.

aspect

sunguru nin cɛ ka nyi, nin cɛ ka jugu.

Cette fille est belle, cette autre est laide ( mot à mot: L’aspect de cette fille est bon, l’aspect de l’autres est mauvaise ).

cɛ̀

homme

a kɛra cɛ ye sisan.

Il est devenu un homme maintenant.

mari

cɛ̀balen

homme distingué

cɛ̀gbanan

célibataire

Musa be musotigi ye, Mamadu be cɛgbanan ye.

Moussa est marié, Mamadou est célibataire.

cɛ̀kɔrɔba

vieillard

a denw tɛ malo cɛkɔrɔbaw ma.

Ses enfants ne sont pas polis envers les vieux.

cɛ́n

héritage

cɛn tɛ mɔgɔ fla kɛlɛkun bɔ, bao cɛn be cɛn.

Ça ne vaut pas la peine pour deux individus de se battre à cause de l’héritage, parce que l’héritage s’abîme.

cɛ̀n / càn

vérité

o be cɛn ye.

C’est vrai.

a ka cɛn fɔ.

Il a dit vrai.

cɛn lo.

C’est vrai.

cɛ́n / cɛ̀n

détruire

u ka bon caman cɛn kumasi.

Ils ont détruit beaucoup de maisons à Koumassi.

abîmer

kongo sogow k’a ya foro bɛɛ cɛn.

Les animaux ont abîmé tout son champ.

gâter

i b’i bamuso tɔgɔ cɛn.

Tu gâtes le nom de ta mère.

a ta wari cɛnna.

Il a fait faillite.

den cɛnnin lo.

C’est un enfant gâté.

kɛlɛ te foyi ye cɛnnin kɔ.

La dispute ne fait rien que du gâchis.

cɛ̀ncɛn

sable



envoyer

a ka saga ci n ma seliba la.

Il m’a envoyé un mouton pour la Tabaski.

a ka n ci ko n b’a ta jaabi fɔ.

Il m’a envoyé dire sa réponse.

cíden

messager

casser

dagaw bɛɛ cila.

Tous les canaris sont cassées.

tirer

(un coup de fusil)

cɛ fla tun ka marfa ci kɔnɔw la.

Deux hommes avaient tiré un coup de fusil sur les oiseaux.

a ka mugu ci.

Il a tiré.

frapper

í kana denmisɛnw ci.

Ne frappe pas les petits enfants.

faire du bruit

denminsɛnw be mankan cila.

les enfants font du bruit.

cíden

messager

cíkan

message, mission

cín

mordre, piquer

sulu le ka Bakari cin a sen na.

C’est un chien qui a mordu Bakari à la jambe.

sacinda be mɔgɔ dimi kosobɛ.

Une morsure de serpent fait beaucoup souffrir.

cógo

manière

a ta kumacogo ka nyi.

Il parle bien (mot à mot ; Sa façon de parler est bonne).

i k’a kɛ cogo o cogo, i be sa lon dɔ.

Quoique tu fasses, tu mourras un jour.

n’an ma wari sɔrɔ, an be taa cogo di ?

Si nous ne trouvons pas l’argent, comment partirons-nous ?

cógoya

manière, façon

a taara cogoya min na, hali a bamuso m’a lɔn.

Même sa mère ne sait pas comment il est parti.

n k’a ye cogoya min na a man di n ye.

Je n’aime pas l’étatu dans lequel je l’ai vu.

cɔ̀

exactement, justement

a bena cɔ.

Il viendra exactement

cɔ a kɛla ten.

Exactement ça s’est produit comme cela.

cɔ̀ri

serrer

a ka den cɔri.

Il a serré l’enfant.

cɔ̀rɔ

moineau

cùn

sauter les pieds joints

i cunna n kan.

Tu m’as surpris

fɔli cun k’a sumaya.

Ralentit la musique.

D

dá

ouverture, bouche, porte

jolida

plaie

buteli da

l’ouverture de la bouteille

bord, limite

kɔgɔjida

le bord de la mer

muruda

la trace du couteau

muru da

le tranchant du couteau

dá

prix, nombre

fani da be joli ?

Quel est le prix du pagne ?

a da fɔ n nyana ?

Dis-moi le prix ( ou nombre )

a sanjida be joli ?

Quel âge a-t-il ?

i t’a da lɔn wa ?

Tu ne connais pas le nombre ?



oseille

dàamu

plaisir, jouissance

i ta fani daamu.

Réjouissez-vous bien avec votre vêtement neuf.

dàamu b’u fɛ o ka so.

Ils ont la joie de vivre chez eux.

dáari

prier, demander

i be Ala daari n be wari sɔrɔ!

Prie Dieu que je reçoive de l’argent !

n b’i daari, i be sigarɛti kelen di n ma.

Je t’en prie, donne-moi une cigarette.

i b’a daari a b’a to an be taga.

Demande lui de nous laisser partir.

an be sira daari i fɛ.

Nous te demandons la route.

n tɛ mɔgɔ si daari ka n dɛmɛ.

Je ne demande personne pour m’aider.

dàba

houe

dábla

cesser, abandonner

mankan dablala

Le bruit a cessé.

a ka baara dabla.

Il a cessé de travailler.

an tɛ se k’an deliko dabla

Nous ne pouvons pas abandonner nos habitudes.

dábɔ

commencer

a ka baara dabɔ.

il a commencé le travail.

dáfa

achever, compléter

a ta kalan ma dafa.

Il n’a pas achevé ses études.

a ka wari dafa.

Il a complété la somme.

a tun b’a fɛ ka taga sinema na, nka a ta wari tun ma dafa.

Il voulait aller au cinéma, mais il n’avait pas assez d’argent.

lɔgɔkun saba dafala tuma min na, a nana.

Au bout de trois semaines, il est venu.

dáfen
dánfen

créature

dága

(=action d’assiéger)

siège, harcèlement

dága bɔla i da la.

Tu n’est plus harcelé.

dàga

canari, poterie

dágbolo

lèvre

dágbolo san fɛ ta

lèvre supérieur

dágbolo duguma ta

lèvre inférieure

dáje

se taire

i dáje, n den. i kanna kasi.

Tais toi, mon enfant. Ne pleures pas.

dákan

destin

dakantigi

prédestiné

masaya ye dakantigiya ye.

La royauté résulte d’une prédestination.

dàma

limite permise, quantité, seulement

dama be kɛle la.

La guerre a des limites qu’il ne faut pas dépasser.

ko dama tɛmɛ man nyi.

ce n’est pas bon de dépasser la limite d’une affaire.

mɔgɔ fagalenw dama ma lɔn.

On n’as pas connu la quantité de personnes tuées.

nin dama tɛ ne bɔ

Ça seulement ne me suffit pas.

dàma

qualité

bɛɛ dama man kan, dow ko jɔnya, dɔw do hɔrɔnya.

Tous les gens n’ont pas la même qualité, les uns se complaisent dans l’esclavages, les autres préfèrent rester libres.

dámadama

quelques

cɛ damadama nana.

Quelques hommes sont venus.

kokɔrɔ damadama tununa.

Quelques coutumes anciennes ont disparu.

dáminɛ

commencer, débuter

a ka baara daminɛ

Il a commencé à travailler.

domuni daminɛna.

Le repas a commencé.

a daminɛ tun man gbɛlɛ, a laban le tun ka gbele.

Le début n’avait pas été difficile, mais la fin l’a été.

dán

compter

n ka kɛmɛ fla dan k’a d’a ma

J’ai compté 1000 francs pour les lui donner.

créer

Ala k’an dan, a m’an kɛ kelen ye.

Dieu nous a créés. Il ne nous a pas rendu égaux.

tisser, tresser

dàn

limite

i ka dan tɛmɛ.

Tu as franchi la limite (tu as exagéré).

frontière

n be taga fo dan na.

Je vais jusqu’à la frontière.

se limiter à, ne pas dépasser

i taara min ? n danna lɔgɔfɛɛ la.

Ou es-tu allé ? Je n’ai pas dépassé le marché.

surpasser

a be n dan kalan na.

Il me dépasse en savoir.

à part

mangoro bla a dan na.

Mets la mangue à part.

dánbaga

créateur

dànbe

dignité

i ta baara nyuman be n’i danbe kɔrɔta.

Ton beau travail t’élèvera en dignité.

sara be mɔgɔ dɔ la, nka danbe t’o la.

Quelqu’un a le charme, mais il n’a pas de dignité.

dàncɛ

frontière

dancɛ lo be jamanaw nyɔgɔn cɛ.

C’est la frontière qui est entre les pays.

dánsigi

classer, délimiter, définir

o ka foro dansigi

Ils ont borné le champ.

dáraja

charisme, élevation,dégré

dáraja be awa la

Awa a du charisme.

cɛw be musow nyɛ ni daraja kelen ye cɛn ko la.

Les hommes sont au-dessus des femmes d’un dégré en matière d’héritage.

dáraka

petit déjeuner

an tiala daraka domu na.

Nous avons terminé le petit déjeuner.

dárasi

(cf. = dɔrɔ̀mɛ)

cinq francs

dátugu

fermer

n’i t’a fe ka tiptop min, i be butɛli datugu.

Si tu ne veux pas boire de tip-top, ferme la bouteille.

dáwula

charme, renommée

dawulatigi lo

C’est quelqu’un qui a la faculté de plaire.

dáyɛlɛ

ouvrir

a ka buteli dayɛlɛ.

Il a ouvert la bouteille.

u ka lɔgɔfɛɛba dayɛlɛ mɔgɔ ye.

Ils ont ouvert le grand marché au public.

dègi

apprendre

a be degila dɛbɛle la / a be sebɛli degila.

Il apprend à écrire.

a be Musa degila dundunfɔ la.

Il apprend à jouer du tambour à Moussa.

dègu

être gêné, oppressé

a ma degu.

Il n’est pas oppressé

degu t’a kan

Il n’est pas gêné.

dèli

être habitué

u delila nɛnɛ la.

Ils sont habitués au froid.

a ma deli ka taa yan.

Il n’a pas l’habitude d’aller là-bas.

dén

enfant

denmuso, dencɛ

fille, garçon

den misɛnin, den nyɛrɛnin

petit enfant, bébé

den fɔlɔ, den jugu

aîné, garnement

petit (d’un animal)

wuluden, jakumaden, sisɛden

chiot, châton, poussin

fruit

yiriden

fruit

élément d’un ensemble

cɛden, luden

homme de troupe, membre d’une famille

dénkunli

baptême

denkunli ye nyanagbɛ ye

Le baptême est une fête.

dèreke

chemise

dèrekeba

boubou



part. phr.

kana a kɛ dɛ !

N le fais pas surtout !

n m’a domu dɛ !

Je ne l’ai pas mangé, je te le jure !

i ka domuni kɛ dɛ !

Tu as beaucoup mangé !

dɛ̀bɛ

natte

a be sunɔgɔla kan.

Il dort sur la natte.

dɛ̀gɛ

pâte, sauce consistante, aliment fluide à base de petit mil ou du riz.

tigadɛgɛ, tomatidɛgɛ

pâte d’arachide, sauce tomate

dɛ̀mɛ

aider

n b’a dɛme baara la.

Je l’aide à travailler.

n b’a dɛmɛ wari sɔrɔ.

je l’aide à obtenir de l’argent.

u nana mun na ? u nana dɛmɛli kɛ

Pourquoi sont-ils venus ? ils sont venus aider.

n’i ma mɔgɔ dɛmɛ, mɔgɔ t’i dɛmɛ.

Si tu nas pas aidé quelqu’un, on ne t’aide pas.

dɛ̀sɛ

manquer, ne pas arriver à

i tɛ dɛsɛ tɔnɔ na

Tu ne manqueras pas de réaliser un bénéfice.

dɛ́sɛbagatɔ

handicapé



donner

a ka fani di Awa ma.

il a donnée le pagne à Awa.

a be sin di den ma.

Elle donne le sein à l’enfant.

mangoro dila Seku ma.

La mangue a été donnée à Sedou.



bon (au goût)

sisɛ ka di.

Le poulet, c’est bon.

sisɛ ka di n ye.

J’aime le poulet.

n ka sisɛ duman domu.

J’ai mangé un bon poulet.

agréable

sunɔgɔ ka di.

C’est agréable de dormir.

aimer bien (quelqu’un)

Musa ko ka di n ye.

J’aime bien Moussa.

facile

julakankalan ka di.

C’est facile d’apprendre le dioula.

dì

comment?

i be taga cogo di ? n be taga sen na.

Comment iras tu? J’irai à pied.

i dɛncɛ man kɛnɛ. i dɔgɔnin man kɛnɛ, i kɔrɔ muso man kɛnɛ, ile be kɛnɛya di?

Ton fils est malade, ton petit frère est malade, ta grande sœur est malade, comment peux tu, toi, aller bien ?

a be dì ?

Comment ça va?

a bena wari kɛ di ?

Qu’est-ce qu’il va faire de l’argent.

a tɔgɔ be di ?

Comment s’appelle-t-il ?

a sɔnggɔ be di ?

Combien ça coûte ?

i ko di ?

Qu’est-ce que tu dis ?

dìbi

obscurité

dibi be bon na.

Il fait sombre dans la maison.

dìgamu

histoire, parole, récit

cf: maana, tariku

jelicɛ ya digamu ka di.

Le récit du griot est agréable

dígi

pousser, presser

a ka mobili digi

Il a poussé la voiture.

tresser

muso b’a kun digi.

La femme se tresse.

dilá
dilan
diá
dián

fabriquer, réparer

a be segi dilan lɔgɔba la.

Il fabrique des corbeilles au grand marché.

dìmi

faire mal

samara nin be n sen dimi.

Ces chaussures me font mal aux pieds.

n sen be n dími.

J’ai mal aux pied.

douleur, souffrance

kundimi b’a la.

Il a mal à la tête.

a ta dimi banna.

Sa souffrance a pris fin.

se fâcher

n dimina n kɔrɔ

Il s’est fâché contre moi.

colère, rancœur

a ta dimi banna.

Sa colère a pris fin.

dimi b’a la.

Il est en colère.

dínɛ

réligion

dìnga

trou

toto donna dinga la.

Le rat est entré dans le trou.

dísi

poitrine

cf : disikolo

díya

être bon, plaire

i be bananku lo fe waa ku ? bananku be diya n ye.

Tu veux du manioc ou de l’igname ? Le manioc me conviendra.

n’i taara, o be diya u ye.

Si tu pars, cela leur fera plisir.

lɔgɔ ma diya an na.

Le marché ne nous a pas été favorable.

Fanta diyara Musa ye.

Fanta a plu à Moussa.

se réconcillier, s’entendre.

Amadu ni Isa tun kɛlɛla nka u diyara sisan.

Amadou et Issa s’étaient disputés mais ils sont réconcilliés maintenant.

bonheur, bien-être

o be diya la.

Ils sont heureux (litt. ils sont dans le bonheur)

amitié

u ta diya ma mɛɛn.

Leur amitié n’a pas duré.

dògo

cacher

a dogo la / a k’i dogo

Il s’est caché.

a be wari dogo

Il cache l’argent.

foyi tɛ se ka dogo a ta bon kɔnɔ

On ne peut rien cacher dans la chambre.

dómu

manger

a ka sisɛ domu.

Il a mangé du poulet.

sisɛ domuna.

Le poulet a été mangé.

a be domuni kɛ.

Il mange.

dépenser

o ka wari bɛɛ domu.

Ils ont dépensé tout l’argent.

nourriture

an ka domuni tla

Nous avons partagé la nourriture.

i ma domunifen si sɔrɔ lɔgɔfɛɛ la ?

Tu n’as trouvé aucune nourriture au marché ?

dòn

entrer

a donna mobili kɔnɔ

Il est entré dans la voiture

a donna bon kɔnɔ.

Il est entré dans la maison.

enfiler

a ka dereke don

Il a enfilé une chemise.

mettre

a ka buton don dereke la.

Il a mis un bouton a la chemise.

a ka du don daga la.

Il a mis l’igname dans la marmite.

dòn

et ?

i ka kɛnɛ ? n ka kɛnɛ kosobɛ. i ta muso don ? ale fana ka kɛnɛ.

Comment vas-tu ? Je vais bien. Et ta mère ? Elle va bien aussi.

Musa be min ? a be lu kɔnɔ. Idrisa don ? a be n facɛ fɛ.

Où est Moussa ? Il est dans la concession. Et Idrissa ? Il est chez mon père.

dòndon

coq

dondon ko ken ken kileri ke.

Le coq chante "cocorico".

dònfani

vêtement

dòni

bagage, fardeau, charge

doni labɛn

Prépare les bagages.

ku doni b’a kun

Il porte un fardeau d’igname sur la tête.

dònso

chasseur

donso be taa kongo kɔnɔ ka sogo faga.

Le chasseur va en brousse pour tuer l’animal.

donsoya ka gbɛlɛ.

La chasse est difficile.

donsocɛ tɛ siran.

Le chasseur n’a pas peur.

dɔ́

un, une, des

a b’a fɛ ka sunguru dɔ furu yen.

Il veut épouser une jeune fille là-bas.

u ma sɔn ka dɔ domu.

Ils n’ont pas accepté d’en manger.

dɔw be kumala, dɔw be dɔnkili la.

Les uns parlent, d’autres chantent

mɔgɔ fla tun be yan, o fladɔ tagala, kelen sigila

Il y avait deux personnes, l’une est partie, l’autre s’est assise.

dɔ́bɔli

soustraction

dɔ́gɔ

jeune, cadet

Musa ka dɔgɔ.

Moussa est jeune.

dɔgɔcɛ, dɔgɔmuso

frère cadet, sœur cadette,

dɔgɔnin

sœur cadette ou frère cadet

peu abondant

malo ka dɔgɔ.

Le riz est peu abondant (il n’y a pas beaucoup de riz).

wari ka dɔgɔ.

Il n’y a pas beaucoup d’argent.

dɔ̀gɔya

diminuer, sous-estimer

i kana n dɔgɔya.

Ne me sous-estime pas.

dɔku

canard

dɔ̀lɔ

boisson alcoolisée

nyɔdɔlɔ

boisson alcoolisée à base de mil.

dɔ̀n

danse, danser

i tɛ dɔn fɛ ?

Tu n’aimes pas la danse ?

i be se dɔn na ?

Tu sais danser ?

an be dɔn kɛ.

Nous dansons.

a be rege dɔn.

Il danse le reggae.

piétiner, écraser

a k’a sen dɔn frɛn kan.

Il a écrasé le frein avec son peid.

dɔ̀nkili

chant

i ta dɔnkili ka di n ye.

Ta chanson me plait.

a be dɔnkili la.

Il chante.

a ka dɔnkili duman la.

Il a chanté une chanson agréable.

dɔ́ɔnin

un peu

i be malo dɔɔnin di n ma.

Donne-moi un peu de riz.

i be mobili boli dɔɔnin dɔɔnin !

Conduis la voiture doucement !

dɔɔni dɔɔnin lo be baara nya.

C’est en allant lentement qu’on fait du bon travail.

i ka kɛnɛ ? dɔɔnin.

Comment ça va ? Comme ci, comme ça.

dɔ̀rɔmɛ

cinq francs

dɔ̀rɔn

seulement

ale dɔrɔn nana.

Lui seul est venu.

dès que, à peine

a bɔla dɔrɔn, a bamuso donna.

Dès qu’il fu sorti, sa mère entra.

dùgalen

miroir

n nya be n yɛrɛ la dugalen na.

Je ve vois à travers le mirroir.

dùgawu

bénédiction

Ala k’i ya dugawu jaabi.

Que Dieu exhausse tes voeux.

dùgu

ville, village

i bɔla dugu juman ?

Tu viens de quel village ?

terre

n k’a bla dugu ma.

Je l’ai posé par terre.

dugukolo

terre

n ma dugukolo sɔrɔ ka senɛ kɛ.

Je n’ai pas eu de terre pour cultiver.

dugukolo ka gbɛlɛ.

Le sol est dur.

dùgulen

autochtone

dugulen be se ka ko min kɛ lonan tɛ se k’o kɛ.

Ce que l’autochtone peut faire, l’étranger ne peut pas le faire.

dùgulenya

se familiariser

ni lonancɛ menna sigi la dugu kɔnɔ a be dugulenya lon dɔ.

Quand un étranger reste longtemps dans le village, il va se familiariser un jour.

dúnden

bouteille

dùndun

tambour, tam-tam

dùngɔ

désir, convenance

n ni dungɔ ye n jarabi ye.

Le désir de mon âme est mon amour.

dúnuya

monde, univers, vie

dunuya ka bon.

Le monde est vaste.

dùsu

cœur

a dusu ka bon.

il a un gros cœur (il est courageux).

dùsuma

humeur

a dusuma ka gbo.

Il est de mauvaise humeur.

é

é

pr, 2e ps. emphatic

toi

e nana.

C’est toi qui es venu.

è

èkɔliso

école

ekɔliso b’an ta dugu la.

Il y a une école dans notre village.

F

fá

remplir

n be buteli fa ji la.

Je remplis d’eau la bouteille.

rassasier

n fala.

Je suis rassasié.


fàcɛ

père

fáama

homme de pouvoir, seigneur, grand fonctionnaire de l’État

Musa Kɛla faama ye

Moussa est devenu un grand fonctionnaire.

fàamu

comprendre

min fɔla i k’a faamu ?

Est-ce que tu as compris ce qu’on t’a dit ?

fàantan

pauvre

faantan muso lo.

C’est la femme d’un pauvre.

faantan lo.

C’est un pauvre.

a be faantan ye

Il est pauvre.

fáasi

tout à fait

a taara faasi.

Il est parti exactement.

faga

tuer

a ka saga faga.

Il a tué un mouton.

(s')éteindre

kuran fagala.

L’électricité a été éteinte.

lanpa faga.

Éteins la lampe.

fálbaliya

ne pas être rassasié

fabaliya be den kasila.

L’enfant pleure parce qu’il n’a pas mangé à sa faim.

fàli

âne

fàma

longue absence

a kɛla fama ye dɛ.

Il y a longtemps que nous ne nous sommes pas vue.

fán

l’œuf (toujours en composition)

sisɛfan, kamifan

œuf de poulet, œuf de pintade.

fàn

direction

a taara fan juman fɛ ?

Il est parti dans quelle direction ?

a tɛricɛ be Nyibelekru fan na.

Son ami est vers Agnibilekrou.

fána

aussi

ale fana ka mobili san.

lui aussi a acheté une voiture.

ale ka mobilia fana san.

Il a acheté aussi une voiture.

i ka fɔ Musa fana ye

Tu l’a dit à Moussa aussi.

fànga

force

fanga b’a la.

Il est fort.

a foli tɛ fanga ye. / fanga tɛ a fo ye.

On n’est pas obligé de le saluer.

fàni

pagne, tissu

birifani

couverture

pousser

bin be fani ni sanji benna ka dugukolo suma.

L’herbe pousse, quand il pleut pour rendre le sol humide.

fàniya

mensonge

a be faniya fɔ tuma dɔw la.

Il ment de temps en temps.

fára

roche, pierre

farabon

maison en pierre

ajouter

i be kelen fara a kan.

Ajoutes en un.

déchirer

a ka fani fara.

Il a déchiré le pagne.

séparer

an farala.

Nous nous sommes séparés.

a be don furucɛ ni furumuso cɛ k’o fara

Il s’introduit entre l’époux et l’épouse pour les mettre en divorce.

tourner

n farala kinibolo fɛ.

J’ai tourné à droite.

provenir

kɛrɛ be fara nɔgɔnfaamubaliya la.

La guerre provient de l’incompréhension mutuelle.

fàra

écorce, écaille, peau

fàrafin

peuple noir, africain

cf. faragbɛ

fàragbɛ

peuple blanc, européen

cf. farafin

fáranfasi

difference, différencier, distinguer, expliquer clairement

a ka kuma fɔ k’a faranfasi.

Il a expliqué clairement la chose.

fàri

corps

fàrigban

fièvre

farigban b’a la.

Il a de la fièvre.

fàsa

n

nerf

a fasa ka gbɛlɛn.

Ses nerfs sont solides (résistants).

maigrir

a fasala

Il a maigri.

a fasanin lo

Il est maigre.

baara be mɔgɔ fasa

Le travail fait maigrir.

maigre

n ka mɔgɔ fasa ye.

J’ai vu un homme maigre.

fàso

patrie, ligneage paternel

fàtɔ

fou

fèere
fyère

vendre

a ka saga feere Musa ma.

Il a vendu le mouton à Moussa.

dagaw ma feere.

Les canaris n’ont pas été vendus.

a be feere kɛ.

Il vend / Il fait du commerce.

feereta lo. / feere lo.

C’est à vendre.

a feerenin be joli ye ? / a be feere joli ?

Combien ça se vend ?

n

vente

a ka joli sɔrɔ i ta fanifeere la ?

Ta vente de pagnes t’a fait gagner combien ?

fèn

chose

a ma sɔn ka fen fɔ.

Il n’a pas accepté de dire quelque chose.

fen caman b’a fɛ.

Il possède beaucoup de choses.

féwu

pas du tout

a tɛ baara kɛ fewu fewu.

Il ne travaille pas du tout.

a ma gbɛ fewu.

Ce n’est pas propre du tout.

a banna fewu sisan.

C’est complètement terminé maintenant.

fɛ̀

postp.

vouloir

a be wari fɛ.

Il veut de l’argent.

a b’a fɛ ka sunguru dɔ furu yen.

Il veut épouser un jeune fille là-bas.

aimer

n b’i fɛ.

Je t’aime.

avoir

wari be Musa fɛ.

Moussa a de l,argent.

post. de lieu

(chez / avec)

a be lekoli kɛrɛ fɛ, san fɛ.

C’est à côté de l’école, vers le haut.

Musa be Isa fɛ y.

Moussa est chez Issa.

Musa be Isa fɛ.

Moussa est avec Issa.

post. de temps

(lors de / pendant / durant)

a nana su (sɔgɔmada) fɛ.

Il est venu la nuit (le matin).

fɛ́ɛrɛ

manque d’habit

fɛɛrɛ be n na.

Je manque d’habits.

fɛ̀ɛrɛ

astuce

a be fɛɛrɛ nyinina wariko la.

Il est en train de chercher une astuce pour l’argent.

fɛ́ɛrɛbɔ

habiller

fɛfɛ

poivre

fɛ́ngɛ

éviter, esquisser

mobilitigi ka nɛgɛsotigi fɛngɛ ka tɛmɛ.

Le conducteur d’auto a évité l’homme à vélo pour passer.

fɛ́rɛ

tranquillité, être à l’aise.

ni kɛlɛ t’i kan, fɛrɛ b’i la i ta so.

Quand il n’y a pas de guerre chez toi, la tranquillité est chez toi.

fɛ̀sɛfɛsɛ

(pas) du tout, jamais

sufɛyaala man nyi fɛsɛfɛsɛ.

Se promener dans la nuit n’est pas bon du tout.

fìew

jamais

a kana na fiew.

Qu’il ne vienne jamais.

fìfa

éventer

a ka tasuma fifa.

Il a éventé le feu.

fìfanan

éventail

fìle

flûte

a ka file fiyɛ.

Il a joué la flûte.

fìli

jeter

a ka sɛbɛ fili.

Il a jeté un papier.

a ka kabakuru fili son ma.

Il a jeté une pierre au voleur.

a ka sigarɛti kelen fili n ma.

Il m’a jeté une cigarette.

se tromper, se perdre

a filila sɛbɛli la.

Il s’est trompé en écrivant.

a filila dugu kɔnɔ.

Il s’est perdu dans la ville.

fìn

noir

a ka mobili finman san

Il a acheté une voiture noire.

a ta mobili finnin lo.

Sa voiture est noire.

mobili fin lo.

C’est une voiture noire.

noircir

san finna.

Le ciel s’est assombri.

i be fani fin n ye.

Noircis le pagne pour moi.

fìnɛtiri

fenêtre

(= flɔ)

fìnfin

charbon de bois

fínyɛ

vent

(= fɔnyɔ)

léger

fínyɛ

défaut

finyɛ b’a la.

Il a un défaut.

fisa

mieux

mobili fin(man) ka fisa ka tɛmɛ mobili gbɛman kan. / mobili fin(man) ka fisa ne mobili gbɛman ye.

Une voiture noire c’est mieux qu’une voiture blanche.

améliorer

a fisayala.

Ça va mieux.

fítini

un peu

a ka wari fintini sɔrɔ

Il a reçu un peu d’argent.

a ka sunɔgɔ fitini kɛ.

Il a un peu dormi.

u ka fitini domu.

Ils ont mangé un peu.

petit

cɛ fitini lo.

C’est un petit homme.

fìtiri

crépuscule

su min be diya, o be lɔn kabini fitiri.

La nuit agréable, on peut le savoir depuis le crépuscule.

flá
fúla

médicament

flà

deux

flanan

deuxième

a denmuso flanan furula a kalo seegi ye nin ye.

Sa deuxième fille s’est mariée il y a huit mois.

fláburu

feuille

flákɛ

soigner

dɔkɔtɔrɔcɛ be banabaatɔ flakɛ.

Le docteur soigne le malade.

flán

balayer

a be bon flanna.

Il balaye la maison.

flàncɛ

distance, différence frontière

a flancɛ man jan ka bɔ yan ka taa Abkjan

La distance entre ici et Abidjan n’est pas longue.

flánin

(flácɛ)

peuhl

flànin

jumeaux

flánnan

balai

flèn

calebasse

flɛ́

regarder

a be kurun flɛla

Il regarde la pirogue.

flɔ

fenêtre



jusqu’à

a tagamala fo Abobo.

Il a marché jusqu’à Abobo.

a ka baara kɛ fo ka sɛgɛ (= fo a sɛgɛla).

Il a travaillé jusqu’à ce qu’il soit fatigué.

tant, tellement, au point que

n facɛ ka u daari fo u sɔnna ka n ta.

Mon père les a tant suppliés qu’ils ont accepté de me prendre.

sauf

a ma fɔ mɔgɔ si ye fo ne kelen.

Cela n’a été dit à personne sauf à moi.

a fɔla mɔgɔ bɛɛ ye, fo ne kelen.

Cela a été dit à tout le monde sauf à moi.



saluer

a ko a be taa a mamaso fo.

Il dit qu’il va saluer sa grand mère.

remercier

Musa k’i dɛmɛ, i ka kan ka taga a fo.

Moussa t’a aide, tu dois aller le remercier.

salutation

dɔ di ? foli lo.

Quelles nouvelles ? C’est le salut ( formules de politesse échangées entre l’hôte qui reçoit et le visiteur )

expression incitant le courage

i fo !

Bon courage ! Je suis désolé !

fòro

champ

fòronto

piment

fòyi

rien

a ma foyi fɔ.

Il n’a rien dit.

fɔ́

dire

Musa k’a fɔ n ye.

Moussa me l’a dit.

Musa k’a fɔ n ye ko Fanta bena.

Musa m’a dit que Fanta viendra.

jouer (d’un instrument)

mɔgɔw tun be dundun fɔla.

Les gens jouaient du tam-tam.

fɔ̀

manquer, trouver absent

Musa fɔla Fanta kɔ.

Moussa a trouvé Fanta absente.

fɔ́lɔ

encore

a be yan fɔlɔ.

Il est encore la.

n ma wari sɔrɔ fɔlɔ.

Je n’ai pas encore trouvé l’argent.

a den be sin min fɔlɔ.

Son enfant est encore au sein.

d’abord

ni n sela Bamako, n be taa n bamuso fo fɔlɔ.

Quand je serai arrivé à Bamako, j’irai d’abord saluer ma mère.

premier

sinyɛ fɔlɔ

la première fois

den fɔlɔ

l’aîné

ale lo fɔlɔ le ka ne ye.

Il a été le premier à me voir.

commencer

a fɔlɔla k’a kɛ

Il a commencé à le faire.

a be baara fɔlɔ sisan.

Il va commencer à travailler maintenant.

avant

fɔlɔ a tun be dɔlɔ min.

Avant, il buvait de l’alcool.

fɔ́lɔfɔlɔ

autrefois, jadis

fɔlɔfɔlɔ mɔgɔw tun be tagama sen na.

Autrefois les gens voyageaient à pied.

fɔ́nɔ
fɔ́ɔnɔn

vomir

ni sumaya be den na, a be fɔnɔ.

Quand un enfant a le paludisme, il vomit.

fɔ́nyɔ

(=finyɛ)

vent

a ka fɔnyɔ mina.

Il a pris de l’air.

fɔ́rɔ

pénis

fɔ̀rɔgɔ

poussière

fɔnyɔ be fɔrɔgɔ lawili

Le vent fait soulever la poussière.



néant, zéro



fibre, éponge

kɔrɔninfu

fibre de coton

fúgula

chapeau, coiffure, bonnet

fúle

défunt

fúlufɛlɛ

souple

fùnteni

chaleur

funteni be y.

Il fait chaud.

fùnu

enfler, gonfler

a sen fununa.

Son pied a enflé.

mugu fununa

La farine a levé.

se mettre en colère, être fâché.

Musa fununa.

Moussa s’est fâché (s’est mis en colère).

fúru

épouser

Musa ka Fanta furu.

Moussa a épousé Fanta.

Fanta furula Musa ma.

Fanta a épousé Moussa.

se marier

Musa ka muso furu.

Moussa s’est marié.

Fanta furula.

Fanta s’est mariée.

Fanta ni Musa furula (nyɔgɔn ma).

Fanta et Moussa se sont mariés (l’un avec l’autre).

a ma furu kɛ ban.

Il (elle) n’est pas encore marié(e).

mariage

a ta furu kɛla kunu.

Son mariage a eu lieu hier.

fùru

estomac

fúruru

jusqu’à, continuellement

mun kɔsɔn i mɛɛnna fururu ka na ?

Pourquoi as-tu attendu avant de venir ?

a ka saga sama fururu ka se yan

Il a tiré le mouton jusqu’ici.

a tagamala fururu…​

Il a marché jusqu’à…​ (= longtemps).

G

gàla

indigo

galalafani

pagne en indigo

gàngali

hameçon

gbà

(=gbàbugu)

cuisine

(pièce)

a be gbabugu kɔnɔ

Il est dans la cuisine.

faire la cuisine

a be gba kɛ

Elle fait la cuisine.

foyer, famille

gbáka

panier

woro gbaka

panier de cola

auto (22 et 18 places)

an ka gbaka ta ka bɔ Abobo ka na Ajamɛ

Nous avons emprunté le mini car d’Abobo à Adjamé.

gbán

suivre

i kana gban n kɔ

Ne me suis pas.

gombo

sauter

a gbanna dingɛ kun na

Il a sauté le trou.

gbàn

Chaud

a ka tasa fa ji gbanin na.

Il a rempli la cuvette d’eau chaude.

ji ka gban.

L’eau est chaude.

chauffer

a bena gbanna.

Elle fait chauffer la sauce.

na gbanna.

La sauce est chaude.

tle gbanna bi.

Il fait chaud aujourd’hui.

a gbanna.

C’est chaud (employé en cas de tension, palabre, etc…​)

gbána

célibataire

i kɛla cɛ gbana ye.

Tu es devenu célibataire.

pièce de monnaie

dɔrɔmɛ looru gbana

Une pièce de monnaie de 25 francs

raser

kun be gbana kɛnɛya kɔsɔn

On rase la tête pour la santé.

gbàngalan

exposé à l’air

a nyin be gbangalan.

Sa dent est exposée à l’air.

gbànkan

fixer

a ka binyɛ gbankan kogo la.

Il a fixé une pointe au mur.

gbánsan

pour rien, en pure perte

n ka wari cɛn gbansan.

J’ai gaspillé de l’argent pur rien.

sans raison

a ka n gbosi gbansan.

Il m’a frappé sans raison.

gratuitement

n ka malo sɔrɔ gbansan.

J’ai eu du riz gratuitement.

cɛ gbansan = vaurien

i ma cɛ gbansan nin nɛni mun kɔsɔn.

Pourquoi n’as-tu pas insulté ce vaurien ?

gbànsan

seulement, ne…​ que

n ka malo gbansan le sɔrɔ.

Je n’ai trouvé que du riz.

pur, sans mélange

n ka malo gbansan le sɔrɔ.

J’ai trouvé du riz pur (non mêlé à aucune autre substance).

gbàra
gbɛ̀rɛ

approcher

gbara yan.

Approchez ici.

gbàsi
gbìsi
gbòsi

frapper

a k’a muso gbasi

Il a frappé sa femme.

a ka da gbasi.

Il a frappé à la porte.

gbàtigi

chef de famille

gbɛ̀

blanc

a ka mobili gbɛ(man) san.

Il a acheté une voiture blanche.

a ta mobili ye mobili gbɛman ye.

Sa voiture est blanche.

être propre

fani ma gbɛ.

Le pagne n’est pas propre.

blanchir

a kunsigi gbɛla.

Ses cheveux ont blanchi.

dugu gbɛla.

Il fait jour (la terre a blanchi).

dugu be gbɛla

Le jour se lève.

gbɛ̀lɛ

dur

nɛgɛ ka gbɛlɛ.

Le fer est dur.

difficile

julankan man gbɛlɛ

La langue dioula n’est pas difficile.

Musa ko musoko ye ko gbɛlɛman ye.

Moussa dit que les 'affaires de femmes' c’est difficile.

gbɛ́n

chasser, renvoyer

a k’a wulu gbɛn.

Il a chassé son chien.

a gbɛnna.

Il a était renvoyé.

gbɛ́rɛ

autre

a t’a di mɔgɔ gbɛrɛ ma fo ne.

Il ne le donnera à personne d’autre qu’à moi.

an be lon dɔ gbɛrɛ !

A un autre jour !

a ka dɔ gbɛrɛ san.

Il en a acheté un autre.

gbɛ́sɛ

cure-dent

gbíli

lourd

a ka gbili.

C’est lourd.

bɔrɔ gbiliba b’a fɛ

Il a un sac très lourd.

bɔrɔ gbiliman b’a fɛ.

Il a un sac lourd.

(s')alourdir

a gbiliyala sisan.

Il a pris du poids maintenant.

gbó

désagréable

domuni ni ka gbo.

Cette nourriture n’est pas agréable.

difficile

baara nin kɛ ka gbo.

Faire ce travail est difficile.

a gimi man gbo.

Il se met vite en colère.

gbòlo

peau

tapis

seligbolo

tapis de prière

gbóngon

boîte

gbòya

(gbó+ya)

déplaire

a gboyara ne ye.

Cela m’a déplu.

rendre mauvais

i sen gboyala o la dɛ.

Tu n’as pas eu de la chance(litt. Ton pied a été mauvais au fait).

tagama ma gboya a la.

Le voyage n’a pas été mauvais pour lui.

inimitié

gboya ka u fara.

L’inimitié les a séparés.

gíringirin

précipiter

a giringirinna ka wili.

Il s’est levé brusquement.

gɔ̀rɔntɔ

ronfler

H

háali

assurément

hàkɛ

tort, péché

hakɛ t’i la.

Tu n’as pas de péché (innocent).

hákiri

esprit

hakiri to i yɛrɛ la.

Pense à toi-même.

n bena hakiri sɔrɔ.

Je vais réfléchir.

háli

même

a taara cogoya min na, hali a bamuso n’a lɔn.

Même sa mère ne sait pas comment il est parti.

encore, jusqu’à présent, maintenant

n k’a ci, hali bi a ma na.

Je l’ai envoyé (faire des courses), il n’est toujours pas revenu.

hali bi a man kɛnɛ.

Il est encore malade.

pas du tout

(+dɔɔnin)

fani ni ma gbɛ hali dɔɔnin.

Ce pagne n’est pas propre du tout.

hámi

avoir des soucis, soupirer

n be hami musoko la.

J’ai des soucis pour le problème de femme.

hami tɛ sunɔgɔ dunuya kɔnɔ.

Avoir des soucis n’empêche pas de dormir.

hàminanko

préoccupation

n haminanko fɔlɔ ye baarako ye.

Mon premier souci est le problème de travail.

hàn

hein

a ka di han !

C’est bon hein !

hɛ́rɛ

paix, bonheur

hɛrɛ be Mali la

Le Mali est en paix.

hɛrɛ tlenna wa ? ɔnhɔn, hɛrɛ tlenna.

Comment ça va ? Ça va bien (salutation de l’après-midi et du soir).

hɛrɛ sira wa ? ɔnhɔn, hɛrɛ sira.

Comment ça va ? Ça va bien (salutation du matin).

hínɛ

avoir pitié

Ala ka hinɛ a la.

Que Dieu ait pitié de lui.

hɔ́rɔn

homme libre, noble

hɔrɔnya

liberté, noblesse

í

í / é

( pr. 2è s. )

tu, te, ton

pr. réfléchi.

íle

pr. 2è s. emph.

J



sécher

u ka fani bla tle la ko a be ja.

Ils ont mis le linge au soleil pour qu’il sèche.

a be fani jala.

Elle fait sécher le pagne.

kulusi janin lo.

C’est un pantalon sec.

kulusi jala.

Le pantalon est sec.

sécheresse

ja ye sanjitanya ye.

La sécheresse est le manque de pluies.

accueillir, recevoir un étranger

n tɛricɛ jala n kan.

J’ai hébergé mon ami. / J’ai reçu mon ami chez moi.

n ka lonacɛ ja.

J’ai accueilli un étranger.

jàa

image, ombre, photo

mɔgɔ n’i ja be tagama nyɔgɔn fɛ.

On marche avec son ombre.

jatalan

objet pour prendre l’image (appareil photographique)

balance

jaa ta ka na sanu suma.

Apporte la balance pour peser l’or.

jáabi

nom de famille

jàabi

répondre.

Musa jaabi.

Réponds à Moussa.

jàateka

préscisément, exactement

jaateka ale lo.

Exactement c’est lui.

jáati

exactement

jàba

oignon

jága
jáka

aumône

jàgo

commerce

a ka jago kɛ, nka a fɔla a la.

Il a fait le commerce, mais il n’en a pas tiré profit.

jàgokɛla

commerçant

bɛɛ kɛla jagokɛla ye sisan.

Tout le monde est devenu commerçant aujourd’hui.

jàkuma

chat

jàlan

sec

tiga jalan

arachide séchée

sogo jalan

viande séchée

jàma

foule

balɔntan banna dɔrɔn, jama bɔla.

Des que le match fut terminé, la foule est sortie.

jama tun be dɔnkɛyɔrɔ la.

Il y avait du monde au dancing.

jama be bisitayɔrɔ la.

Il y a du monde à l’arrêt de bus.

jàmana

pays

i be jamana juman mɔgɔ ye ?

Tu es de quel pays ?

jamanatigi

chef de canton, chef de l’État

jàmu

nom de famille

i jamu be di ?

Quel est ton nom ?

ján

loin

Bamako yɔrɔ ka jan / Bamako be yɔrɔ jan.

Bamako est loin.

Bamako yɔrɔ ka jan Abidjan na. / Bamako ani Abijan (yɔrɔ) ka jan.

Bamako est loin d’Abidjan.

grand, haut, long

Musa ka jan.

Moussa est grand.

bon nin ka jan.

Cette maison est grande (en hauteur ou en largeur).

sa ka jan.

Le serpent est long.

n ka cɛ jan ye lɔgɔfɛɛ la.

J’ai vu un homme de grande taille au marché.

grandir

san fla nin kɔnɔ, Musa janyana kosobɛ.

Ces deux dernières années, Moussa a beaucoup grandi.

jànfa(n)

trahir

a be mɔgɔw janfa.

Il trahit les gens.

jàngo
jànko

afin que…​

an ka baara caman kɛ jango an ye wari caman sɔrɔ.

Nous avons travaillé beaucoup afin que nous ayons beaucoup d’argent.

jànmanjan

de grande taille

cɛ janmanjan lo.

C’est un homme de très grande taille.

jàra

lion

jàrabi

amour, passion

jaraki

accuser

a ka Musa jaraki.

Il a accusé Moussa.

jása

palissade, clôture

u ka jasa kɛ ka foro lamini.

Ils ont clôturé le champ.

jàte

compter, calculer, compte, calcul

a be sagaw jatela.

Il compte les moutons

a be jateli kɛ

Il compte

jate bɛnna

Le compte est juste.

jàtemina

calculer, analyser

a be konya jatemina

Il analyse la situation.

jàtigi

hôte ( qui reçoit )



se taire

i be je ! = i da je !

Tais-toi !

a jela.

Il s’est tu.

i be i den je.

Fais taire ton enfant.

jé(e)

potiron, courge

jèli

griot

jelimɔgɔ

de la famille d’un griot

jelicɛ, jelimuso

griot, griotte

jeli be hɔrɔn kɔ

Le griot suit le noble

jénde

hache

jende be kɛ ka yiri tigɛ, wala a be kɛ ka lɔgɔ ci.

On sert de la hache pour couper du bois, ou pour casser du bois.

jèni

brûler

n ta bon jenina.

Ma maison a brûlé.

a ka sɛbɛfle jeni

Il a brûlé une feuille de papier.

n ka n yɛrɛ jeni.

Je me suis brûlé.

sogo jeninen lo wa ?

Est-ce que la viande est grillée.

jenili caman b’a disi la.

Il a beaucoup de brûlures sur la poitrine.

jèsedan

tissage

jesedanbaga

tisserand

jɛ̀

s’unir

aw jɛla kuma yɔrɔ la kuma kan.

Vous vous êtes réunis en assemblée pour discuter.

jɛ́gɛ

poisson

jɛ̀kafɔ (jɛ+ka+fɔ)

conférence, concertation



liquide, eau

taji

pétrole

tenji, naji

sauce graine, sauce

sinji

lait (de la femme)

nyamakuji

boisson au gingembre

banji

vin de palme

jìgi

descendre

a jigila ka bɔ mobili kɔnɔ.

Il est descendu de la voiture.

n jugila bwake.

je me suis arrêté à Bouaké.

i be n jigi Ajamé ?

Tu me déposes à Adjamé ?

accoucher

a jigila.

Elle a accouché.

a jigila den fla la. = a jigila flanin (na).

Elle a accouché de deux enfants.

jìgi

espoir

i ka n ta jigi tigɛ.

Tu a déçu mon espoir.

jìgijigi

pente, descente

jigigigisen = yɛlɛyɛlɛsen

escalier, échelle

jiginɛ

grenier

jìgninso

maternité

jìja

s’efforcer

i jija, n teri.

Tâches de t’efforcer, mon ami.

jimínnɔgɔ

soif

jiminnɔgɔ be n na.

J’ai soif.

jítigi

chef des eaux, fortuné



raison

i jo lo.

Tu as raison.



fétiche

jóli
jólida

plaie

jolinɔ = jolifɔn

cicatrice

jòli

combien

a be joli ? = joli lo ? = a sɔngɔ be joli ?

Ça coûte combien ?

a ka saga joli san ?

Il a acheté combien de moutons ?

joli feerela ?

Combien ont été vendus ?

sang

a boli be bɔla.

Il perd son sang.

jòona

tôt

a wilila joona.

Il s’est levé tôt.

vite

a be boli joona joona.

Il court vite.

jɔ́

filet

jɔ́n

qui

jɔn lo nana ?

Qui est venu ?

esclave, serviteur

jɔ̀n

mépriser

a jɔnna i la.

Il t’a méprisé.

jɔ̀si

frotter

a ka bon jɔsi.

Il a frotté (les carreaux) de la maison.



cul

fond

wo be bɔrɔ ju la.

Il y a un trou dans le fond du sac.

konya min ju bɔra min ?

Où a commencé cette affaire ? (litt. Le fond de cette affaires est sorti où ?)

yiri ju ka bon.

Le tronc de l’arbre est gros.

júfa

poche

júgu

mauvais

mɔgɔ jugu lo.

C’est un sale type.

sa jugu k’a cin.

Un serpent venimeux l’a mordu.

laid

a cɛ ka jugu.

Il est laid.

+ ya empirer, aggraver

a ta bana juguyara.

Sa maladie s’est aggravée.

malo sɔngɔ juguyara.

Le prix du riz a augmenté.

à gauche (cf. bolojugu)

jùkɔrɔ

le dessous

mobili jukɔrɔ cɛnna.

Le dessous de la voiture est abimé.

sous, en bas

a sigilen be tabali jukɔrɔ.

Il est assis sous la table.

a b’a jukɔrɔ.

Il est dessous.

a bla jukɔrɔ.

Mets le en bas.

jula

Dioula

Jula le b’i ye wa ? = i be Jula ye wa ?

Est-ce que tu es Dioula ?

Jula caman tun be lu kɔnɔ.

Il y avait beaucoup de Dioulas dans la concession.

i be julakan mɛn wa ?

Vous comprenez le dioula ?

julaya

commerce

n ka julaya kɛ wari sɔrɔ

J’ai fait du commerce pour gagner de l’argent.

jùma

vendredi

júman

quel(le)

il ka mobili juman san ?

Tu as achedté quelle voiture ?

i ka juman le san ?

Lequel(laquelle) as-tu acheté ?

i ka jumanw le san ?

Lesquels as-tu acheté ?

jùru

corde, ficelle

piège

a ka juru siri ka sogo minɛ.

Il a tendu un piège à corde pour attraper l’animal.

crédit, dette

a ka juru ta Musa fɛ.

Il a pris un crédit chez Moussa.

a ka juru don Musa la. = a ka juru la Musa la.

Il a fait crédit à Moussa.

jùsu

cœur

a jusu gbanna. = a jusu wilila.

Il est en colère.

a jusu sumalen lo sisan.

Il est calmé maintenant.

a jusu ka bon.

Il est coléreux. / Il s’énerve vite.

u k’a fɔ a ye ko a muso sala, a jusu tigɛla.

On lui a dit que sa femme est morte, il est sous le choc (litt. son cœur est coupé.)

K

ká

mq. asp.

mq. asp.

a b’a fɛ a muso ka na.

Il veut que sa femme vienne.

a ka taga !

Qu’il s’en aille ! mq. adj.

mq. adj.

mq. adj.

a ka jan.

Il est grand.



et

a furura dugu la ka taga Abidjan.

Il s’est marié au village et est parti à Abidjan.

pour

a taara Bwake k’a bamuso ye.

Il est allé à Bouaké pour voir sa mère.

introduit un infinitif compément de certains verbes ou expressions.

i ma se ka fani san wa ?

Est-ce que tu n’as pas pu acheter un pagne ?

Musa b’a fɛ ka na yan.

Moussa veut venir ici. mq. asp.

mq. asp.

mq. asp.

a ka sisɛ domu.

Il a mangé du poulet.

kába

s’étonner

n kabala a nali la.

Je me suis étonné de son arrivée.

kàba

ciel

kàbà

mais

kàbafin

nuage

kábako

fait extraordinaire, étonnant

kábakoya

étonner

i kana n kabakoya.

N m’étonnes pas.

kábakuru(n)

caillou, pierre

kábini

depuis

n k’a kɔlɔsi kabini tuma jan.

Je l’ai constaté depuis longtemps.

kabini lon juman an ma nyɔgɔn ye ?

Depuis quel jour nous ne sommes pas vus ?

kàfoli

addition

kála

arc

kàla

tige, bâtonnet, brin, manche

nyɔkala

tige de mil

murukara

manche de couteau

connaissance

n tɛ foyi kala ma.

Je ne suis au courant de rien.

kàla
kalan

chaud

ji ka kalan sisan.

L’eau est chaude maintenant.

kàla(n)
kára

coudre

a ka faniw kalan.

Elle a cousu les tissus.

kálaka

lit

kàlan

apprendre, enseigner

n be sɛbɛli (mobili boli) kalanna.

J’apprends à écrire (à conduire la voiture).

a be Fanta kalanna sɛbɛli la.

Il apprend à écrire à Fanta.

n be mɔgɔ kalan.

J’enseigne.

lire

a be sɛbɛ kalan.

Il est en train de lire.

étude

a ta kalan banna.

il a terminé ses études.

tubabukan kalan ka gbɛlɛ

L’étude du français est difficile.

kàlanden

(kàlan + den)

élève, étudiant

kàlansen

(kàlan + sen)

leçon

lon bɛɛ n’a kalansen.

Chaque jour a sa leçon.

kálaya

chauffer, rechauffer

a ka ji kalaya.

Elle a chauffé de l’eau.

kàlo

lune

mois

ni kalo sala, n be taa so.

Quand le mois sera fini, je partirai au village.

ne be taga nin kalo tle mugan ni looru.

Je partirai le 25 de ce mois.

káma

post. contre

a dimina n kama.

Il s’est mis en colère contre moi.

u be taga a kama.

Ils vont vers lui (avec une intention hostile).

a ka muru ta na kama.

Il a pris un couteau pour s’en servir contre moi.

kàma
kàman

épaule, aile

kɔnɔ kaman be fla.

L’oiseau a deux ailes.

kàmi

pintade

kán

n

cou

a kan fununa

Son cou est enflé.

langue

julakan man gbɛlɛ.

La langue dioula n’est pas difficile.

voix, cri

kɔnɔ wilila minkɛ, kan yɛlɛmana.

Lorsque l’oiseux s’envola, il changea de cri.

i k’a kasikan mɛn wa ?

Tu as entendu ses pleurs ?

kulekan

cri

kumakan

parole

kán

être obligé de

n’a tagala so, a ka kan k’a bamuso fo.

S’il va au village, il devra saluer sa mère.

n man kan k’a fo.

Je ne dois pas le saluer.

être probable

Musa ka kan ka na bi.

Il est probable que Moussa vienne aujourd’hui.

a ka kan ka sa sa.

Il doit être mort maintenant.

kán

égal, pareil

mɔgɔ bɛɛ ka kan.

Tous les hommes sont égaux.

i nana, i ma na, a bɛɛ ka kan.

Que tu viennes ou pas, c’est pareil.

kàn

post. sur

Musa be sunɔgɔla dɛbɛ kan.

Moussa dort sur la natte.

kána

mq. asp. (prohibitif)

mq. asp. (prohibitif)

kana kasi !

Ne pleure pas !

a kana na !

Qu’il ne vienne pas !

kánbele

jeune homme

kánma

(= kɔ́sɔn)

à cause de, contre

a nana furu kanma.

Il est venu à cause du mariage.

a ka juru la kɔnɔw kanma.

Il a posé le piège contre les oiseaux.

kánnatigɛ

égorger, couper le cou

kànu / kàni

aimer

a be sunguru dɔ kanu.

Il fait la cour à une jeune fille, ou Il aime une jeune fille.

n be mobililiboli kanu.

J’aime conduire.

Musa ani Idrisa, u be nyɔgɔn kanu.

Moussa et Idrissa s’aiment bien.

kánya / kɛ́nyɛ

égaler

a bɛɛ dama kanyana.

Ils ont atteint le même niveau.

kàra mɔgɔ

maître, marabout, professeur

kári

casser, briser

a kolo karila.

Son os a été cassé.

a k’a numanbolosen kari.

Il s’est cassé la jambe gauche.

kári

dimanche

kàrisa

untel, unetelle

jɔn ye karisa ye ?

Qui est untel ?

kása

odeur

kasa tɛ ji la.

L’eau n’a pas d’odeur.

kàsanba

homme riche

kàsara

accident

mobili kasara tun lo.

C’était un accident de voiture.

kasi

pleurer

a be kasi sisan.

Il pleure maintenant.

a b’a bamuso (la) kasi.

Il fait pleurer sa mère.

pleurs

a ta kasi ka ca.

Il pleure beaucoup.

kasó

prison

kayá

testicule, bourse

kélen

un

a ka mobili kelen san.

Il a acheté une voiture.

seul

a kelen nana.

Il est venu seul.

semblable

julakan ani banmanakan a tɛ kelen ye.

Le dioula et le bambara ce n’est pas pareil.

kènde

sorgho

kende ye nyɔ sifaya dɔ ye. a gbɛnin lo.

Le sorgho est une variété de mil. Il est blanc.

kɛ́

faire, accomplir une certaine activité

a be gba (sɛnɛ, baara, domuni) kɛ.

Il fait la cuisine (cultive, travaille, mange).

i be lɔgɔ kɛ di ? n b’a feere.

Qu’est ce que tu fais de ce bois ? Je vais le vendre.

an be mu kɛ bi ?

Qu’est-ce qu’on va faire aujourd’hui ?

se passer, arriver, avoir lieu

mun kɛla ?

Qu’est-ce qui s’est passé ?

a ta furu kɛla kunu.

Son mariage a eu lieu hier.

fabriquer

a be sigilan kɛ.

Il fabrique des sièges.

mettre

i be kɔgɔ kɛ na la.

Mets du sel dans la sauce.

passer (un certain temps)

n ka san fla kɛ Abidjan.

J’ai passé deux ans à Abidjan.

a ka lɛri fla kɛ sunɔgɔ la.

Il a passé deux heures à dormir.

n nana yan, a kɛla kalo saba.

Je suis venu ici il y a trois mois.

être

Musa be se ka kɛ yan.

Il se peut que Moussa soit la.

n b’a fɛ Musa ka kɛ yan.

Je veux que Moussa soit la.

kɛ̀

part. phr.

bien sûr

ku ka di i ye wa ? ku ka di n ye kɛ.

Tu aimes l’igname ? Bien sûr je l’aime.

a nana kɛ ?

Est-ce que c’est sûr qu’il soit venu ?

kɛ̀kun

intelligent, rusé

kɛ̀lɛ

guerre, bataille, combat, palabre, dispute

Musa ni Isa ka kɛlɛ kɛ.

Moussa et Issa se sont battus.

kɛlɛ, a tɛ foyi di mɔgɔ ma.

La palabre, ça n’apporte rien à personne.

kɛlɛ be u cɛ.

Ils ne s’entendent pas (une dispute est entre eux).

se disputer, se battre

u kɛlɛla.

Ils se sont battus.

kɛ̀mɛ

cent

cent unités (de 5 francs)

a be tɛmɛ kɛmɛ fla kan.

Ça dépasse 1.000 francs (200 darsi).

kɛ́nɛ

en bonne santé

n ka kɛnɛ.

Je vais bien

+ya = être en bonne santé

a kɛnɛyala dɔɔnin sisan.

Il va un peu mieux.

a be kɛnɛya yan ni sinikɛnɛ.

D’ici après-demain, il sera guéri.

cru, frais

sogo (jɛgɛ) kɛnɛ lo.

C’est de la viande (du poisson) crue.

dehors

olu be kɛnɛ ma.

Eux ils sont dehors.

espace dégagé

mɔgɔw be ne nyɔgɔn kunbɛn kɛnɛ kan.

Les gens se rencontreront sur la place.

lúkɛnɛ, cour de concession

kɛ́nyɛ/kánya

rendre équitable

masa ka danni kɛ, a ma kenyɛni kɛ.

Dieu a crée, mais il n’a pas rendu les gens égaux.

kɛ̀re(+fɛ̀)

à côté de

n ta bon be lɔgɔfɛɛ kɛrɛ fɛ.

Ma maison est à côté du marché.

kìbaruya/kibariya

nouvelle

mun kibaruya b’aw fɛ aw ka jamana na ?

Quelles nouvelles avez-vous de votre pays ?

kìn
cìn

mordre, piquer

soso ka n kin.

Le moustique m’a piqué.

wulu ka n kin.

Le chien m’a mordu.

kíni

riz paréparé

kíni(n)

droite

kininfɛ, kininbolo

à droite, main droite

n ta bon be kinibolo fɛ.

Ma maison est à droite.

kíri/kíli

œuf

sisɛ k’a kiriw la bon kɔnɔ.

La poule a pondu ses œufs dans la chambre.

kíri/kíli

appeler

a ka Fanta kiri.

Il a appelé Fanta.

kírikiri

très (noir)

a finna kirikiri.

Il est devenu très noir.

kísa

problème

kisa gbɛlɛn lo.

C’est un problème délicat.

kìsɛ

grain

malokisɛ

grain de riz

fúrakisɛ = comprimé, pilule

a ka furakisɛ kelen ta.

Il a pris un comprimé.

balle (de fusil)

kisɛ donna a kaman la.

La balle a pénétré dans son épaule.

noyau

kuma kisɛ

la vérité

kìsɛ

brave, ardent

i ka kisɛ hali, bao i b’a fɛ ka bolo la julakan kisɛ kan.

Tu est vraiment brave parce que tu veux mettre la main sur le fond du problème de la langue dioula.

tasuma kisɛla.

Le feu est devenu ardent.

kisɛya

bravoure

kísi

sauver

Ala be mɔgɔ kisi min be konyuman kɛ.

Dieu sauve celui qui fait du bien.

kíyama

autre monde



affaire

a ko banna.

Cette affaire est finie.

i ta ko ka di n ye.

J’aime bien tes façons.

a tagala so furuko kosɔn.

Il est allé au village pour le mariage.

wariko ka gbɛlɛ.

Les affaires d’argent sont difficiles.



dire

i ko di ?

Qu’est-ce que tu dis ?

a ko a b’a fɛ ka mobili san.

Il dit qu’il veut acheter une voiture.

a ko "n b’a fɛ ka mobili san".

Il dit 'Je veux acheter une voiture.'

s’appeler

sunguru dɔ tun be y ko Awa.

Il y avait une fille qui s’appelait Awa.



conj. de subordination

que

n b’a fɛ ko n ta denw bena.

Je veux que mes enfants viennent.

a sɔnna a ma ko Fanta bena.

Il a accepté que Fanta vienne.

a be n kɔnɔ ko a nana.

Je crois (ou Je pense) qu’il est venu.

pour que

a be wari di Fanta ma ko a ye gban san.

Il donne de l’argent à Fanta pour qu’elle achète du gombo.



laver

a be fani ko.

Elle lave le pagne.

a be kola = a b’i ko.

Elle se lave. idiom.

idiom.

faire nuit

su kola.

Il fait nuit.

kófɔ

annoncer

bɔyɔrɔko be se ka diyako kofɔ wa ?

La provenance peut-elle annoncer la race ?

kógo

mur

kójugu

très, trop

n sen be n dimi kojugu.

Ma jambe me fait très mal.

a be mobili boli kojugu.

Il conduit très vite.

kókɔrɔ

coutume, fait ancien, histoire

kólo

os

bouton (de vêtement)

kòlon

mortier

kòlonkala

pilon

kólɔnbaga

(ko+lɔn+baga)

intellectuel

kóngo

brousse

kónya

cf. kó

affaire

kónyuman

bien

farmasitigi ka sɛbɛ lagjɛ konyuman.

Le pharmacien a examiné l’ordonnance avec attention.

kòori

encercler

an sigila ka tabali koori.

Nous nous sommes assis pour encercler la table.

kórokoro

très (rouge)

a wulenna korokoro

Il est devenu rouge ardent.

kò̀rɔfɔ

critiquer, tancer

nyɔgɔn kɔrɔfɔ man nyi.

ce n’est pas bon de se critiquer les uns et les autres.

kósɔbɛ

très, trop

baara be mɔgɔ sɛgɛ kosɔbɛ.

Le travail fatigue trop l’homme.

i k’a mɛn wa ? kosɔbɛ.

Est-ce que tu as compris ? Très bien.

kósɔn

à cause de, grâce à

a ma se ka na a dencɛ ta furuko kosɔn.

Il n’a pas pu venir à cause du mariage de son fils.

i kana a bugɔ Ala kosɔn !

Ne le frappe pas, au nom de Dieu !

i nana mun kosɔn ?

Pourquoi es tu venu ?

samara kura lo. o kosɔn n t’a fɛ k’a don.

C’est parce que mes chaussures sont neuves que je ne veux pas les mettre.

kɔ́

dos

n kɔ be n dimi.

J’ai mal au dos.

kɔ́fɛ = derrière, ensuite

sigilan b’i kɔ fɛ.

Le siège est derrière toi.

o kɔ fɛ i ka mun ke ?

Qu’est⁻ce que tu as fait ensuite ?

en l’absence de quelqu’un, derrière son dos

a kɔ fɛ, sonw nana.

En son absence, les voleurs sont venus. postp.

postp.

postp.

a nyinɛna wari kɔ.

Il a oublié l’argent.

n be Musa kɔ.

Je suis à la recherche de Moussa.

kɔ̀

marigot

kɔ̀bɔ

châtrer, castrer

a ka saga kɔbɔ.

Il a châtrn le mouton.

kɔ̀gɔ

sel

kɔ̀gɔji

mer

kɔ́kɔ

mûrir

mangoro kɔkɔla.

La mangue est mûre.

cɛ kɔkɔla.

L’homme est devenu adulte.

kɔ̀kɔti

porc, cochon

kɔ̀li

empêcher

waritanya k’an kɔli ka fani san.

Le manque d’argent nous a empêché d’acheter des vêtements.

kɔ̀lɔn

puits

kɔ̀lɔsi

surveiller, garder

i be den kɔlɔsi, n be taa foro la.

Surveille l’enfant, je vais aux champs.

mobili kɔlɔsi kosɔbɛ.

Surveille bien la voiture.

kɔ́mi

comme

a be kɔmi a man kɛnɛ.

On dirait qu’il est malade.

a sen flɛ kɔmi sama sen.

Regarde sa jambe, elle ressemble à celle d’un éléphant.

kɔ̀n

faire, aller très (plus) tôt

i be kɔn ka mun kɛ ka sɔrɔ ka domuni kɛ ?

Qu’est-ce que tu fais avant de manger ?

n taara ka kɔn domuni kɛ waati nya.

Je suis allé avant l’heure du repas.

a kɔnna ka na.

Il est venu tôt.

kɔ̀n

interdire

jɛnɛya kɔnna sulama dinɛ la.

L’adultère est interdite dans l’islam.

kɔ́ngɔ

faim

kɔngɔ be n na.

J’ai faim.

kɔ̀ni

quant à…​, en ce qui concern…​, en tous cas…​

n kɔni o yɔrɔ la kunu.

Quant à moi, je suis allé à cet endroit hier.

ne kɔni, n be taa yen.

Moi, en tous cas, j’irai la bas.

kɔ́nɔ

le ventre

a kɔnɔ be boli.

Il a la diarrhée.

intérieur

a kɔnɔ tolila.

L’intérieur est pourri.

a kɔnɔ gbanna baarako la.

Il est préoccupé par les problèmes de travail. postp.

postp.

dans

a be bon kɔnɔ.

Il est dans la maison.

a k’a ban san fla kɔnɔ.

Il a terminé ça en deux ans.

a be n kɔnɔ = je crois…​

a be n kɔnɔ ko a nana.

Je crois qu’il est venu.

n kɔnɔ ko ale lo.

Je crois que c’est lui.

kɔ̀nɔ

attendre

n b’i kɔnɔ mobili kɔnɔ.

Je t’attend dans la voiture.

kɔ̀nɔ

oiseau

kɔnɔboli

diarrhée

kɔnɔboli b’a la.

il a la diarrhée.

kɔ́nɔma

enceinte

a be kɔnɔma / a kɔnɔma lo.

elle est enceinte.

kɔnɔnafin

ȩtre dans l’embarras

a kɔnɔnafinna a muso saya la.

La mort de sa femme l’a embarrassé.

kɔ́nɔnako

intention

kɔ̀nɔntɔ

neuf (9)

kɔ́nyɔ

mariage, noce

kɔnyɔkura

nouveau marié

kɔnyɔmuso

nouvelle mariée

kɔ́rɔ

sens, signification

sfɛr, a kɔrɔ be di tubabukan na ?

Sphère qu’est-ce que a signifie en français ?

kɔ́rɔ

à côté, sous

a be tabali kɔrɔ.

Il est à côté de (ou sous) la table.

kɔ̀rɔ

vieux

a ka kɔrɔ ni Musa ye.

Il est plus vieux que Moussa.

a ka muso kɔronin furu.

Il a épousé une vielle femme.

cɛ kɔrɔnin lo.

C’est un vieux.

muso kɔrɔba dɔ tun be y.

Il y avait une femme d’un certain âge.

vieillir

a kɔrɔla.

Il a vieilli ou il est vieux.

cɛkɔrɔba = vieux

a tɛ cɛkɔrɔbaw bonya.

Il ne respecte pas les vieux.

kɔ̀rɔbɔ

tester, vérifier

a ma se k’a tericɛ kɔrɔbɔ.

Il n’a pas pu tester son ami.

kɔrɔcɛ

frère aîné

kɔ́rɔfɔ

discussion

kɔ́rɔlabla

sous-vêtement

*

i kana n kɛ a kɔrɔlabla ye, n’i ma n kɛ derekeba ye.

Il ne faut pas me sous-estimer, quand tu ne peux pas me respecter.

kɔ̀rɔmatigɛ

critiquer

kɔ̀rɔmuso

sœur aînée

kɔ́rɔn

est (point cardinal, ou direction)

kɔ́rɔni

coton

kɔ̀rɔsiri

kɔrɔsi+ri

remarque

kɔrɔsiri ka kan ka kɛ sisan kow la.

On doit faire attention aux choses de maintenant.

kɔ̀rɔta

élever, soutenir, soulever

yiri kɔrɔtala

L’arbre est élevé.

n ka tabali kɔrɔta.

J’ai soulevé la table.

kɔ́rɔtigɛ

critiquer, calomnier

mɔgɔ si m’i kɔrɔtigɛ yan.

Personne ne t’a calomnié la.

kɔ̀rɔtɔ

se presser, s’impatienter

a kɔrɔtɔla ka taa n nya.

Il s’est pressé pour me devancer.

kɔ́segi

retourner

kpɛ́

bruit de cassure

a k’a kɛ kpɛ

Il l’a cassé.

ku

queue



igname

kù(n)

supporter

Ala k’an dimi ku(n) nyɔgɔn na.

Que Dieu fasse que nous supportions nos maux les aux et les autres.

bana ma ku(n) a la.

Il n’a pas supporté la maladie.

kúle

crier

a kulela kosɔbɛ a ma ko a be taa.

Il lui a crié très fort de s’en aller.

cri

a kulekan ka n jusu tigɛ.

Ses cris m’ont fendu le cœur.

kúlu

foule

misi kulu

troupeau

kúlukulu

cage, poulailler

kùlusi

pantalon

kúma

parole

i be kuma bɔ n da la !

Arrête ton bavardage !

kumada be jɔn fɛ ?

Qui va prendre la parole ?

a b’a kuma fɔ a ye.

Il lui parle de ça.

parler

i be kuma kosɔbɛ !

Parle plus fort !

annoncer

a be kumana ko jeliw nana.

Il annonce que les griots sont arrivées.

kùmu

acide, fermenter

lomuru nin kumunin lo.

Cette orange est acide.

na kumuna

la sauce a fermenté.

lomuru kumu

citron

nɔnɔ kumu

lait caillé

kùn

tête

a ka tasa nyun a kun na.

Elle a chargé la cuvette sur sa tête.

raison, cause

a nakun le be nin ye.

C’est pour ça qu’il est venu. post.

post.

sur

wari tun b’a kun.

Il avait de l’argent(sur lui).

kúna

amer

kúna

lèpre

kúnasini

avant-hier

kúnbiri

genou

kùnko

problème

kunko be bɛɛ la, nka kunkow tɛ kelen ye.

Tout le monde a un problème, mais les problèmes sont différents.

kùnkolo

tête

n kunkolo be n dimi.

J’ai mal à la tête.

kùnna(n)

chance

kunnandi

chanceux

kunnangbo

malchanceux

mɔgɔ min kunnan ka di ye kunnandi ye.

Celui qui a de la chance est chanceux.

kùnnyɔgɔn

semaine

kunsigi

cheveu

a taara a ta kunsigi tigɛ.

Il est allé se faire couper les cheveux.

kúnu

hier

kúnu(n)

réveiller

n kununa joona sɔgɔma n muso fɛ.

J’ai été réveillé très tôt le matin par ma femme.

kùnu(n)

avaler

kúra

nouveau

bese kura tɛ nin ye.

Ceci n’est pas une machette neuve.

kura be yan wa ?

Est-ce qu’il y a du nouveau ici ?

a kuraman lo.

C’est du neuf.

i mana fani kura don, dɔ be n’a daamu la i ye.

Quand tu portes un habit neuf, quelqu’un va te féliciter.

+ ya = nouveauté

a kuraya lo o kɔsɔn n t’a fɛ ka n ta samara don.

C’est parce que mes chaussuers sont neuves que je ne veux pas les mettre.

+ ya = rénover

a ka bon kuraya.

Il a rénové la maison.

kúru(n)

morceau, boule

sogo kurun

un moreaux de viande

kùrukun

noeud, articulation

kùrukuru

plier, replier, plier plusiers fois

i ka fani cɛ ka kurukuru.

Tu as détendu le pagne pour le plier plusieurs fois.

kúrun

pirogue

petit tabouret

kúruru

en entier

i ka baara kɛ tle kururu wa ?

Est-ce que tu as travaillé toute la journée ?

L

lá

coucher, étendre

Musa ka dɛbɛ la bonda la.

Moussa a étendu la natte devant la porte.

a lanin tun b’a kɔ kan.

Il s’était couché sur le dos.

croire

ne tɛ la a la.

Je ne le crois pas.

ne tɛ la a ma.

Je ne me compare pas en lui.

ne ma la a la ko Musa ka wari caman sɔrɔ.

Je ne crois pas que Moussa ait gagné beaucoup d’argent.

a lanin be Ala la.

Il croit en Dieu.

chanter (poser son chant), raconter (poser son conte)

a be dɔnkili la.

Il chante.

a be (n)talen la.

Il raconte une histoire.

lá

post.

à, dans, en, de

n be taa lɔgɔfɛ la.

Je vais au marché.

dow be u ta foro la.

Certains sont dans leur champ.

a taara mobili la.

Il est parti en voiture.

a bɔra mobili la.

Il est sorti de la voiture.

n ka waa naani sɔrɔ tɔnɔ ye jago la.

j’ai eu un bénéfice de vingt mille francs dans le commerce.

minnɔgɔ b’a la.

Il a soif (mot a mot : soif est en lui).

(avec certains verbes)

O delila nɛnɛ la.

Ils ont l’habitude du froid.

a tɛ se barra la.

il ne peut pas travailler.

a banna domuni la.

Il a fini de manger.

lá(a)di

conseiller

láada

coutume

làaminɛ

amertume

lában

dernier(e)

den laban

dernier enfant

lábɛn

préparer

doni labɛn, an be taa.

Prépare les bagages et partons.

taali labɛnnin lo.

Ce sont les préparatifs de départ.

être prêt

a tɛ se ka taa, a labɛnnin tɛ.

Il ne peut pas partir, il n’est pas prêt.

lábi / láabi

répondre, réléver

Musa labi.

Réponds à Moussa ou Relève Moussa.

lábɔ

faire sortir, apparaître

Ala k’an dan k’an labɔ dunuya kɔnɔ.

Dieu nous a créés et nous a fait apparaître dans le monde.

làdamu

éduquer

ladamubaga

éducateur

làdɛnɛ / làdinɛ

réparer, fabriquer, préparer

dɛgɛ be ladɛnɛ cogo di ?

Comment prépare-t-on le dégué ?

ládia

fabriquer, réparer

láfen

couchette, lit

a ka lafenkura san a ta furuko kɔsɔn.

Il a acheté un nouveau lit pour son mariage.

láfili

tromper

a ka n lafili.

Il m’a trompé.

láfiya /láfyɛn / láfɔnyɔ

se reposer

n’o kɛla bɛɛ be lafiya.

Si cela s’est fait, tout le monde sera à l’aise.

lágbɛrɛya

rendre dur

an kana dunuya lagbɛrɛya nyɔgɔn ma.

Ne nous compliquons pas la vie réciproquement.

kow lagbɛrɛyala sisan.

Les choses sont devenues difficiles de nos jours.

làjɛ

réunir, rassembler

mɔgɔw ka nyɔgɔn lajɛ lu kɔnɔ

Les gens se sont regroupés dans la cour.

lájɛ / lágbɛ

regarder, examiner

farmasitigi ka sɛbɛ lajɛ konyuman.

Le pharmacien a examiné l’ordonnance avec attention.

làjigi / màjigi

baisser, faire descendre, abaisser

i ka radio mankan lajigi dɛ.

Tu a abaissé la voix de la radio.

lákale

raconter

kuma lakalela.

La parole a été racontée.

lákolon

nu(e), vide

a kun lakolon lo.

Sa tête est nue (il ne porte pas une coiffure sur sa tête).

bon lakolon t’aw fɛ yen wa ?

N’avez-vous pas une maison inoccupée ?

lákunu

faire révailler

den lakunu.

Réveille l’enfant.

lálaga

réparer

i be se ka n ta mobili lalaga wa ?

Peux-tu réparer ma voiture ?

lalagali

réparation

lalagabaga

réparateur

lálɔ

faire arrêter

polisicɛ dɔ k’an lalɔ.

Un agent de police nous a arrêtés.

lámaga

remuer

a ka sukaro lamaga kɛgɛ la.

Il a remué le sucre dans le dégué.

lámɛn

écouter

nin lamɛn !

Écoute ça !

lámina

répondre

lámisa / àlamisa

jeudi

lànda

règle, coutume

lánɛgɛ

flatter

a ka den lanɛgɛ

Il a flatté l’enfant.

lànyini

espérance, visée

an ta lanyini ye ka si jan ni kɛnɛya sɔrɔ.

Notre visée, c’est de trouver la longue vie et la santé.

láse

faire parvenir, annoncer

jeli be yaala ka kuma lase mɔgɔw ma.

Le griot se promène pour annoncer la parole aux gens.

lásigi

faire asseoir, retraiter

a ka den lasigi dɛbɛ kan.

Il a fait asseoir l’enfant sur la natte.

n’i ka baara kɛ fɔ sanji bi wɔɔrɔ, o ka kan k’i lasigi.

Quand tu travailles jusqu’à soixante ans, on doit te retraiter.

lásigiden

ambassadeur

lasigidenso

ambassade

lásiritɔ

femme enceinte

lásu

inciter

látaga

faire partir, envoyer

a ka wari lataga a den ma.

Il a envoyé l’argent à son fils.

látien

tenir droit, corriger

n bena i ta sɛbɛ latien.

Je vais corriger ton papier.

láyɛlɛn

faire monter

o be tɛgɛrɛ fɔ k’i layɛlɛn.

On applaudit pour te faire monter (te nommer).

láyiru / láyidu

promesse

layiru ye juru ye.

La promesse est une dette.

lè part. emph.

part. emph.

cɛw taara sogo nyini n face le fɛ.

C’est chez mon père que les gens sont allés chercher de la viande.

an ka mobili le san.

C’est une voiture que nous avons acheté.

an ka mobili san le.

Nous avons effectivement acheté une voiture. (le permet d’insister sur l’ensemble de la phrase)

lèwulewu

exquis au goût

nan diara lewulewu.

La sauce a été très bonne.

lɛ̀

porc

lɛ́ri

(=wáati)

l’heure, moment

mobili be se ka lɛri joli kɛ i ta so n’i ta baarakɛyɔrɔ cɛ ?

Combien d’heures la voiture peut-elle mettre pour se déplacer entre ta maison et ton bureau ?



miel

lì

raser

dendunli

baptême

límɔgɔ

mouche



masque

an be lo la.

Nous sommes partisans du masque.



c’est

muso lo.

C’est une femme.

cɛ nin lo k’a kɛ.

C’est cet homme qui a fait ça.

a jusu sumalen lo sisan.

Il est calme maintenant.

lóko

l’affaire de masque

loko tɛ muso donko ye.

L’affaire de masque n’est pas l’affaire de la femme.

an be loko la.

Nous sommes en train de préparer le masque.

lòmuru / lèmuru

agrume, orange

lomuruba

orange

lomuru kumu

citron

lón

jour

lon o lon sanji bena.

Chaque jour il pleut.

an be lon wɛrɛ !

A un de ces jours !

lonba le be bi ye.

C’est un grand jour aujourd’hui.

lónan / lónancɛ(muso)

étranger

lonan dɔ lo.

C’est un étranger.

a ka lonanmuso dɔ furu.

Il a épousé une femme étrangère.

den non tɛ kuma ! lonanya lo b’a kan.

Cet enfant ne parle pas beaucoup ! C’est parce qu’il n’est pas chez lui.

lónkan

tambour

lóoru

cinq

lɔ̀

construire

bon caman lɔla Abidjan (kɔnɔ) nyinan.

On a construit beaucoup de maisons à Abidjan cette année.

bon lɔ banna.

La construction de la maison est achevée.

arrêter

i lɔ, i be kuma joona

Arrête, tu parles trop vite.

bisi lɔyɔrɔ lo be yan.

C’est ici l’arrêt de bus.

être debout

kalandenninw lɔnin be (lɔla) sigilan kan.

Des élèves sont debout sur les chaises.

lɔgɔ ma lɔ bi.

Le marché n’a pas eu lieu aujourd’hui.

lɔ́gɔ

envie

nin lɔgɔ be ne la.

J’ai envie de ça.

minnɔgɔ b’a la.

Il a soif (envie de boire).

lɔ́gɔ

bois de chauffage, fagot

lɔ́gɔ

commerce

lɔgɔ ma diya bi.

Le marché n’a pas marché aujourd’hui.

i ni lɔgɔ !

Bonjour ! (à un marchand ou une personne qui revient du marché).

lɔgɔ ma lɔ bi.

Le marché n’a pas eu lieu aujourd’hui.

a be lɔgɔ lɔ.

Il fait du commerce.

lɔgɔfɛɛ / lɔgɔyɛ

marché

fani ko sani i be taa lɔgɔfɛɛ la.

Lave les pagnes avant d’aller au marché.

lɔ́gɔkun

semaine

lɔ́n

savoir

a taara lon min mɔgɔ si m’a lɔn.

Personne ne sait quel jour il est parti.

Musa k’a lɔn ko Fanta bena.

Moussa sait que Fanta va venir.

connaître

i ka cɛ nin lɔn wa ?

Connais-tu cet homme ?

lɔnbaliya /lɔnnibaliya

l’ignorance

lɔnni ani lɔnnibaliya o tɛ kelen ye.

La connaissance et l’ignorance sont deux choses différentes.

lɔ̀nan

frein

lɔ́nko

(lɔ́n+ko)

savoir



concession

a k’a ta su sɔrɔ lukɛnɛ la.

Il a trouvé son cadavre dans la cour de la concession.

n be taga lu la.

Je vais à la maison.

M

má

mq. asp. nég.

mq. asp. nég.

n ma wari sɔrɔ fɔlɔ.

Je n’ai pas encore trouvé d’argent

i m’a mɛn wa ?

Tu n’as pas compris ?



postp.

postp.

a tɛ nin di mɔgɔ ma.

Il ne donne ça à personne.

n k’a bɛɛ feere tubabucɛ dɔ ma.

J’ai tout vendu à un européen.

n’aw sɔnna o ma, n b’a kɛ.

Se vous acceptez ça, je vais le faire.

a denw tɛ balo cɛkɔrɔbaw ma.

Ses enfants ne sont pas polis envers les vieux.

a ma foyi fɔ a ta dɔgɔcɛ ma.

Il n’a rien dit à son petit frère.

a be lu ma.

Il est dans la concession.

a bla dugu ma !

Pose le par terre !

màdon

approcher

a ye sigilanw madon.

Il fait approcher les chaises.

máfyɛnya

déranger

màga

doux, souple, mou

a man maga.

Il n’est pas doux.

màga

toucher

a magala tabali la.

Il a touché la table.

màga

crier

màgban

effort

mágbɛn

secourir, joindre

o k’a magbɛn ni wari ye.

Ils lui ont apporté une aide en argent.

n b’i magbɛn japon jamana na.

Je vais te joindre au Japon.

màjigi

abaisser, humilier

màko

besoin

n mako tɛ wari la / warimako tɛ ne la.

Je n’ai pas besoin d’argent.

n mako be se ka kɛ a la.

Il se peut que j’en aie besoin.

n ma se ka n mako nya ni fɛn nununw ye.

Ces choses n’ont pas pu me convenir.

màkun

se taire

i makun n den, i dana kasi.

Tais-toi mon enfant, ne pleures pas.

málasa

mélanger, illusionner, tromper

malasabaga

personne qui illusionne (flatte) les autres.

mɔgɔ b’i malasabaga fɛ n’i nɛnibaga ye.

On préfère celui qui flatte que celui qui dit des injures.

màlo

honte

a malo ka dɔgɔ

Il n’a pas honte. (litt. sa honte est petite.)

faire honte

i ka n malo nyɔgɔnyerɔrɔ la.

Tu m’as fait honte à cette réunion.

avoir honte

n be malo ka dɔn kɛ

J’ai honte de danser.

être révérencieux

cɛnin nin dɛ malo.

Ce garçon est irrévérencieux.

a denw tɛ malo cɛkɔrɔbaw ma.

Ses enfants ne sont pas polis envers les vieux.

maloya

timidité, honte

a be maloya la.

Il est timide.

maloya b’a la.

Il a honte.

màlo

riz

málɔ

prêter

i tlo malɔ.

Prêtes ton oreille (Écoutes).

màmacɛ

grand père

màmamuso

grand mère

mámina

retenir d’avance, fiancer

mán

mq. en. adj. nég.

mq. en. adj. nég.

a muso man kɛnɛ

Sa femme ne va pas bien.

na man di.

La sauce n’est pas bonne.

mána

si

n mana a sɔrɔ, a bena diya n ye.

Si je le trouve, je serai content.

mánamana

sans importance, balalité

n tɛ manamanako la.

Je ne suis pas dans une affaire banale.

màngala

biche

mángoro

mangue

mànkan

bruit

ni n be sunɔgɔ, n t’a fɛ denmisɛnw ka mankan ci.

Quand je dors, je ne veux pas que les enfants fassent du bruit.

mànsa / màsa

cf. màsacɛ

roi

màntɔɔrɔ

sévices, amertume

Ala k’an kisi tele mantɔɔrɔ ma.

Que Dieu nous sauve contre les sévices de la journée.

mará

royaume, région

mará

onchocerchose

màra

garder

den tora a mamamuso fe, ale k’a mara.

L’enfant est resté chez sa grand mère, c’est elle qui l’a gardé.

den marabali lo.

C’est un enfant mal éduqué.

a ka wari mara banki la.

Il a gardé l’argent à la banque.

conserver

n’i ba fɛ ka jegɛ mara konyuman i b’a bla glasi la.

Si tu veux bien conserver du poisson, mets le dans la glace.

gouverner

a ka dugu tan ni fla mara.

Il a gouverné 12 villages.

màrifa

fusil

marifakisɛ

balle

màsacɛ

roi, empereur

màsala

causerie, récit

màsiri

orner

masacɛ k’a ta so masiri.

Le roi a orné son cheval.

màsɔrɔ

opportunité

masɔrɔ be mŋɔ bla ko caman kɛ la.

La disponibilité conduit l’homme à faire beaucoup de choses.

k’a masɔrɔ = parce que

an tun tɛ se ka taa k’a masɔrɔ an tun ma wele.

On ne pouvait pas partir parce qu’on n’était pas invité.

màsuma

calmer

a sigila k’a yɛrɛ masuma.

Il s’est assis pour se calmer.

mátigi

seigneur, maitre, suzerain

méleke

enrouler

mɛ́ɛn / myɛ́n

durer

a be yan a mɛɛna wa ?

Il y a longtemps que tu es ici ?

a mɛɛna kosɔbɛ, a ma nɔgɔya fɔlɔ.

Ça dure depuis longtemps, ça ne s’est pas amélioré.

a ka baara kɛ ka mɛɛn. / a mɛɛna baara la.

Il a travaillé longtemps.

mɛ́n

entendre

i m’a kasikan mɛn wa ?

Tu n’as pas entendu ses pleurs ?

mun lo be mɛnna a da la ?

Qu’est-ce qu’il raconte ?

apprendre

n k’a mɛn ko a sara.

J’ai appris qu’il est mort.

comprendre

n be julakan mɛn.

Je comprends le dioula.

mɛ́nbaga

(mɛ́n+baga)

entendeur

mɛ̀nɛmɛnɛ

briller

kalo be mɛnɛmɛnena

La lune est en train de briller.

míiri

penser

i be miiri mun le la bi ?

A quoi penses-tu aujourd’hui ?

Musa be miiri ko Fanta b na bi.

Moussa pense que Fanta va venir aujourd’hui.

pensée

i miiri ka bon.

Tu réfléchis beaucoup ( litt. ta pensée est grande. )

insensé

miiribali

miiribali le ye cɛ nin ye.

Cet homme est insensé.

i ta miiriya be di ko nin na ?

Que penses-tu de cette affaire ? (miiriya=avis)

míirinako

souci, avis

mín

(relatif)

(relatif)

a ka wari di cɛ min ma, a ka jugu dɛ !

L’homme à qui il a donné de l’argent est très méchant !

a ka min fɔ, i m’a mɛn wa ?

As-tu compris ce qu’il a dit ?

au moment où

tuma min (na)

a ka wari sɔrɔ tuma min, a taara facɛ wele.

Quand il trouva l’argent, il alla appeler son père.

lɔgɔkun saba dafala tuma min na, a ma sɔn ka na tugu.

Au bout des trois semaines, il ne voulut plus venir.

comment

cogo min na

a taara cogoya min na, hali a bamuso m’a lɔn.

Même sa mère ne sait pas comment il est parti.

mín

(interrogatif)

i be taga min ?

Où vas tu ?

i be bɔ min ?

D’ou viens tu ?

mìn

boire

a be dogo ka taa ji min.

Il se cache pour aller boire de l’eau.

jiminba ka di n ye.

J’aime boire beaucoup d’eau.

a de be sin min fɔglɔ

Son enfant est encore au sein.

a minin lo.

Il est ivre.

jiminnaba lo.

C’est un grand buveur d’eau.

fumer

i be sigarɛti min wa ?

Est-ce que tu fumes des cigarettes ?

apprendre par cœur

a be leson min.

Il apprend ses leçons par cœur.

mìna / mìnɛ

attraper, prendre

juruw ma kɔnyinan minɛ.

les pièges n’ont pas pris d’agoutis.

a ka wari minɛ n na.

Il m’a pris de l’argent (= il me l’a volé).

a ka wari minɛ ne fɛ.

Il m’a pris de l’argent (= il me l’a emprunté)

empl. idom.

i b’i da minɛ, han !

Tais toi, hein !

i yɛrɛ minɛ !

Tiens-toi tranquille !

prise

Dionkoloni minɛ ma diya.

La prise de Dionkoloni a été difficile.

mìnako

comportement

mìnan

affaire, ustensile

Awa taara minanw ko kɔda la.

Awa est allée laver les ustensiles au bord du marigot.

baaraminan

outil

míni / múnu

tourner, tournoyer

i minina ka na.

Tu es retourné.

i be mobili sen mini.

Tu fais tourner la roue de la voiture.

mínkɛ

quand, lorsque

a nana minkɛ, a k’an sama fani la.

Quand il est revenu, il nous a apporté des pagnes.

mìnnɔgɔ

soif

banabagatɔ ko minnɔgɔ b’a la.

Le malade dit qu’il a soif.

minnɔgɔ tɛ n na sisan

Je n’ai pas soif maintenant.

mísɛli

aiguille

mìsi

bovin

a ta misimuso saba ni a ta tura kelen fagara nyinan.

Ses trois vaches et son taureau sont morts cette année.

mìsiri

mosquée

misiriba fla be Abidjan.

Il y a deux grandes mosquées à Abidjan.

móbili / mɔ́bili

voiture

ale be mobili boli.

Il conduit une voiture.

mobili belebele.

camion

mònimoni

d’un noir brillant

jakuma finna monimoni.

le chat est d’un noir brillant.

móri

marbout

a taara moriw nyininka.

Il est allé interroger les marabouts

morikalan

école coranique

tuma min na n tun be denmisɛn y ni tun be tagala morikalan na.

Quand j’étais petit, j’allais à l’école coranique.

l’état de marabout

moriya

a ka wari sɔrɔ moriya laG.

Il a gagné de l’argent en étant marabout.

mòyi

accoucher

a moyila dencɛ la.

Elle a accouché d’un garçonnet.

mɔ̀
mɔ̀n

mûrir

o tuma la mangoro un mɔla.

A ce moment les mangues étaient mûres.

élever

i mɔnna yɔrɔ min, o ye i ta duguye.

La où tu as été élevé, c’est là ton village.

cuire

sogo ma mɔ(n) ka ban.

La viande n’est pas encore cuite.

malo nin mɔn ka di.

Ce riz cuit vite (lit. cuire ce riz est facile.).

mɔgɔ

personne humaine, homme

mɔgɔw tun ka ca balɔntanyɔrɔ la.

Il y avait beaucoup de gens au stade.

mɔgɔw fla tun be yan.

Il y avait deux personnes ici.

ko tɛ mɔgɔ nyini, mɔgɔ lo be ko nyini.

ce ne sont pas les histoires qui cherchent l’homme, c’est l’homme qui cherche des histoires.

baara nin, a be mɔgɔ sɛgɛ kosɔbɛ.

Ce travail, ça fatigue beaucoup.

mɔ̀gɔsɛbɛ

homme sérieux

mɔ́n

mettre en boule

a ka tulu mɔn.

Il a mis l’huile en boule.

mɔ̀n

pêcher

a taara kɔ la ka jɛge mɔn.

Il est allé à la rivière pour pêcher.

mɔnnikɛla lo.

C’est un pêcheur.

mɔ̀n

frotter

su o su a be tulufariman mɔn a fari la.

Chaque soir il se frotte le corps avec de la pommade brulante.

mɔ́nɛ

châtré

saga mɔnɛ lo.

C’est un mouton châtré.

mɔ̀nɛ

avoir de l’amertume, être frustré

a mɔnɛna denko la.

Il a de l’amertume pour l’affaire d’enfant.

mɔ̀nyɔn

flambeau

o be mɔnyɔn tugu su fɛ.

Ils allument le flambeau la nuit.

mɔ̀nyɔngɔ

écraser, briser

a ka foroto mɔnyɔngɔ a nya na.

il a écrasé le piment dans son œil.

mɔ̀nyɔnmɔnyɔn

mettre en débris, en poussière

a ka fyɛ mɔnƴɔnmɔnyɔn.

Il a mis en débris la calebasse.

cendre, résidus

sigarɛti mɔnyɔnmɔnyɔn bla fen

cendrier

múgan

sucer

a ka bonbon mugan.

Il a sucé des bonbons.

mùgan

vingt

n sanji mugan le be nin ye.

J’ai vingt ans.

ku be mugan mugan ye !

Cent francs, cent francs (=vingt darsi), l’igname.

múgu

poudre

a ko safunɛmugu tɛ sɔrɔla fewu

Il dit qu’on ne trouve plus du tout de savon en poudre.

i kana safunɛ mugu bɔ.

N réduis pas le savon en poudre.

a be mugu ci.

Il a tiré un coup de fusil.

mugutigi

chef de l’armée

farine

to be tobi ni kabamugu ye an fɛ.

chez nous, on fait le to avec de la farine de maïs.

mùn

quoi ?

a ka mun kɛ ?

Qu’est-ce qu’il a fait ?

i be miiri mun le la bi ?

A quoi penses-tu aujourd’hui ?

mun kɛra ?

Qu’y a-t-il ?

a ka mun ni min kɛ bi ?

Quelles sont les choses qu’il a faites aujourd’hui ?

mun na ? / mun kɔson ?

Pourquoi ?

i tɛ taa bɔ yen mun na ?

Pourquoi ne pars-tu pas là-bas ?

múnu / míni

tourner, tournoyer

múnumɛmɛ

caresser

mùnyu

se calmer, patienter

múra

rhum

mùru

couteau

Hausaw be u ta muru da bɔla.

Les haoussa aiguisent le fil de leur couteaux.

muruda

trace du couteau

mùso

femme

tubabumusow fana be susuli kɛ wa ?

Est-ce que les Européennes aussi pilent ?

musomɔgɔ lo.

Il est toujours en compagnie des femmes.

fille

a ka den kɔnɔntɔ balo, cɛ wɔɔrɔ ani muso saba.

Il a élevé neuf enfants, six garçons et trois filles.

épouse

a muso jigila dencɛ la.

Sa femme a accouché d’un garçon.

femelle

misimuso saba b’a fɛ.

Il a trois vaches.

+ ya

musoya ka gbɛle.

La condition de femme est difficile.

mùsokɔrɔba

vieille femme

músɔrɔ

foulard

N

n, né

pr. 1è s.

je, me, moi

ne ma n bamuso ye.

Je n’ai pas vu ma mère.

a ka ne ye.

Il m’a vu.

a t’a di mɔgɔ gbɛrɛ ma fɔ n kelen.

I ne le donne à personne d’autre qu’à moi.

ne la ka o fɔ a ye.

C’est moi qui lui ai dit ça.

ná

sauce

(sauce + eau)

naji

bouillon

misinaji ka di n ye.

J’aime bien le bouillon de bœuf.

tenna, tigana, flaburuna

sauce grain, sauce arachide, sauce feuille



venir

a nana yan

Il est venu ici.

n be taga ka na sisan.

Je reviens tout de suite.

rendre visite à quelqu’un

( + bɔ…​ ma = rendre visite à quelqu’un )

mɔgɔ caman nana bɔ Musa ma.

Beaucoup de monde ont rendu visite à Moussa.

mq. future (bena)

n’ala sɔnna, an bena taa.

Si Dieu le veut, nous partirons.

náani

quatre

n ka waa naani tɔnɔ sɔrɔ.

J’ai eu un bénéfice de vingt mille francs.

naaninan

le quatrième

nàfa

intérêt

nafatan

sans intérêt

kalan nafa ka bon.

L’étude est bénéfique.

náfen

condiment

nàfolotigi

richard

nàkan

destin

Ala k’a nakan diya.

Que Dieu rende son destin agréable.

nároman
náloman

sot, stupide

naroman lo.

il est stupide

a naronna

il est devenu stupide.

nbá

salutation masculine

i ni sɔgɔma ! nba hɛrɛ sira ?

Bonjour ! As-tu bien passé la nuit ?

nège

désir

jinege b’a la.

Il a envie de boire.

nɛ̀gɛ

fer

nɛgɛlaman

en fer

baaraminan nin, gɛgɛlaman lo.

Cet outil est en fer.

i la nɛgɛli kan.

Couche-toi sur le lit en fer.

nɛ̀gɛn

flatter

a ka den nɛgɛn.

Il a flatté l’enfant.

nɛ́gɛnɛgɛ

tromper

muso ka Amadu nɛgɛnɛgɛ k’a ta wari mina a la.

La femme a trompé Amadou pour lui prendre son argent.

cajoler

a b’a den nɛgɛnɛgɛla ko a kana kasi.

Elle cajole son enfant pour qu’il ne pleur pas.

flatter

u k’a nɛgɛnɛgɛ ni kuma drɔn.

Ils l’ont flatté rien qu’avec des paroles.

a ka muso nŋɛnɛgɛ fɔ a sɔnna.

Il a flatté et reflatté la femme jusqu’à ce qu’elle accepta.

nɛ̀gɛso

bicyclette

(litt. cheval de fer)

nɛ̀n

langue

(organe)

denin i b’i nɛn ladon ! / denin i nɛ ladon !

Petit, rentre ta langue !

nɛ́nɛ

gouter

i bena nɛnɛ ni kɔgɔ b’a la.

Goûte la sauce (pour voir) si elle est salée.

nɛ́nɛ

froid

nɛnɛ be y kojugu !

Il fait très froid !

nɛ̀ni

insulter

i ma cɛ gbansan nin nɛni mun kɔsɔn ?

Pourquoi n’as-tu pas insulté ce vaurien ?

nɛnili

insulte

nɛ̀rɛmugu

(= nɛ̀rɛmugulaman)

jaune

ngàniya

volonté, intention

ngɔ̀li

angle, coin

ngɔ̀nɔ

gorge

ngɔ̀yɔ

aubergine

ngùnuma

marcher à quatre pâtes

den ma ngunuma fɔlɔ.

L’enfant n’a pas encore marché à quatre pâtes.



si

n’ala sɔnna, an bena taa.

Si Dieu le veut, nous partirons.

i bena nɛnɛ ni kɔgɔ b’a la.

Goûte la sauce (pour voir) si elle est salée.

quand

ni n segira so kɔnɔ, n be n ta zurnal kalan.

Quand je reviens à la maison, je lis mon journal.



et

a ni a terimuso ka nyɔgɔn bɛn Abidjan.

Elle et son amie se sont rencontrées à Abidjan.

avec

(ni…​ ye)

a ka waa fla sonya ka taa n’a ye.

Il vola les 10.000 francs et partit avec.

musow ka to tobil ka na n’a ye.

Les femmes ont préparé du to et l’ont apporté.



donner généreusement

ní(i)

âme

Ala be se ka ni bɔ an na.

Dieu peut nous enlever notre âme.

nìi

portion

níma(n)

qui est en vie

mɔgɔ niman lo.

C’est une personne qui a une vie prolongée.

nìmisa

regretter

n ka min kɛ n ma nimisa a la.

Je n’ai pas regretté de ce que j’ai fait.

nín

(pl. nùnun, nìnun)

ce, cette, ces

fani nunun ani deleke nin bla tasa la.

Mets ces pagnes et ce boubou dans la bassine.

ceci, ceux-ci, celle-ci, celles-ce, etc…​

a sanulaman tɛ nin ye wa ? / nin tɛ sanulaman ye wa ?

Ceci n’est pas en or ?

il y a…​

ye nin ye

a sara a kalo fla ye nin ye.

il y a deux mois qu’il est mort.

nìnakiri

respirer

i tɛ se ka ninakiri kosɔbɛ.

Tu ne peux pas bien respirer.

nísɔ

humeur

a nisɔ ka di bi, olo kosɔn a be yɛlɛla.

Il est de bonne humeur aujourd’hui. C’est pour cela qu’il rit.

nìsɔdiya

rendre gaie

dɔrɔ be mɔgɔ nisɔdiya.

L’alcool rend gaie.

níyɔrɔ

part

bamusoman ka bɛɛ ta niyɔrɔ d’a ma.

La mère a donné a chacun sa part.

nkà

mais

a ka baara ke, nka a m’a ta wari sɔrɔ.

Il a travaillé, mais il n’a pas gagné son argent.

nkɔ̀nki

instrument à cordes

jeli be nkɔni fɔ.

Le griot joue à la cora.

nògo / nùgu

intestin

nɔ̀

place

kolon bla a nɔ na.

Remets le mortier à sa place.

trace

cɛ taara sama nɔ fɛ.

L’homme est parti sur les traces de l’éléphant.

sen nɔ

trace du pied

i b’i bolonɔ bla sɛbɛ la.

Appose ta signature sur papier.

nɔ̀gɔ

facile

o ka nɔgɔ.

Ils sont faciles.

nɔ̀gɔ

salir

ni fani nɔgɔla, i b’a ko.

Si le pagne est sali, tu le laves.

saleté, engrais

nɔ̀gɔya

améliorer, aller mieux

a nɔgɔyara dɔɔnin sisan.

Il va un peu mieux maintenant.

Ala ka nɔgɔya kɛ !

Que Dieu te donne une bonne santé !

ka nɔgɔya kɛ !

Meilleur santé !

nɔ̀nkɔn

coude

nɔ́nɔ

lait

taga nɔnɔ kumu ta ka na.

Va prendre le lait caillé

a ma misinɔnɔ feere.

Il n’a pas vendu de lait de vache.

nɔ̀yɔ

aubergine

nsè

(cf. nbà)

salutation féminine

in ni sɔgɔma ! nse hɛrɛ sira ?

Bonjour ! As-tu bien passé la nuit ?

ntàlen

conte, proverbe

ntán

sans

warintan, mɔgɔntan, cɛntan

sans argent, sans personne, sans mari

ntɛ̀nɛn / tɛ̀nɛn

lundi

an be nyɔgɔn ye ntɛnɛn lon.

Nous nous verrons lundi.

nùguya

lisser

a ka nyɔ sin k’a nuguya

Il a écrasé le mil pour le rendre lisse.

núman

à gauche, gauche

(toujours accompagné d’un autre mot)

a benna k’a numansen kari.

Il est tombé et s’est cassé le pied gauche.

bon flanan min b’il numanbolo fɛ, o lo.

C’est la deuxième maison sur la gauche.

numanman lo.

C’est celle de gauche. (en parlant d’une maison, par ex.)

nùmu

forgeron

numuya

métier de forgeron

nún

nez

nyà

aller bien

baara bena nya kosɔbɛ.

Le travail ira très bien.

satisfaire, convenir

tasa nin be se ka i mako nya wa ?

Est-ce que cette cuvette te convient ?

bien faire

a be tobili kɛ ka nya.

Elle fait bien la cuisine.

nyàbɔ

admirer

an nyabɔla musa fɛ.

Nous avons admiré Moussa.

résoudre

a ka wariko nyabɔ.

Il a réglé le problème d’argent.

nyàce

utilité

nyace be fen bɛɛ la.

Chaque chose a une utilité.

nyáda

visage

nyáfɔ

expliquer

n bena cɛgɔrɔbaw ta kuma nyafɔ a ye.

Je lui expliquerai les paroles de vieux.

nyágami

mélanger

ji ni nɔnɔ nyagami nyɔgɔn na.

Mélange l’eau et le lait.

n’i be kuma, i be tubabukan ni julakan nyagami nyɔgɔn na.

Quand tu parles, tu mélanges le français et le dioula.

nyágban

souffrance

nyáji

larme

nyaji be bɔ tɔnɔ nɔ fɛ

les larmes coulent à cause de l’intérêt.

nyákisɛ / nyáden /nyákili

globe de l’œil

nyámaku

gingembre

nyamakuji

jus de gingembre

nyàmanyama

ordures

nyamanyamacɛla tɛmɛtɔ ye !

Voila l’éboueur qui passe !

nyánabɔ

régler (une affaire)

an bena nyɔgɔn ye ka ko nin nyanabɔ.

Nous allons nous voir pour régler cette affaire.

nyànafin

nostalgie

nyanafin be n na.

J’ai la nostalgie.

nyánagbɛ

s’amuser

n ka n yɛre nyanagbɛ kosɔbɛ.

Je me suis très bien amusé.

nyánaman

de bonne qualité

fani nin nyanaman lo.

Ce pagne est de bonne qualité.

vivant

a ka sisɛ nyanaman mina.

Il a attrapé le poulet vivant.

nyánamani

vertige

nyánayeli

vue extérieur, apparence

nyángunu

le fait de lorgner

a ka nyangunu bɔ den na.

Elle a lorgné l’enfant.

nyɛ́ / nyá

œil

nyasi

cil

croire

(être dans les yeux)

a b’a nyɛ na ko sanji be nana.

Il croit qu’il va pleuvoir.

voir

(ses yeux être sur)

a nyɛ b’a la ko sanji nana.

Il voit qu’il a plu.

devant

yiri be bon nya fɛ.

Devant la maison il y a un arbre.

n’i sera nyɛ fɛ dɔɔnin, il be fara numanbolo fɛ.

Quand tu seras arrivé un plus plus loin, tourne à gauche.

a dɔgɔmuso tun be siran a nyɛ.

Sa petite sœur avait peut de lui.

nyɛ́gɛn

douche, urinoir

nyɛgɛn yɔrɔ yira n na.

Montre-moi la douche.

n be taga nyɛgɛn na.

Je vais uriner.

nyɛ́gɛnɛ / nyɛ́kɛnɛ

urine

nyɛgɛnɛ tɛ kɛ yan.

Interdit d’uriner ici.

den ka nyɛgɛnɛ kɛ a yɛrɛ la.

L’enfant a uriné et s’est mouillé.

nyɛ̀ki / nyàki / nyàgi

trident

nyi

bien, bon

a flɛ, a ka nyi wa ?

Regarde, est-ce que c’est bien ?

i ta baara ka nyi i ma

est-ce que ton travail te convient ?

nyimi

mâcher, croquer

woronyimi ka di cɛkɔrɔbaw ye.

Les vieux aiment mâcher la cola.

mɔgɔw be kolo di wulu ma a ye a nyimi.

Les gens donnent un os au chien pour qu’il le croque.

nyín

dent

a nyin be n dimi(na) kojugu.

J’ai très mal aux dents.

nyínan

cette année

a be taa nyinan le.

C’est cette année qu’il s’en va.

nyìnan

souris

n nyinɛna nyinan nyinaw kɔ.

J’ai oublié les souris de cette année.

nyìnɛ /nyàna / nyɛ̀na

oublier

a nyinɛna mɔgɔ nin tɔgɔ kɔ.

Il a oublié le nom de cette personne.

a nyinɛna a ma a fo.

Il a oublié de le saluer.

a nyinɛna k’a fo.

Il a oublié de le saluer.

a nyinɛna ko Fanta nana.

Il a oublié que Fanta est venue.

nyíni

chercher

a ka baara nyini nka a ma foyi sɔrɔ.

Il a cherché du travail mais il n’en a pas trouvé.

a tagala tu kɔnɔ ka sogo nyini.

Il est allé chasser en brousse.

chercher les filles

ale tɛ muso nyini fewu !

Lui ne court pas les filles, pas du tout !

faire environ

a be tagala a be nyini ka tle naani bɔ.

Il est parti ça fait environ quatre jours.

être sur le point de

minnɔgɔ b’ale la, a ko a be nyini ka sa.

Il a soif, il dit qu’il est sur le point de mourir.

nyìninka

interroger, demander

a taara moriw nyininka

il est allé interroger les marabouts.

a nana Musa nyininka ko non na.

Il est venu interroger Moussa sur cette affaire.

a ka n nyininka ni Musa be yan.

Il m’a demandé si Moussa est la.

nyìntin

jarre percée de petits trous servant à la cuisson à la vapeur

nyɔ̀

mil

nyɔto

to de mil

nyɔ̀gɔmɛ

chameau

nyɔ́gɔn

ensemble

u sigilen be nyɔgɔn fɛ.

Ils sont installés ensemble.

u be baara kɛ nyɔgɔn fɛ.

Ils travaillent ensemble.

l’un l’autre, les uns les autres, mutuellement

u be nyɔgɔn flɛla.

Ils se regardent (l’un l’autre, les uns les autres).

u ka bolokuru di nyɔgɔn ma.

Ils se sont données de coups de poing (l’un à l’autre, les uns aux autres).

u ta ko ka di nyɔgɔn ye.

Ils se plaisent (l’un a l’autre).

nyɔ̀gɔn

semblable

i ka n ta mɔnturu tunu, i b’a nyɔgɔn san.

Tu as perdu ma montre, achète m’en une semblable.

environ

a mɛɛnna san fla nyɔgɔn.

Ça a duré environ deux ans.

a denmuso be san tan nyɔgɔn bɔ.

Sa fille a environ dix ans.

nyɔ́mi

poux de tête

nyuman

bon

buru nyuman tɛ yen wa ?

Il n’y pas de bon pain là-bas ?

gentil

o tun ye muso kɔrɔba nyuman ye o !

C’était une vieille très gentille !

nyumanya

gentillesse, bonté

nyún

porter, charger sur la tête

Awa, taa muso nyunn lɔgɔ la.

Awa, va aider la femme à charger le bois sur sa tête.

ó

ó

conn. distrib

i kana sunɔgɔ yɔrɔ o yɔrɔ la.

Ne dors pas n’importe où.

cɛ o cɛ bena ya, (o) be wari sɔrɔ.

Chaque homme qui vient ici trouve de l’argent.

cogo o cogo an bena taa

De toute façon, nous partirons.

ó

part. phr.

o tun ye muso kɔrɔba nyuman ye o !

C’était une vieille très gentille !

in ni cɛ o !

Merci !

Ɔ

ɔ̀nhɔ́n

oui

a nana wa ? ɔnhɔn, a nana.

Il est venu ? Oui, il est venu.

a ma man wa ? ɔnhɔn, a man na.

Il n’est pas venu ? Non, il n’est pas venu (mot à mot : oui, il n’est pas venu)

ɔ́nɔ́n

non

a nana wa ? ɔnɔn, a ma na.

Il est venu ? Non, il n’est pas venu.

a man na wa ? ɔnɔn, a nana.

Il n’est pas venu ? Si, il est venu ( mot à mot: non il est venu ).

P

pán

sauter

wulu panna sigilan kan.

Le chien a sauté sur la chaise.

kɔnɔ(abion) panna ka taa san fɛ.

L’oiseau(l’avion) s’est envolé.

pásipasi

très (blanc)

fani gbɛla pasipasi

Le pagne est devenu très blanc.

S



finir

ni kalo sara n be taa so.

Je rentrerai chez moi au début de mois prochain (litt. quand le mois en cours sera fini).

mourir

a facɛ sara salon.

Son père est mort l’année dernière.

sàba

trois

a den sabanan tɔgɔ ye Mamadu.

Son troisième enfant s’appelle Mamadou.

sábabu

cause

ko tɛ kɛ ni sababu t’a la.

Une chose ne se réalise pas sans cause.

sábali

pardon, excuse(z) moi

sabali, n teri, n nyinɛna a kɔ !

Excuse moi, mon ami, j’ai oublié ça !

s’il te/vous plait, je te/vous en prie.

n kɔrɔcɛ, sabali, kana a bugɔ !

Grand frère, je t’en prie, ne le frappe pas !

se soumettre

i ka kan k’i sabali i cɛ kɔrɔ.

Tu dois te soumettre à ton mari.

sábati

être constant, mener à bien

a ma sabati yɔrɔ kelen.

Il n’a pas été stable dans un lieu.

sábu

provocateur

sabutigi

querelleur

sábu / sábula

parce que

sàfunɛ

savon

safunɛmugu, safunɛkuru, safunkɛji

poudre de savon, morceau de savon, savon liquide

sàga

mouton

sagajigi

bélier

sagamuso, sagadenin

brebis, agneau

sáheli

nord

sàko

choix

bɛɛ sako b’i basu la.

Chacun a son choix du cadavre de sa mère(chacun est maître de son oeuvre).

sàlamaleku

salut musulman

sàlibagatɔ

paresseux

salibagatɔ tɛ baara fɛ.

Le paresseux n’aime pas travailler.

sàliya

loi

saliya k’a mina.

Il a été puni par la loi.

sàliya

paresse

saliya b’a la.

Il a la paresse.

sálon

l’année passée

salon diyara Musa fɛ.

L’année passée a été bénéfique pour Moussa.

sàma

envoyer

a ka ciden sama ko a mamacɛ sara.

Il a envoyé un messager pour dire que son grand père est mort.

donner en cadeau, offrir

i b’a fɔ n facɛ ye ko a y n sama fen dɔ la.

Dis à mon père qu’il m’envoie quelque chose.

a nana yan k’an sama fani la.

Il est venu ici nous donner un pagne.

sàma

tirer

denin be wulu sama a tlo ma.

Le petit enfant tire le chien par l’oreille.

s’étirer

a samana. / a k’a yɛrɛ sama.

Il s’est étiré.

sàma

éléphant

samara

chaussure

samara tɛ fatɔ sen na.

Le fou ne porte pas de chaussures.

sàminya

saison des pluies

ni saminya doona, yɔrɔ be suma.

Si la saison des pluies arrive, il y a l’humidité /la fraîcheur.

sàn

acheter

n ka malo san.

J’ai acheté du riz.

n ka dereke nin san Amadu fɛ.

J’ai acheté cette chemise chez Amadou.

sanbaga, sanni

acheteur, achat

sàn

année

a denmuso be san tan ni looru.

Sa fille a quinze ans.

san be, san be !

Bonne année !

Ala ka san gbɛrɛ yira an na.

Que Dieu nous permette de voir l’année prochaine.

sán / sánkolo

ciel

san finna, sanji bena.

Le ciel s’obscurcit, il va pleuvoir.

sánfɛ

en haut

i b’a nyagami, min be duguma a bena sanfɛ.

Tu mélanges ce qui est en bas et ce qui est en haut.

fort

(à propos de la voix)

a kulela sanfɛ sinyɛ saba.

Il ria très fort trois fois.

le haut

sanfɛla

bon sanfɛla bena ladia.

Le haut de la maison sera réparé.

sánga

succès

Ernɛsto Jeje ka sanga sɔrɔ.

Ernesto Djedje a eu du succès.

la mode

dɔnkililala juman be sanga le sisan ?

Quel chanteur est à la mode maintenant ?

sànga

funérailles

nyinan tɛ taa jakuma sanga fo.

Le souris ne va pas assister aux funérailles du chat.

sángaso / sánkanso

maison à étages

sáni

avant que

fani ko sani i be taa lɔgɔfɛɛ la.

Lave les vêtements avant d’aller au marche.

sáni

propre

fani ka sani.

Le pagne est propre.

sàniya

rendre propre

an k’an yɛrɛ saniya kenɛya kɔsɔn.

Rendons nous propre pour la santé.

sánji

année

i sanji be joli ?

Quel âge as tu ?

pluie

sanji ma na a kalo seegi ye nin ye.

Cela fait huit mois qu’il n’a pas plu.

sánnakurun

avion

sánsara

cage à volaille

sisɛ bɔla sansara kɔnɔ.

La poule est sorti de la cage.

sánu

or

bololanɛgɛ nin tɛ sanulaman ye.

Ce bracelet n’est pas en or.

sànyɔ

(petit) mil

sára

charme

sara b’a la.

Elle a le charme.

sára

tas

sara kelen

un tas

sàra

payer

o ma malofeerelaw sara fɔlɔ.

On n’a pas encore payé les veneurs de riz.

jurusara ka nyi.

Il est bon de payer ses dettes.

i k n gbosi, cogo o cogo n b’a sara i la lon dɔ.

Tu m’as frappé mais de toute façon je te rendrai la monnaie de ta pièce un jour.

paye

ni Adama k’a ta sara mina, a b’a bɛɛ kɛ dɔlɔ la.

Quand Adam touche sa paye, il la dépense entièrement en alcool.

sàra

avertir avant une action, s’adresser à

a sarala a muso la ka na.

Il s’est adressé à sa femme pour venir.

sárala

mettre en tas

a ka sɔgɔ sarala.

Il a mis la viande en tas.

sáwula

forme, aspect

a sawyla dafala.

Sa forme est pleine. / Elle est en pleine forme.

sàya

mort

saya tɛ fen nyuman ye.

La mort n’est pas une bonne chose.



arriver

ni n sela Bambako, n be sigi fɔlɔ.

Quand j’arrive à Bamako, je me repose d’abord.

n’i tagara se Nyibelekru, i be n bamuso fo.

Quand tu seras à Abnibilékrou, salue ma mère.

n ma se furu ma fɔlɔ

Je ne suis pas arrivé à l’age de me marier.

pouvoir

o dɔn nin, sunguyruw be se k’a kɛ dɛ !

Cette danse-la, les jeunes filles peuvent la danser.

i sera ka nin kɛ !

Tu as osé faire ça  !

n tɛ se ka furu kɛ tugun.

Je ne peux pas encore me marier.

savoir

n be se sɛbɛli la.

Je sais écrire.

vaincre

Samori sera a juguw la.

Samori a vaincu ses ennemis.

séegi

huit

a den seeginan flɛ.

Voici son huitième enfant.

sègi

revenir, retourner, repartir

a segira ka na yan.

Il est revenu ici.

a tun nana ne fo, a segira ka taga.

Il était venu me saluer, il est reparti.

a segira a ta so.

Il est revenu chez lui.

rendre, rapporter

dereke nin ka dɔgɔ ka tɛmɛ, i b’a segi butikitigi ma.

Ce boubou est trop petit, rapporte le au marchand.

refaire

segi a kan !

Répète ! /Refais ça ! (selon le contexte)

muso segila fani kan k’a ko.

La femme a relavé le pagne.

sègi

panier, corbeille

séko

(sé + ko)

pouvoir, capacité

n seko ye n lɔnko ye.

Mon pouvoir est ma connaissance.

séli

faire la prière

ale tɛ seli wa ?

Lui, il ne prie pas ?

selidaga

bouilloire (pour les ablutions)

ji kɛ selidaga la.

Mets l’eau dans la bouilloire.

séliba

tabaski

seliba kɛra kunu.

Le tabaski a eu lieu hier.

sélidenin

fête du Ramadan

(mot à mot : petite prière)

sèn

pied, jambe

i be taga mobili la waa i sen na ?

Tu pars en voiture ou à pied ?

a sen ka jan.

Il a de grands pieds.

a sen karila.

Il s’est cassé la jambe (ou le pied).

sénna

victoire, domination

sènnataama

marcher à pied

sennataama man di n ye.

Je n’aime pas marcher à pied.

séri

éparpiller

a ka warimisɛn seri dugu ma.

Il a éparpillé les pièces de monnaie par terre.

sèri

bouillie

juraw be seri min kosɔbɛ sunkalo la.

les dioula boivent bien la bouillie pendant le mois de Carême.

sériji

circoncire, ablution

a ka den seriji

Il a circoncis l’enfant.

serijiladon

circoncision

sériseri

se débattre

n’i ka sisɛ faga, a be seriseri yani a ka suma.

Quand tu tues le poulet, il se débat avant qu’il ne se refroidisse.

sèwa

être content

a sewanin lo bi.

Il est content aujourd’hui.

sɛ́bɛ

écrire

n be lɛtri sɛbɛ n terimuso ma.

J’écris une lettre à mon amie.

papier

( diplôme, pièces etc…​ )

n be taga n ta sɛbɛw nyini lamɛri la.

Je vais chercher mes papiers à la mairie.

n dencɛ k’a ta sɛbɛ sɔrɔ nyinan.

Mon fils a eu son diplôme cette année.

sisan a be se ka sɓɛli kɛ

Maintenant il sait écrire.

sɛbɛlikɛla

écrivain, objet pour écrire

sɛ̀bɛ

sérieux, réel

i k’i sɛbɛ don ko la.

Tu as était sérieux dans l’affaire.

sɛ̀gɛ

fatiguer

i sɛgɛla wa ?

Tu es fatigué(e) ?

an tun sɛgɛlen be kojugu !

Nous étions très fatiguées !

takisibaara, a be mɔgɔ sɛgɛ dɛ !

Le travail de taxi, vraiment ça fatigue !

baara ni ka n sɛgɛ.

ce travail m’a fatigué.

a k’a nyini fɔ ka sɛgɛ.

Il l’a cherché jusqu’à être fatigué.

fatigue, souffrance

sɛgɛ be cɛ nin kan sisan.

Cet homme souffre en ce moment (mot à mot : la souffrance est sur cet homme en ce moment).

sɛ̀mɛ

appuyer, adosser contre

marifa sɛmɛna kogo la.

Le fusil a été posé contre le mur.

sɛmɛyiri

appui

sɛ̀nɛ

culture

malosɛnɛ baara ka bon.

La culture du riz demande beaucoup de travail (mot à mot : le travail de la culture du riz est grand).

cultiver

julaw bɛɛ ku sɛnɛ.

Tous les Dioula cultivent l’igname.

sɛnɛkɛla / sɛnɛkɛbaga

cultivateur

n facɛ ye sɛnɛkɛla ye.

Mon père est cultivateur. 



aucun

a ma baara si sɔrɔ.

Il n’a trouvé aucun travail.

mɔgɔ si ma na.

Personne n’est venu.



karité

sikɔlɔ

noix de karité



passer la nuit

ni an sira yen, n be se k’aw dɛmɛ.

Si nous passons la nuit là-bas, je pourrai vous aider.

nba, hɛrɛ sira ?

Bien dormi ? (réponse à une salutation, on peut pas traduire mot à mot)

sí(i)

vi, àge, durée

n’i ka si jan sɔrɔ, ole be mɔnɛ bɔ.

Quand tu trouves une longue vie, cela permet la vengeance.

semence

tigasi

semence d’arachide

sí(i)

race, nature, espèce

a si ka nyi

Sa race est bonne.

sí(n)

moudre, écraser

a ka nɔ si.

Il a écrasé le mil.

síbiri

samedi

sibiri su ka di bɛɛ ye.

Tout le monde aime samedi soir.

sífaya

sorte, genre

mɔgɔ sifaya ka ca, mɔgɔ nyuman ani mɔgɔ jugu.

Il ya plusieurs sortes de personnes, les bons et les mauvaises.

síga

29 du mois lunaire

kalo lɔla siga la.

La lune est apparue au 29 du mois lunaire.

sìga

douter, hésiter

a sigala furuko la.

Il a hésité pour l’affaire de mariage.

sìgi

s’asseoir

i sigi !

Asseids toi !

a tun sigila yirisun dɔ le kɔrɔ.

Il était assis sous un arbre.

lasigi

faire asseoir

den lasigi !

Assieds l’enfant !

habiter

i sigiyɔrɔ be min ? n sigila Abidjan.

Où habites tu ? J’habite à Abidjan.

poser, fonder

daga sigi yan.

Pose la marmite ici.

Syɛnafow le fɔlɔ ka dugu sigi yan.

Ce sont d’abord les Senoufo qui ont fondé le village ici.

se reposer

an be sigi dɔɔnin.

Reposons nous un peu.

sìgiyɔrɔman(ni)

multiplication

looru sigiyɔrɔman looru ye mugan ni looru ye.

Cinq fois cinq égale à vingt cinq.

síi

poil

nyasii

cil (poil d’œil)

bonbonsii

barbe (poil de menton)

nunsii

poil du nez

dasii

moustache (poil de bouche)

kunsii/kunsigi

cheveu (poil de tête)

sìlama / sìlamɛ

musulman

silameya

islamisme

sín

diriger sans hésiter

n sinna burufeere yɔrɔ la.

Je suis allé directement a la boulangerie.

sin togo ma, o ka fasa togo almini ye.

Aller directement au hameau est meilleur que de le contourner.

i kana i da sin n ma. n’i be kuma.

N' orientes pas ta bouche vers moi, quand tu parles.

sin ka kuma.

Parle sans hésiter.

sìn

sein

sinji

lait maternel (eau de sein)

sìnamuso

coépouse

sìnaya

rivalité

sinaya b’i la kojugu !

Tu es trop jalouse ! (N s’emploie que pour les femmes)

sìnga

emprunter

a be liburu singa musa fɛ.

Il emprunte un livre à Mousssa.

síni

demain

an bɛ(n) sini !

A demain !

sini sɔgɔma, i bena wari nyini Musa fɛ.

Demain matin, tu viendras demander de l’argent à Moussa.

sínikɛnɛ

après-demain

sinikɛnɛ n’ala sɔnna, an b’a nyanabɔ.

Après-demain, si Dieu le veut, nous réglerons cela.

sìnyɛ

fois

n taara Baamako sinyɛ kelen

Je ne suis allé qu’une seule fois à Bamako.

síra

route, chemin

n ka sira nyininka tabalitigi fɛ.

J’ai demandé ma route à un tablier.

n’i ba fɛ ka bɔ mɔgɔ fɛ yen, i be sira nyini/daari.

Quand on veut quitter quelqu’un, on demande la route.

voie (morale)

i ka sira min ta sisan, sira nyuman tɛ.

La voie que tu as choisie maintenant, n’est pas la bonne.

sírakun

fin d’une voi

sirakunbɛn

carrefour

síran

avoir peur

a dɔgɔmuso tun be siran a nyɛ.

Sa petite sœur avait peur de lui.

faire peur, effrayer quelqu’un.

Musa ka den siran.

Moussa a fait peur à l’enfant.

peur

siranya

siranya kojugu be mɔgɔ faga.

Une très grande peur provoque la mort des gens.

síri

plante dont les branches servent de cure-dent(gbɛsɛ)

siri gbɛsɛ be mɔgɔ nyin gbɛ.

Le cure-dent de siri fait blanchir les dents.

sìri

attacher

lɔgɔ siri k’a nyun.

Attache le fagot et charge le sur ta tête.

a ka misi siri yiri la.

Il a attaché la vache à l’arbre.

tresser

a kɔrɔmuso b’a kun sirila.

Sa grande sœur lui tresse les cheveux.

célébrer (mariage)

a balimamɔgɔw le ka furu siri.

Ce sont ses parents qui ont célébré le mariage.

sisan

maintenant, à l’instant

sisan an ka kan ka baara kɛ !

On doit travailler maintenant !

a ta bamuso sara sisan.

Sa mère vient de mourir.

sìsansisan

tout de suite

taa dɔkɔtɔrɔcɛ sisansisan !

Va tout de suite appeler le docteur !

sìsɛ

poule, poulet

sisɛfan, sisɛden

œuf, poussin

sìsi

fumée

sisi ben don ny nya na.

La fumée me pique les yeux.

brûler

malo bɛɛ sisira pewu !

Tout le riz est complètement brûlé.

sítigi (si + tigi)

personne de longue vie

sitigiya

longévité

síya

race, caste, ethnie

n siya ye Bamanan ye.

Je suis d’ethnie bambara.



maison, chez soi, pays, village

a be so kɔnɔ

Il est à la maison, il dort.

san o san Mosiw be taa so.

Tous les ans les Mossi rentrent au pays.

ka taa so, o be diya n ye kosobɛ.

J’aime bien aller au village.



cheval

sògo

animal

sogow k’a ya foro cɛn.

Des animaux ont abimé son champ.

viande

sogo be kɛ na la.

On met de la viande dans la sauce.

kamisogo ka di i ye wa ?

Est-ce que tu aimes la pintade (la viande de pintade) ?

sòn

voleur

sònsanin

lièvre

sònsoro

s’accroupir

a sonsorora ka domuni kɛ.

Il s’est accroupi pour manger.

sònya / sùnya

voler

a ka dereke fla sonya Musa fɛ. /a ka Musa ta dereke fla sonya.

Il a volé deux chemises à Moussa.

sonyani

vol

sòso

moustique

sosow ka n cin.

Les moustiques m’ont piqué.

sɔ̀gɔ

piquer, percer

ngɔni k’a sen sɔgɔ.

L’épine l’a piqué au pied.

sɔ̀gɔma

matin

sini sɔgɔma, i bena wariko nyininka.

Demain matin, tu viendras demander l’argent.

sɔgɔmada fɛ, n be to ka taa lɔgɔfɛɛ la.

Le matin, j’ai l’habitude d’aller au marché.

sɔgɔma nin na, n be taa lɔgɔfɛɛ la.

Ce matin, je vais aller au marché.

sɔ̀mi

avertir, être averti

n b’i sɔmi yani a ka na.

Je t’avertis avant qu’il ne vienne.

sɔ̀n

cœur, caractère

a sɔn ka nyi.

Il est bon (honnête).

a sɔn b’a dimina

son cœur lui fait mal.

sɔ̀n

accepter, vouloir

Musa sɔnna ko Fanta bena.

Moussa a accepté que Fanta vienne.

n’ala sɔnna, an bena taa.

Si Dieu le veut, nous partirons.

n’aw sɔnna (o ma) n be n’a kɛ.

Si vous acceptez (cela), je le ferai.

oser

a ma sɔn ka fen fɔ a dɔgɔcɛ ma.

Il n’a rien osé dire à son petit frère.

offrir

n kɔrɔcɛ ka n sɔn wari caman na.

Mon grand frère n’a offert beaucoup d’argent.

arroser

a ka flɛri sɔn ni je ye.

Il a arrosé des fleurs.

sɔ̀ngɔ

prix

a sɔngɔ be di ?

Combien ça coute ?

malo sɔngɔ juguyara.

Le prix du riz a augmenté.

sɔ̀nin

ongle

sɔ̀rɔ

gagner

n ka julaya kɛ ka wari sɔrɔ.

J’ai fait du commerce pour gagner de l’argent.

trouver

nugu tɛ sɔrɔ lɔgɔfɛɛ la.

On ne trouve pas de farine au marché.

i ma baara sɔrɔ fɔlɔ ?

Tu n’as pas encore trouvé de travail ?

toucher

mobili ka den sɔrɔ a kaman na.

La voiture a touché l’enfant à l’épaule.

arriver à

ni kalo sala, n be sɔrɔ ka mobili dɔ san.

Je pourrai acheter une voiture au début du mois prochain. (mot à mot : quand le mois sera mort, j’arriverai à acheter une voiture.)

il se trouve que

a tun be taga tuma min na, o k’a sɔrɔ a bamuso tun be bana na.

Au moment où il partait, il se trouva que sa mère était malade.

ka sɔrɔ

alors que

a tun be taga ka sɔrɔ a bamuso tun be bana na.

il partait alors que sa mère était malade.

avant que

ka sɔrɔ

taa ka sɔrɔ a ma na fɔlɔ.

Va avant qu’il ne vienne.

a be miiri ka sɔrɔ ka kuma.

Il réfléchit avant de parler.

sɔ̀rɔlon

jour de grâce

mɔgɔ t’i sɔrɔlon lɔn Ala fɛ.

On ne sait pas le jour de grâce par Dieu.

sɔ́sɔ

bourrer

o k marfa sɔsɔ nyɔgɔn kanma.

Ils ont butté les fusils les uns contre les autres.

sɔ̀sɔ

se disputer

u ka nyɔgɔn sɔsɔ.

il se sont disputés.

a be sɔsɔli kɛ n’a face ye.

Il n’est pas d’accord avec son père.

sɔsɔlikelaba man di mɔgɔw ye.

Les gens n’aiment pas les grands discutailleurs.

denmisɛn man kan ka cɛkɔrɔba sɔsɔ.

L’enfant ne doit pas contredire le vieil homme.

sɔ̀sɔ

haricot

sɔ́yisɔyi

tout droit, correctement

den tienna sɔyisɔyi

L’enfant a été redressé correctement.



nuit, soir

bi su fɛ, n be taa sinema la.

Ce soir, j’irai au cinéma.

i ni su !

bonsoir !

su kora.

Il fait nuit.



inciter à, pousser à

i kana wulu su den na.

N’incite pas le chien contre l’enfant.



tremper

a ka faani su ji la.

Elle a trempé le pagne dans l’eau.



cadavre

lɔgɔkun tɛmɛnin, a taara a bamuso su don.

La semaine dernière, il est parti enterrer sa mère.

sudon lo.

C’est l’enterrement.

súbaga

sorcier

(Mot à mot : celui de la nuit)

sùla

singe

súlafana

repas de nuit

sùlama / sìlama / sìlamɛ

musulman

sulamaya

ismal, islamisme

súma

odeur

na nin suma ka di dɛ !

L’odeur de cette sauce est vraiment agréable !

súma

mesurer, peser

i be mɛtrii fla suma n ye.

Mesure-moi deux mètres (de tissu).

i be taji darasi looru ta suma ka di n ma.

Donne-moi du pétrole pour vingt cinq francs.

a ka malo suma jaa la.

Il a pesé du riz à la balance.

súma

calme

cɛ nin sumanin lo.

cet homme est calme.

froid

ji sumanin lo.

L’eau est froide.

refroidir

i jusu suma kɛ !

Calme-toi donc !

i be ji to dɔɔnin a be suma !

Laisse un peu l’eau refroidir !

ji sumanin ta ka na.

Apporte de l’eau fraîche

sumaya be bi !

Il fait frais aujourd’hui !

kuw be toli sumaya la.

Les ignames sont pourris par l’humidité.

paludisme

sumaya

sumaya be n na.

J’ai le paludisme.

sùma

lent

nɛgɛso ka suma ni mobili ye.

La bicyclette est plus lente que la voiture.

súmusumu

sentir

n be se ka latikɔlɔn sumusumu.

Je peux sentir le parfum.

sún

jeûne

sunkalo be nyini ka sa.

Le mois de jeûne est presque terminé.

ile tɛ sun don wa ?

Toi, tu n’observes pas le jeûne ?

jeûner

ile ma sun sbu i tɛ jula ye.

Tu n’as pas jeûné parce que tu n’es pas Dioula.

sún

pied de plante

súnan

foutou

súnguru

jeune fille

a b’a fɛ ka sunguru dɔ furu yen.

Il veut épouser une jeune fille là-bas.

n ta sunguru lo.

C’est ma petite amie.

sunguruba

prostituée

sùnɔgɔ / sìnɔgɔ

dormir

n ka kalo lenen kɛ, n tɛ se ka sunɔgɔ.

Pendant un mois, je n’ai pas pu dormir.

endormir

n ka den sunɔgɔ.

J’ai endormi l’enfant.

sommeil

sunɔgɔ tɛmɛna a kan.

Il dort profondément. (Mot à mot: le sommeil l’a dépassé.)

a ka lɛri fla kɛ sunɔgɔ la. / a sunɔgɔla lɛri fla.

Il a dormi deux heures.

súruku

hyène

sùrun

court, de petite taille

juru nin ka surun kojugu !

Cette corde est trop courte !

muso suruman lo.

C’est une petite femme.

kafe tɛrɛti surunyana.

La vente du café est proche.

tayɛricɛ ka n ta derekeba surunya.

Le tailleur a raccourci mon boubou.

sùsu

piler

u be baranda susu.

Elles pilent des bananes.

tuma bɛɛ musow le be susuli kɛ.

ce sont toujours les femmes qui pilent.

sùtura

protéger l’honneur

a kɛ Ala kosɔn ka n suruta.

Fais le à cause de Dieu pour me protéger.

enterrer

o k' sutura a tle fla ye nin ye.

Ils l’ont enterré, il y a deux jours de cela.

salle de toilettes

súya

sorcellerie

T

tá

connectif synt. compl.

a taara a ta jamana na.

Il est parti dans son pays.

Musa ta liburu lo wa ? ɔnɔn. ne ta lo.

Est-ce le livre de Moussa ? Non, c’est le mien.

pour

malo dɔrɔmɛ looru ta d’a ma.

Donne lui pour vingt-cinq francs de riz.

i be joli ta fɛ ? looru ta.

Tu en veux pour combien ? pour ving-cinq francs.



prendre, emporter

a ka wari bɛɛ ta.

Il a pris tout l’argent.

na a ta k’a nyun.

Viens le prendre pour le charger sur ta tête.

sogo ta ka na.

Apporte de la viande.

tá / tága

aller

a ma deli ka taa yen.

Il n’a pas l’habitude d’aller là-bas.

a tun tɛ taa Bambako tuma bɛɛ.

Il n’allait pas souvent à Bamako.

a be taga bɔ yen.

Il va faire un tour là-bas. (mot à mot il y va et il en revient.)

partir

a taara yɔrɔ jan.

Il est parti loin.

i tagayɔrɔ ka jan wa ?

Est-ce que tu vas loin ? (Litt. L’endroit où tu pars est-il loin ?)

táama, tágama

marcher

a den tɛ se tagama la fɔlɔ.

Son fils ne sait pas encore marcher.

a tɛ na taama a sen na.

Il n’ira pas à pied.

voyage

i ni tagama !

Bonne arrivée ! (quand quelqu’un revient de voyage)

a taara tagama na.

Il est parti en voyage.

tagamannyɔgɔn

compagnon, ami

tábali

table

tabalitigi

vendeur de cigarettes, étalagiste

táfiyɛ

éventail

tàgafe

pagne

táma

un franc

tama kelen

un franc

tàma(n)

lance

tàmaki

craindre

n tɛ tamaki mɔgɔ si la.

Je ne crains personne.

támaro

datte

tán

dix

a den tanan lo.

C’est son dixième enfant.

tàna

interdit, mal

tana si t’i la ?

N’as-tu pas de mal ?

tàndo / tàno

féliciter, glorifier

n be Ala tando.

Je glorifie Dieu.

tànga

protéger

Ala k’an tanga bonɛ ma.

Que Dieu nous protège contre le malheur.

tára

chaleur

taraji

sueur

tàrabu

géomancie

tárata

mardi

tása

cuvette, bassine, assiette

muso ka ji yɛlɛma tasa la.

La femme a versé l’eau dans la cuvette.

a ka tasa bla tabali kan.

Elle a posé la cuvette sur la table.

tásuma / tá

feu

takala

allumette (litt. bâton du feu)

taji

pétrole (litt. l’eau de feu)

tátugu

allumage

tatugu kongo kɔnɔ o man nyi.

Le feu de brousse n’est pas bon.

téli

rapide

i senna ka teli wa ?

Est-ce que tu es rapide ?

a teliyala ka na.

Il s’est dépêché pour venir.

teliya ka nyi ni sumaya ye.

La rapidité est meilleur que la lenteur.

tén

front

tèn

ainsi

a kɛra ten.

Ça s’est passé comme ça.

comme ceci, (comme cela)

i be sogo fɛ ten waa tan ?

Veux-tu de la viande comme ceci ou comme cela ?

tèn

graine de palme

tenturu ani tiga turu juman le ka di ?

Quelle est la meilleur, l’huile de palme ou l’huile d’arachide ?

téri

ami(e)

a tericɛ nana tuma min, ale tun taara a terimuso fɛ.

Quand son ami est venu, lui était parti chez sa camarade.

aw ta teriya ka di kosɔbɛ.

Votre amitié est très solide.

téwu

complètement

dunden fala tewu.

La bouteille est complètement remplie.

tɛ́

cop. mq. asp. nég.

cɛn tɛ.

Ce n’est pas vrai. (litt. Ce n’est pas la vérité.)

a tɛ na bi.

Il ne vient pas aujourd’hui.

tɛ́gɛ

main

tɛ́gɛrɛ

claquement des mains

o be tɛgɛrɛ fɔ k’i layɛlɛn.

Ils applaudissent pour t’élire.

tɛ̀mɛ

dépasser, excéder

o be tɛmɛ kɛmɛ fla kan.

Ça dépasse mille francs (200 x 50).

Musa be tɛmɛ a kan kalan na.

Moussa le dépasse en savoir.

dépasser, dévancer

a tɛmɛna n na, a ma n fo.

Il m’a dépassé sans me saluer.

passer

i ma molili belebele tɛmɛtɔ ye wa ?

Est-ce que tu n’as pas vu passer une grosse voiture ?

ka tɛmɛ : superlatif et comparatif

a ka jan tɛmɛ.

Il est très grand.

a ka jan ka tɛmɛ Musa kan.

Il est plus grand que Moussa.

a kan fununa fɔ ka dan tɛmɛ.

Son cou a extrêmement enflé.

tɛ́ntɛn

tamiser

muso ka mugu tɛntɛn.

La femme a tamisé la poudre.

tɛ́̀rɛndɛ

aligner

a ka sigilanw tɛrɛndɛ.

Il a aligné les chaises.

tɛrɛti

vente du cafɛ ou du cacao

(emprunt du français : traite)

tìga

arachide

tigaforo be n facɛ bolo.

Mon père a un champ d’arachide.

tigadɛgɛ na ka di ni turu wulen na ye.

La sauce à la pâte d’arachide est meilleur que la sauce à l’huile rouge.

tìgɛ

couper, débrousser

a ka sogo tigɛtigɛ.

Elle a coupé la viande en morceaux.

an ka kan ka tu tigɛ fɔlɔ ka sɔrɔ ka sɛnɛ kɛ.

Nous devons d’abord débrousser avant de cultiver.

kuran tigɛla

Le courant est coupé.

rompre

Suntigɛtuma sera, a ka ji min.

Le moment de rompre le jeûne est venu, il a bu de l’eau.

récolte

nyɔtigɛ le be yen sisan.

C’est la récolte du mil maintenant.

dissiper

sisi tigɛla tuma min, u k’a sigilen ye.

Quand la fumée se dissipa, ils le virent assis.

cesser

sanji tigɛra.

La pluie a cessé.

courir (les filles)

Mamadu be taara sunguru tigɛ dugu kɔnɔ.

Mamadou va courir les filles en ville.

mentir (wúya tigɛ)

a ka wuya tigɛ, cɛn tɛ.

Il a menti, ce n’est pas vrai.

traverser

a ka sira tigɛ.

Il a traversé la route.

ȩtre déçu

n tigɛla i la.

Je suis déçu de toi.

tìgi

propriétaire

n be baranda san, a tigi be min ?

Je vais acheter des bananes, où est le vendeur ?

fangatigi si tɛ yan.

Il n’y a pas un homme fort ici.

dugutigi, jamanatigi

Chef de village, chef de l’État(canton)

tabalitigi

Étalagiste

tlá(n)

partager, distribuer

facɛ ka jɛgɛ tla a denw cɛ.

Le père a partagé le poisson entre ses enfants.

mɛtiri ka liburuw tla denw na.

Le maître a distribué les livres aux enfants.

diviser

tan ni looru tla saba.

Divise quinze par trois.

tlali kɛra ka ban

Le partage était déjà fait.

demi

n k kalo fla ni tlan kɛ yan.

J’ai passé deux mois et demi ici.

finir

a tlala domunikɛ la.

Il a fini de manger.

tlányɔrɔman(ni)

division

tlè / tèle

jour

aw ka tle joli kɛ yen ?

Vous êtes restés combien de jours là-bas ?

i ni tle

bonjour (vers midi)

soleil

o ka faniw bla tle ka k’o ja.

Ils ont mis le linge à sécher au soleil.

tle bɔra

Le soleil s’est levé.

époque

Samoritle la Abidjan tun te yen.

A l’époque de Samori, Abidjan n’existait pas.

à midi, dans la journée (tle la, tle fɛ)

baara be lɔ tle la.

Le travail s’arrête a midi.

a be baara kɛ tle fɛ, su fe a tɛ baara kɛ.

Il travaille le jour, pas la nuit.

tlèbin

ouest

tlén

être honnête

i b’i tlen ka kow kɛ, ole ka nyi.

Il est bien d’être honnête dans les affaires. (litt. Tu es honnête et faire les choses, c,est bien.)

mɔgɔ tlenin lo.

C’est quelqu’un de juste.

aller tout droit

i be tlen lɔgɔfɛ la.

Va tout droit au marché.

tlèn

passer la journée

a tlenna baaranyini na.

Il a passé la journée à chercher du travail

a tlenna miiri la, a bena min kɛ sini.

Il a passé la journée à penser à ce qu’il fera demain.

hɛrɛ tlenna !

Salutation-réponse à 'i ni tle !'

tló / tóro

oreille

n tlo be kɔnɔ dɔnkilikan na.

J’écoute l’oiseux chanter. (litt. Mon oreille est sur le chant de l’oiseux.)

tlón / tóron

amusement, plaisanterie

dɔn man di a ye, tlon man di a ye.

Il n’aime pas danser et il n’aime pas s’amuser.

n tun be tlon kɛ i fɛ.

Je plaisantais avec toi.

réjouissances

o be tlon kɛ abobo bi.

ils font des réjouissances aujourd’hui à Abobo.



laisser

a to ten

Ça suffit (mot à mot : laisse comme ça / se dit à quelqu’un qui sert de la nourriture).

rester

Musa tora yan tle saba.

Moussa est resté la trois jours.

a tora wulu kelen

Il est resté un seul chien.

permettre, faire que

ile lo b’a to n bena yan.

C’est toi qui as permis que je vienne ici.

i b’a daari ko a b’a to an be taga.

Demande lui de nous permettre de partir.

Mun k’a to a ma na bi ?

Qu’est-ce qui a fait qu’il n’est pas venu aujourd’hui ?

se mettre à

o tuma, musow k’i to k’a bugɔ

Alors les femmes se mirent à le frapper.

avoir l’habitude

kalo saba bɛɛ, n be to ka taa yen.

Tous les trois mois j’ai l’habitude d’aller là-bas.



to (boule de nourriture pilée)

a ka tosɔngɔ di mujso ma ko a ka taa lɔgɔfɛ la.

Il a donné l’argent du to à la femme pour qu’elle aille au marché.

kabato man di a kɔrɔcɛ ye.

Son grand frère n’aime pas le to de maïs.

tóbi

préparer (la cuisine), faire cuire

a denmuso bena sɔgɔ tobi n ye.

Sa fille va me faire cuire des haricots.

n yɛrɛ le be tobili kɛ lon o lon.

C’est moi-même qui fait la cuisine tous les jours.

tòli

pourrir

kuw be toli sumaya la.

Les igames pourrissent à l’humidité.

a bɛɛ tolila, baranda ani bananku.

Tout a pourri, les bananes et le manioc.

den tolilen lo.

C’est un enfant gâté (Pourri)

tómi

tamarin

tomiji

jus de tamarin.

tóra / túra

taureau

tòto

rat

tɔ̀

reste

domuni tɔ domu.

Mange le reste de nourriture.

cew tagala, a tɔ be baara kɛla.

Des hommes sont partis, les autres sont en train de travailler.

n ka baranda fla domu, a tɔ saba tolila

J’ai mangé deux bananes, les trois autres sont pourries.

les uns les autres

dɔw…​ tɔw

dɔw be dumala, tɔw be dɔnkili la.

Les uns parlent, les autres chantent.

tɔ̀gɔ

nom

i tɔgɔ di ? n tɔgɔ Musa / n tɔgɔ ko Musa.

Comment t’appelles tu ? Je m’appelle Moussa.

a ka den tɔgɔ la ko Musa.

Il a donné à l’enfant de nom de Moussa. [N.B : il s’agit d’un jeune enfant qu’on baptise.]

tɔ̀mɔtɔmɔ

ramasser

a ka flaburu tɔmɔtɔmɔ.

Il a ramassé les feuilles à plusieurs reprises.

tɔ̀n

association

an ka tɔn kɛ.

Nous avons organisé une association.

tɔnkɔnɔ

canard

tɔ̀nɔ

bénéfice

n ka waa naani sɔrɔ tɔnɔ ye.

J’ai eu un bénéfice de vingt mille francs(4000 x5).

faire faire des bénéfices

a k’i tɔnɔ dɔɔnin.

Il t’a fait faire un peu de bénéfice.

tɔ̀nyɔgɔn

camarade

tɔ́ɔrɔ

torture, souffance, mal

tɔɔrɔ si tɛ.

Ça va bien. / Pas de mal.



forêt, brousse

dennin tununa tu kɔnɔ

La petite fille s’est perdue dans la forêt.

touffe

kɔnyinan b’i dogo bintu kɔrɔ.

L’agouti se cache sous les touffes d’herbes.

tùbabu

Européen

tubabucɛ, tubabumuso

europeen, européenne

tubabukan

langue française

túgu

fermer

(cf. datugu)

bon da yɛlɛla, taga a tugu.

La porte de la maison est ouverte, va la fermer.

i da tugu.

Tais⁻toi (mot à mot : ferme ta bouche)

túgu / túguni

encore

n b’a fɛ ka ji min ka doumui kɛ tugu.

Je veux encoure boire de l’eau et manger.

a bla tugu !

Repose le ! (mot à mot : pose le encore)

a segira ka na a ma dɛbɛ si sɔrɔ tugu.

Il est revenu, il n’a plus trouvé de natte.

tùma

temps

alors, à ce moment là

o tuma kaba mɔna.

Alors le maïs était mûr.

quand, lorsque

(ni) n sera yen tuma min na, an bena baara kɛ.

Quand je serai arrivé là-bas, nous ferons le travail.

moment

tagatuma sela.

Le moment de partir est arrivé.

désormais

o tuma na sa, a k’a fɔ ko a dencɛ kana don lu kɔnɔ.

Désormais il interdit à son fils de venir dans la concession.

tùn

mq. inact.

an tun sɛgɛlen be kojugu.

Nous étions trop fatigués.

sunguru dɔ tun be yen.

Elle était une fois une jeune fille.

a tun be malo domuna.

Il était en train de manger le riz.

a tun ka malo domu.

Il avait mangé le riz.

u tun yaalaladugu kɔnɔ.

Ils s’étaient promenés dans le village.

mɔgɔw eun ka ca.

Les gens étaient nombreux.

n tun bena taga n’a tun ma na.

Je serais parti s’il n’était pas venu.

a kɔnɔma tun lo. a jigila.

Elle était enceinte, elle a accouché.

o tun ye muso kɔrɔba nyuman ye o !

C’était une vielle très gentille !

túnu

perdre

(quelque chose)

muso k’a ta wari tunu sisansisan.

La femme vient de perdre son argent.

se perdre

denmuso tununa tu kɔnɔ.

La petite fille s’est perdu dans la forêt.

perte

wari tunu man nyi.

Il n’est pas agréable de perdre de l’argent (litt. la perte de l’argent n’est pas agréable).

túru

huile, graisse

duru wulen

huile rouge (huile de palme)

turu gbɛ

huile ou beurre de karité

n ka saga min faga, turu caman tun b’a la.

Le mouton que j’ai tué avait beaucoup de graisse.

túru

planter

kafe sun be turu cogo di ?

Comment plante-t-on un pied de café ?

tùrukala

tresse

ù

ù / ò

pr 3è pl.

u be baranda susu.

Elles pilent de la banane.

dɔw be u ta foro la.

Certains sont dans leur champs.

muru be u bolo

Ils ont un couteau.

n’i taara, o be diya u ye.

Si tu pars, cela leur fera plaisir.

i b’i denw nyininka, u be u ta fɔ.

Interroge tes enfants, qu’ils disent ce qu’ils pensent.

n be u daari ko an be taa a flakɛ.

Je les supplie de nous laisser aller le soigner.

W



est-ce que

a ka min fɔ, i m’a mɛn wa ?

Est-ce que tu n’as pas compris de qu’il a dit ?

wáa

ou bien

jɔ lo nana, cɛ waa muso ?

Qui est venu, un homme ou une femme ?

i bena waa i tɛ na (wa) ?

Tu viens ou tu ne viens pas ?

wáa / wága

mille

muso waga kelen kunbɛnna lamɛri la.

Mille femmes se sont réunies à la mairie.

fani fla be waa kelen

Les deux pagnes coûtent cinq mille francs (1000 x 50)

waáti

moment

selewaati sera.

Le moment de la prière est venu.

wága

panier

(de kola)

wàga

savane

wàga

ouvrir largement

a k’a da waga. dɔtɔrɔcɛ k’a nyin bɔ.

Il a ouvert largement sa bouche. Le docteur a enlevé la dent.

wáganden

chaise, tabouret

wájibi

obliger, forcer

i kana n waajibi.

Ne m’obliges pas.

wáju

prêcher

wajulikɛla

prêcheur

wála (= wáa)

ou

wálasa

afin que…​ pour que…​

a kɛ joona walasa an ye taga.

Fais vite afin que nous partions.

wálaya

action, acte

wálayi

au nom de Dieu

walayi ne tun m’a lɔn dɛ !

Au nom de Dieu je ne le savais pas du tout !

wàlima (=wála, wàa)

ou

wára

fauve

waraba, waraninkala

lion, panthère

wári

argent

n mako tɛ wari la sisan.

Je n’ai pas besoin d’argent en ce moment.

wari b’i fɛ wa ?

As-tu de l’argent ?

wariko kɔni ka gbɛlɛ denmisɛnw fɛ ?

Les problèmes d’argent sont certes difficiles pour les jeunes.

nin be warilaman ye.

Ceci est en argent.

wárigbɛ

argent

wárimara

épargne

wàsa

satisfaire

a ta baara ka n wasa.

Son travail m’a satisfait.

wátiri

voiture

wɛ̀rɛ

autre

(= gbɛ́rɛ)

lon wɛrɛ

un autre jour (prochainement)

wíli

bouillir

a ma ji wili fɔlɔ.

Elle n’a pas encore fait bouillir l’eau.

se lever

i be wili joona sɔgɔma wa ?

Est-ce que tu te lèves tôt le matin ?

(i) wili !

Lève toi !

lever

i kun wili dɔɔnin !

Lève un peu la tête !

soulever

Musa ka Isa wili k’a ben.

Moussa a soulevé Issa et l’a fait tomber.

i den lawili i be sigi.

Fais lever l’enfant et assieds toi.



(ouverture de part en part dans une surface ou un corps solide)

trou

wo caman b’i ta dereke la.

Il y a beaucoup de trous dans ton boubou.

a ka wo bɔ data la.

Il a fait un trou dans le canari.

wólo

naître, accoucher

i wolola yɔrɔ juman ?

Où es tu né ?

muso volola dencɛ la.

La femme a accouché d’un garçonnet.

muso be wolo kɛ.

La femme accouche.

misi ka den wolo.

La vache a mis au monde un petit.

wolo

naissance

denwolo

accouchement

éclore, faire des fruits

nyɔ wolola.

Le mil a donné des grains.

wóloma

différencier, trier

a tɛ mɔgɔ woloma.

Il ne fait pas de différence entre les gens.

an be tiga woloma.

Nous trions l’arachide.

wólonfla

sept

mɔgɔ waga wolonfla be dugu kɔnɔ.

Sept mille personnes habitent le village.

wòɔrɔ

six

den wɔɔrɔ be n fɛ.

J’ai six enfants.

wòro

cola

n tɛ dɔlɔ min, n tɛ woro nyimi.

Je ne bois pas d’alcool, je ne mâche pas de cola.

Abidjan be kɔtiwari worodugu fɛ.

Abidjan est au sud (pays de la cola) de la Côte d’Ivoire.

wóso

patate

wóto

cuisse

wòtoro

charette

wɔ̀(ɔ)si

sueur

wɔsi tun be jigira a nyɛw la.

La sueur tombait sur les yeux.

n be n ta domuni sɔrɔ n wɔsiji la.

Je gagne mon pain à la sueur de mon front.

transpirer

a ka baara kɛ fɔ ka wɔsi.

il a travailler jusqu’à transpirer.

baarayiniw be wɔsila doniba kɔrɔ.

Les porteurs transpirent sous les gros bagages.

wúla

après-midi

be wula fɛ, mɔgɔ si tɛ baara kɛ.

Cet après-midi, personne ne travaille.

i(a) ni wula !

Bonjour, Bonsoir ! (se dit l’après-midi)

n benana wula nin na.

Je viendrais cet après-midi.

an tɛ baara sibiri wula fɛ.

On ne travaille pas le samedi après-midi.

wùlen

rouge

ɔnɔn, turu wulen tɛ yen tugu.

Non, il n’y a plus d’huile de palme (rouge).

foronto wulen lo.

C’est un piment rouge.

n be fani wulement ta ka (fani) gbɛman to.

Je prends le tissu rouge et je laisse le blanc.

mɔgɔ wulen lo.

Il est roux.

teindre en rouge

muso ka fani wulen.

La femme a teint le pagne en rouge.

wùlu

chien

a ka n nɛni k’a fɔ ko n be wulu le ye.

Il m’a insulté en disant que j’étais un chien.

wúsu

fumer, encenser

lon o lon a be bon wusu.

Chaque jour il encense la maison.

a be jɛgɛ wusu.

Il fait fumer le poisson.

wúya

mensonge

i be wuya fɔ kojugu !

Tu dis trop de mensonges !

a ka wuya tigɛ.

Il a menti (mot à mot : il a coupé le mensonge).

wuyafɔla lo.

C’est un menteur.

wuyafɔla lo.

C’est un menteur.

wuyafɔbaga, wuyatigɛla

menteur

Y

yáada

être arrogant, orgueilleux

yaada b’a la. / a yaadalen lo.

Il est arrogant.

yaafa

pardonner, excuser

yaafa n ma, o.

Pardonnez moi.

yaafa nyini a fɛ.

demandez lui des excuses.

yáala

se promener

a tun yaalala dugu kɔnɔ.

Ils s’étaient promenés dans le village.

chercher

bamuso k’a den yaala yaala yɔrɔ beɛ, a m’a ye.

Le maman a cherché son enfant partout mais elle ne l’a pas vu.

promener (=vendre)

lon o lon sungurdenin be baranda yaala.

Tous les jour la petite fille promène ses bananes (pour vendre)

a be yaala yaala

Elle "fait le trottoir"

yàn

ici

yan ni Abenguru yɔrɔ ka jan dɛ !

Abengourou est très loin d’ici !

a segira ka na yan.

Il est revenu ici.

yànni

avant de, d’ici

yanni dɔɔnin

d’ici peu de temps

i b’i tɛgɛ ko yanni ka domuni kɛ.

Tu te laves les mains avant de manger.



voir

i ma mobili belebele tɛmɛtɔ ye wa ?

Est-ce que tu n’as pas vu passer une grosse voiture ?

ni mɔgɔ kɔrɔla, a yeli be dɔgɔya.

Quand on vieillit, la vue baisse.

i tɛ yeli kɛ wa ?

Tu ne vois pas claire ?



postp.

n’i taara u fɛ, o be diya u ye.

Si tu vas les voir, cela leur fera plaisir.

n b’a fɔ Musa ye.

Je vais le dire à Moussa.

a denmuso bena malo tobi n ye.

Sa fille va me faire cuire du riz.

ale ka kɔrɔ n’anw bɛɛ ye.

Il est plus âgé que nous tous.

sisɛsogo ka di Musa ye.

Moussa aime le poulet.

a taara ni Musa ye.

Il est parti avec Moussa.

o be cɛn ye.

C’est la vérité

n be jula ye.

Je suis Dioula.



(cf. bé)

cop.

o ye(be) cɛn ye !

C’est la vérité !

sanji ma na a kalo seegi ye nin ye.

Il n’a pas plu depuis huit mois.



mq. inj.

a ye taga !

Qu’il parte !

a fɔ u ye ko u ye na.

Dis-leur de venir (mot à mot : dis-leur qu’ils viennent).

yèele

fondre

tele be turu yeele.

Le soleil fond l’huile.

yélen

lumière

yèn / yi

la, la bas

a ma deli ka taa yen.

Il n’a pas l’habitude d’aller la bas.

n k’o ta yɔrɔ min na, n k’a bla yen.

J’ai remis (le conte) là où je l’ai pris (formule de fin de conte).

sunguru dɛ le tun be yi.

Il y avait une jeune fille.

safunɛ tɛ yi tugu, taa sisansisan i be dɔ san.

Il n’y a plus de savon. Va tout de suite en acheter.

yɛ́lɛ

se moquer de

cɛ min benna, musow be yɛlɛ a ma.

Les femmes se moquent de l’homme qui est tombé.

rire

cɛ benna minkɛ, musow yɛlɛla.

Quand l’homme est tombé, les femmes ont ri.

yɛ̀lɛ

(cf. dáyɛlɛ)

ouvrir

a yɛlɛ.

Ouvre (la porte).

yɛ̀lɛ(n)

monter

denin yɛlɛla yiri la.

Le gamin est monté dans l’arbre.

a yɛlɛla bon kun na.

Il est monté en haut de la maison.

yɛlɛ mobili kɔnɔ.

Monte dans la voiture.

sigilan fla layɛlɛ.

Fais monter deux chaises.

yɛ́lɛko

se moquer de

o be yɛlɛko a ma.

Ils se moquent de lui.

le rire

yɛlɛko be ko nyuman ye mɔgɔ ma.

Le rire est une bonne choses pour l’homme.

yɛ̀lɛma

changer, se transformer

muso k’a yɛrɛ yɛlɛma subagamuso ye.

La femme s’est transformée en sorcière.

kɔnɔ panna ka taga minkɛ, a kan yɛlɛmana

Lorsque l’oiseaux s’envola, son cri changea.

verser, traverser

i be nɔnɔ yɛlɛma tasaba kɔnɔ.

Verse le lait dans la grande cuvette.

yɛ̀rɛ

même

ɔnhɔn baara be nya kosɔbɛ yɛrɛ.

Oui, le travail va bien, très bien même.

a be taa nyinan yɛrɛ le.

C’est cette année même qu’il s’en va.

a bena sisé kɛ di, a t’a lɔn yɛrɛ.

Elle ne sait même pas ce qu’elle va faire avec le poulet.

ile yɛre le k’a to n ma na bi.

C’est toi-même qui as fait que je ne suis pas venu aujourd’hui.

hali Usumani yɛrɛ nan.

Même Ousmane en personne est venu.

Musa yɛrɛ fana m’o lɔn wa ?

Est-ce que même Moussa n’a pas su ça ?

i wolola Abidjan yɛrɛ waa Basam ?

Tu es né à Abidjan même ou à Bassam.

yɛrɛmahɔrɔnya

indépendance

yɛ́rɛyɛrɛ

trembler

a siranna kojugu fɛ a yɛrɛyɛrɛla.

Il a eu si peur qu’il s’est mis à trembler.

"le fait de trembler"

san manka be yɛrɛyɛrɛ bla mɔgɔ la.

Le bruit du ciel fait trembler les gens.

yìra

montrer

fani nunu yira n na.

montre-moi ces pagnes.

se montrer, faire le malin

kanbelen nin b’a yɛrɛ yira jama na.

Ce jeune homme fait le malin devant les gens.

apprendre

sɛbɛ yira na na.

Apprends-moi à écrire.

jɔn le ka julakan yira i la ?

Qui t’as appris le dioula ?

yíran

frire

sogo yiran ka nyi.

Il est agréable de frire de la viande.

baranda yiraniw be yan.

Il y a des bananes frites ici.

yíri

bois, arbre

u ma sɔn an ka yiribon lɔ yen.

Ils n’ont pas voulu que nous construisions de maison de bois là-bas.

en bois

yirilama

bon yirilama tun tɛ yen.

Il n’y avait pas de maison en bois là-bas.

nom de fruit + yiri = nom de l’arbre

mangoroyiri benna.

Le manguier est tombé.

yiridenw

fruit

yiridenw mɔna.

Les fruits sont mûrs.

yirisuma

l’ombre de l’arbre

yírisun

arbre

yɔ́rɔ

endroit

i bena i ta bon lɔyɔrɔ min na, i b’a yira n na.

Montre-moi l’endroit où tu vas construire ta maison.

Musa sigiyɔrɔ be min ?

Où est installé Moussa ?

a taara yɔrɔ jan.

il est parti loin.

a wolola yɔrɔ juman ?

Où est-il né ?

yúguyugu

secouer

a ka yiri yuguyugu ka yiriden laben.

Il a secoué l’arbre pour faire tomber les fruits.

2. Français Dioula

Français Jula

abaisser

màjigi

abandonner

blà

abîmer

cɛn

d’abord

fɔ́lo

longue absence

fàma

accepter

sɔ̀n

accident

kàsara

accompagner

blàsira

accoucher

wòlo, mòyi, jìgi, bànge

s’accroupir

sònsoro

accueillir

jà, bɛ̀n

accuser

bàga

acheter

sàn

achever

dáfa

acide

kùmu

action

wáleya

addition

kàfoli

admirer

nyabɔ…​ fɛ

affaire

kó

afin que

walasa, jàngo / jànko

africain

fàra fin

agence

bólofara

s’aggraver

júguya

agréable

dí

agrume

lòmuru / lèmuru

aider

dɛ̀mɛ

aiguiser

bɔ́

aile

kàman

aimer

kànu / kàni cf. fɛ, dí

aîné

dénfɔlɔ, cf. kɔ́ro

ainsi

tèn

ajouter

fàra, blà…​ kan

aligner

tɛ̀rɛndɛ

aller

táa / tága

aller bien

kɛnɛya, nya

aller mieux

nɔ̀gɔya, fisaya

allumage

tátugo

allumer

mɛ́nɛ

allumette

tákara

alors

Ò tùma

ambassadeur

làsigiden

âme

ní (i)

améliorer

nɔ̀gɔya, fisaya

amende

alamani

amer

kúna

amertume

làaminɛ

ami(e)

téri, téricɛ, térimuso

amitié

tériya

amour

jàrabi

amusement

tlón / tóron

s’amuser

nyánagbɛ

ancêtre

bɛmacɛ

âne

fàli

angle

ŋɔ̀li

animal

daaba

année

sàn, sànji

année passé

sálon

annoncer

kófɔ

anus

bòda

appeler

kiri / kili, wéle, tɔ́gɔ, kó

apprendre

kàlan, dègi, mɛ́n, yìra

approcher

gbɛ̀rɛ / gbàra

après-demain

sínikɛnɛ

après-midi

wúla

appuyer

sɛ̀mɛ

arachide

tiga

arbre

yirisun

arc

kála

argent

wári, wárigbɛ

arrêter

lɔ̀, dábla

faire arrêter

lálɔ

arriver

arrogant

yáada

aspect

cɛ, dàma

s’asseoir

sìgi

faire assoir

lásigi

assiette

tása

association

tɔ́n

assurément

háali

astuce

fɛ̀ɛrɛ

attacher

sìri

attendre

kɔ̀nɔ

attraper

mìna, minɛ

aubergine

ŋɔ̀yɔ

aucun

sí

augmenter de volume

búgun

aujourd’hui

aumône

jága / jáka

aussi

fána

autochtone

dùgulen

autre

gbɛrɛ, wɛ́rɛ

autrefois

fɔ́lɔfɔlɔ

avaler

kùnu(n)

avant de

yànni

avant que

sáni

avant-hier

kúnasini

avec

ní…​ yé

avertir

sɔ́mi

avertir avant une action

sàra

avion

sánnakurun

avoir

cf. fɛ̀, bólo, kún

bagage

dòni

baisser

lájigi, màjigi

balafon

bála(n)

balai

flánnan

balance

jà(a)

balayer

flán

balle de fusil

marifakisɛ

banane

bàranda

baptême

dénkunli

barbe

bònbosi

bataille

kɛ̀le

bâton

bére

beaucoup

cá (shyá / sha / sya), cáman

beau-fils

bláncɛ

beau-père

bláncɛ

bébé

dényanin, dén nyɛ́rɛnin

belle-fille

blámúso

belle-mère

blámúso

bénédiction

bárika, dugawu

bénéfice

tɔ̀nɔ

besoin

màko

biche

mangala

bicyclette

nɛ̀gɛso

bien

nyì, kónyuman

aller bien

nyà

bien sûr

bien-être

díya

bienvenu

bìsimila

blanc

gbɛ́

blanchir

gbɛ́

très (blanc)

pásipási

bleu

búla

se blottir

bùgu

boire

mìn

bois

yíri

bois de chauffage

lɔ́gɔ

boîte

bóati, gbóngon

bon

nyùman

bon (au goût)

dí

bon

dúman, nyí

bon! (exclamation)

àyiwa

être bon

dìya

de bonne qualité

nyánaman

bord

dá

boubou

dèrekeba

bouche

dá

bouchon

dátugulan

boue

bɔ̀gɔ

bouillie

bága, sèri

bouillir

wíli

mettre en boule

mɔ̀n

bourrer

sɔ́sɔ

bouteille

dúnden

bovin

mìsi

bras

bólo

brave

kìsɛ

brigand

bènkalikɛ́la / bènkannikɛ́la

d’un noir brillant

mònimoni

briller

mɛ̀nɛmɛnɛ

brouillard

búgun

brousse

kòngo

bruit

mànkan

brûler

jèni

bus

bísi

cacher

dògo

cadavre

sù, bánbagatɔ

cage à volaille

sánsara

caillou

kábakuru(n)

cajoler

nɛ́gɛnɛgɛ

calculer

jàtemina

calebasse

flén

calme

súma

calmer

súma, màsuma

camarade

tɔ̀nyɔgɔn

compagnon

táamanyɔgɔn

canard

dɔ̀ku, tɔ́nkɔnɔ

canari

dàga

caresser

múmumɛmɛ

casser

kári, cì

bruit de cassure

kpé

catastrophe

bò̀nɛ

cause

sábabu

à cause de

kánma, kɔ́s;ɔn

causer

cf. bàlo

causerie

másala

ce, cette, ces

nin (pl. nùnun / nínun)

ceci, cela, ça

cf. à / àla, ò / òle, nìn

célibataire

gbána, cɛ̀gbanan

cendre

mɔ̀nyɔnmɔnyɔn, bùguri

cent

kɛ̀mɛ

cesser

dábla, tìge, bán

c’est

le, lò

cette année

nyinan

chair

chaise

sigilan, wàganden

chaleur

fùnteni, tára

chameau

nyɔ̀gɔmɛ

champ

fòro

chance

kùnna(n)

changer

yɛ̀lɛma

chanson

dɔ̀nkili

chant

dɔ̀nkili

chanter

dɔ̀nkili la

chapeau

fúgula

charbon de bois

fìnfin

charme

dáwula, sára

charrette

wòtoro

chasser

gbɛ̀n

chasseur

dònsó

chat

jàkuma

chaton

jàkumaden

châtré

mɔ́nɛ

châtrer

kɔ́bɔ

chaud

gbàn,kála(n)

chauffer

gbàn, kàlaya

chaussure

sàmara

chef de l’armée

múgutigi

chef des eaux

jítigi

chef de famille

gbàtigi

chemin

síra

chemise

dèreke

chercher

nyíni, yáala

cheval

cheveu

kùsigi

chèvre

chez

cf. fɛ̀

chien

wùlu

chiot

wùluden

choix

sàko

chose

fén

cicatrice

jólino

ciel

sán, sánkolo, kàba

cinq

lóoru

circoncire

sériji

circoncision

bólokoli

citoyen

hɔ́rɔn

citron

lòmuru kúmu

claquement des mains

tɛ̀gɛrɛ

classer

dánsigi (dan + sigi)

cochon

kɔ̀kɔti

coépouse

sìnamuso

coeur

jùsu / dùsu, sɔ̀n

cola

wòro

colère

cf. dími, jùsu

combat

kɛ̀lɛ

combien

jòli

comme

kɔ̀mi

commencer

dáminɛ, dábɔ

comment

commerçant

jàgokɛ̀la

petit commerçant ambulant

bàanabaana

commerce

jàgo, gɔ̀gɔ

complètement

féwu, téwu

compléter

dáfa

comportement

jógo

comprendre

fàamu, mɛ̀n

compter

dán, jàte

concertation

jɛ̀kafo

concession

lú

condiment

náfen

conduire

bòli

connaissance

màla

connaître

lɔ́n

conseiller

ládi / láadi

conservation

bàlo

conserver

màra

être constant

sàbati

construire

lɔ̀

conte

ntàlen

être content

séwa

contre

káma

contredire

sɔ̀sɔ

contribution

bólomafara

conversation

bàro

coq

dòndon

corde

jùru

corps

fari

à côté

kɔ́rɔ

à côté de

kɛ̀re (+ fɛ̀)

coton

kò́rɔni

cou

kán

coucher

lá

couchette

láfen, lalan

coude

nɔ̀nkɔn

coudre

kála(n)

coupler

bòli

couper

tìgɛ

couper le cou

kánatigɛ

cour

lúkɛnɛ

courir

bòli

courir les filles

sunguru tígɛ, súnguru nyíni

court

sùrun

couscous

bàsi

couteau

mùru

coutume

làada

couvercle

dátugulan

couverture

bírifani

craindre

tàmaki

créateur

dángaba

créature

dáfen

crédit

jùru

créer

dán

crépuscule

fitiri

cri

kúlekán

crier

kúle, màga

crier fort

pɛrɛ(n)

critiquer

kɔ́rɔtigɛ, kɔ̀rɔmatigɛ, kɔ̀rɔfɔ

croire

lá, cf. kɔ́nɔ (à bé n kɔ̀nɔ kó), nyɛ́ (à bó n nyɛ́ ná kó…​)

cuire

mɔ̀(n)

cuire à l’eau

bèleke

cuisine (pièce)

gbà, gbàbugu

cuisine (faire la)

cf. tóbi, gbâ

cuisse

wóto

cul

cultivateur

sɛ́nɛkɛla / sɛ́nɛkɛbaga

cultiver

sɛ̀nɛ

culture

sɛ̀nɛ

cure-dent

gbɛ̀sɛ

cuvette

tása

dans

kɔ̀nɔ

danse

dɔ̀n

danser

dɔ̀n

datte

támaro

se débattre

sériseri

debout

cf. lɔ̀

mettre en débris

mɔnyɔnmɔnyɔn

débrousser

tìgɛ

décès

bánniko

déchirer

fàra, fìli

déclarer

bànge

défaut

fínyɛ

défunt

fúle

dehors

kɛ́nɛ

demain

síni

demander

nyninka, dáari

dent

nyín

dépasser

tɛ̀mɛ, dàn

dépecer

bóso

dépenser

bɔ́, dómu, cɛ́n

déplaire

gbóya

déposer

blá

depuis

kábini

déranter

máfyɛnya

dernier(e)

lában

derrière

kɔ́ fɛ̀

désagréable

gbó

désir

mège

dès que

drɔ́n

dessous

júkɔrɔ

destin

dákan, nakan

détruire

cɛ́n / cɛ̀n

jeux

flà

devoir

cf. kán

diarrhée

kɔ̀nɔboli

Dieu

ála

difference

fáranfasi

differencier

wóloma

difficule

gbɛ́lɛ

dignité

dànbe

dimanche

kári

diminuer

dɔ̀gɔya

Dioula

jùla

diplôme

sɩ́bɛ

dire

fɔ́, kó

direction

fàn

discussion

kɔ́rɔfɔ

se disputer

sɔ̀sɔ, kɛ̀lɛ

distance

flàncɛ

diviser

tlá

division

tláyɔrɔman

dix

tán

dizaine (toujours suivi d’un numéral)

bí

doigt

bóloden, bólokɔni, bólokɔniden

doigt du milieu

bánna

donner

dí, sàma

donner généreusement

ní

dormir

súnɔgɔ / sínɔgɔ

dos

kɔ́

douche

nyɛ́gɛn

douleur

dími

douter

sìga

doux

màga

droit (par opposition à "gauche")

cf. kíni

tenir droit

látlen

tout droit

sɔ́yisɔyi

droite

kíni(n)

à droite

kínibolo

dur

gbɛ̀lɛ

rendre dur

lágbɛrɛya

durer

mɛ́ɛn / myɛ́n

eau

jí

école coranique

mórikalan

écorce

fàra

écouter

lámen

écraser

mɔ̀nyɔngɔ, dɔ̀n

écrire

sɛ̀bɛ

éduquer

làdamu

s’efforcer

jija

effort

màgban

égal

kán

égaler

kɛ́nyɛ, kánya

eh bien

àyiwa

éléphant

sáma

élever

kɔ̀rɔta

élever (des enfans)

bálo, mò

empêcher

bàli, kɔ̀li

emprunter

sìnga

enceinte

ḱnɔma

encercler

kòori

encore

túgu / túguni

encore (après négation)

bán / bá

endroit

yɔ̀rɔ

enfant

dén

enfiler

dòn

enfin

sá

enfler

fúnu

enlever

bɔ́

ensemble

nyɔ́gɔn fɛ̀

ensuite

kɔ́ fɛ̀

entendeur

mɛ́ngaga (mɛn + baga)

entendre

bɛ̀n

en entier

kúruru

en tous cas

kɔ̀ni

entre

cɛ́

entrer

dòn

enrouler

méleke

envie

lɔ́gɔ, nège

environ

nyɔ̀gɔn, cf. bɔ́, nyíni

envoyer

cí, sàma

épargne

wárimara

éparpiller

séri

épaule

kàma(n)

époque

tlè

épouser

fúru

rendre équitable

kɛ̀nyɛ / kánya

esclave

jɔ̀

esperence

lányini

espoir

jìgi

esprit

hákiri

essence

táji

est

kɔ́rɔn

es-ce que

estomac

fúru

et

àni, dòn, kà, ní

s’éteindre

bán

étendre

lá

étonner

kábakoya

s’étonner

kába

étranger

lónan, lónancɛ (muso)

étude

kàlan

étudier

kàlan

euh

áyiwa

européen

tùbabu

eux

òlu

éventail

táfiyɛ

éventter

fìfa

éviter

fɛ́ngɛ

exactement

fáasi, cɔ̀, jáati

exagérer

cf. dàn

examiner

lájɛ

excessivement

bálibali

excrément

expliquer

nyáfɔ

exposé à l’air

gbángalan

exquis au gôut

léwulewu

fabriquer

dilá(n) / dlán, kɛ́

se facher

dími

facile

nɔ̀gɔ

façon

cógo, cógoya

faim

kɔ́ngɔ

faire

kɛ́

bien faire

cf. nyà (…​kà nya)

fait extraordinaire

kábako

fardeau

dòni

farine

múgu

fatiguer

sɛ̀gɛ

féliciter

femelle

mùso

femme

mùso

femme enceinte

lásiritɔ

femme préférée

báramuso

fenêtre

fìnɛtiri, flɔ̀

fer

nɛ̀gɛ

fermenté

kùmu

fermer

túgu, dátugu

féteche

feu

tásuma, ta

feuille

fláburu

fibre

fièvre

fàrigbán

filet

jɔ̀

fille

mùso, dénmuso, súnguru

fils

déncɛ

fin d’une voie

sírikun

finir

sà, tlá / tlán, bàn

fixer

gbànkan

flambeau

mɔ̀nyɔn

flatter

nɛ̀gɛn, nɛ̀gɛnɛgɛ, lánɛgɛ

flèche

bìɛn / byɛ̀n /bìnyɛ

fleuve

bá

flûte

fìle

foie

byén

fois

sìnyɛ

fondement

fonder (une ville)

sìgì

fondre

yèele

force

fànga

forêt

tú

forgeron

nùmu

métier de forgeron

nùmuya

forme

sáwula

fort

cf. fànga, sánfɛ́

fou

fàtɔ

foulard

mùsɔrɔ

foule

jàma, kúlu

foutou

súnan

foyer

gbà

cinq francs

dɔ́rɔmɛ, darasi

un franc

táma

frapper

bùgɔ, gbòsi / gbisi / gbàsi, cì

fraternité

bádenya

frein

lɔ̀nan

frère aîné

kɔ̀rɔcɛ

frère cadet

dɔ̀gɔcɛ

frère utérin

báden ( ba = mère + den = enfant )

froid

nè́nɛ, súma

refroidir

súma, súmaya

front

tén

frontière

dàncɛ

frotter

mɔ̀n

fruit

yíriden

fumée

sìsi

faire fumer

wúsu

frire

yíran

funéraille

sànga

fusil

marifa

gagner

sɔ̀rɔ

rendre gaie

nísɔdiya

garçon

déncɛ

garder

mèra, kɔ̀lɔsi

garnement

dénjugu

à gauche (toujours accompagné d’un autre mot)

núman

gauche (par opposition à "droite")

cf. núman, júgu

être gêné

dègu

genou

kúnbiri

(les) gens

mɔ̀gɔ(w)

gentil

nyì, nyùman

géomancie

tàrabu

gingembre

nyámaku

globe de l’oeil

nyákisɛ / nyáden / nyákili

gombo

gbán

gonfler

fúnu

gorge

ngɔ̀nɔ

gourde

bàra

goûter

nɛ́nɛ

gouverner

màra

grâce á

kɔ́sɔn

grain

kìsɛ, cf. dén

graisse

túru

grand

bòn, jàn

grand-mère

màmamuso

grand-père

màmacɛ, bɛ́macɛ

grand type

mɔgɔ bèlebeleba

grenier

jìginɛ

griller

jèni

griot

jèle

gros

bèlebele / bèlebeleba, bòn

grossir

bònya

guerre

kɛ̀lɛ

habiller

fɛ́ɛrɛbɔ

habitude, hatituelle, habitué

cf. dèli, tó

manque d’habit

fɛ́ɛrɛ

être habitué

dèli

hache

jénde

hameçon

gàngali

handicapé

dɛ́sɛbagatɔ

haricot

sɔ́sɔ

haut (adj.)

jàn

haut (n.)

sánfɛla

en haut

sánfɛ̀

hein

hàn

herbe

bín

heritage

cɛn

sans hésiter

sín

heure

lɛri, wáati

hier

kúnu

histore

dìgamu

homme

ádamaden

homme (mâle)

cɛ̀

homme (être humain)

mɔ̀gɔ

homme distingué

cɛ̀balen

homme sérieux

mɔ̀gɔsɛ́bɛ

être hommête

tlén

honte

màli, màroya / màloya

avoir honte

màro / malo

hôte (qui reçoit)

jàtigi

houe

dàba

huile

túru

huit

séegi

humeur

níso, dùsuma

hyène

súkuru

ici

yàn

igname

kú

il (pr. 3e p.s)

à

ils (pr. 3e pl.)

ù / ò

image

jà(a)

sans importance

mànamana

inciter

lásu

inciter à

sú

indigot

gàla

installer

cf. sìgi

instrument à cordes

nkɔ̀ni

insulter

nɛ̀ni

intellectuel

kólɔnbaga (ko +lɔn + baga)

intelligent

kɛ̀kun

intention

kɔ́nɔnako

interdire

kɔ̀n

interdit

tàna

interroger

nyininka

intérêt

nàfa

intestin

nògo / nùgu

jamais

ábada, fiew

jambe

sèn

jarre percée de petits trous

nyintin

jaune

nɛ̀rɛmugu

je (pr. 1e s.)

n, né

jeter

fili

jeudi

àlamisa, lámisa

jeune

dɔ̀gɔ

jeune fille

súnguru

jeune homme

kánbele

jeûne

sún

jouer (d’un instrument)

fɔ̀

jour

tlé / tèle, lón

jour de grâce

sɔ̀rɔlon

jumeaux

flànin

jusqu’à

fúruru, fó

si(i)??

karité

yèn / y'

laid

cɛ̀jugu

laisser

tó

lait

nɔ́nɔ

lait caillé

nɔ́nɔ kùmu

lance

tàma(n)

lancer

bón

langue (organe)

nɛ̀n

langue (parler)

kán

larme

nyáji

laver

kò

lécher

nɛ́mu

leçon

kálansen

léger

fìnyɛ

lent

súma

lèpre

kúna

lèvre

dágbolo

lièvre

sònsanin / sonzan

limite

dàn, dàma, dá

lion

jàra, wáraba

lisser

nùguya

lit

kálaka

liquide

jí

loi

sàliya

loin

jàn

long (dans lespace)

jàn

long (dans le temps)

cf. mɛ̀ɛn

longévité

sìtigiya

lorgnerie

nyángunu

lord

gbíli

lumière

yélen

lundi

ntɛ̀nɛn / tɛ̀nɛn

lune

kàlo

mâcher

nyimi

machette

bèse

maigrir

fàsa

maigre

fàsa

main

bólo, tɛ́gɛ

mains vides

bolokolon

maintenant

sísan

mais

kàba

maison

bón, só

maison à étages

ságaso / sankanso

maître

kàramɔgɔ

faire mal

dími

malade

bànabagatɔ

maladie

bàna

mâle

cɛ̀

devenir malheureux

bɔ̀nɛ

manger

dómu

mangue

mángoro

manière

cógo, cógoya

manioc

bànanku

manquer

kɛ́sɛ, fó

marabout

móri

marché

lɔ́gɔfɛɛ / lɔ́gɔfyɛ

marcher

táama / tagama

marcher à pied

sènnataama

marcher à quatre pâtes

ngùnuma

mardi

tárata

margouillat

bása

mari

mariage

kɔ́nyɔ

se marier

fúru

marigot

kɔ̀

masque

ló

l’affaire de masque

lóko

maternité

jìginiso

matin

sɔ̀gɔma

mauvais

júju

rendre mauvais

gbòya

méchant

júgu

médicament

flá / fúla

mélanger

nyágami, málasa

même

háli, yɛ̀rɛ

ménagère

gbàdonmuso

mener avec douceur

nɛ̀gɛnnɛ̀gɛn

mensonge

wúya, fàniya

mépriser

jɔ̀n

mer

kɔ̀gɔji

mercredi

áraba

mère

bámuso

message

cíkan

messurer

súma

mettre

blà, kɛ́, dòn

se mettre à

cf. tó

miel

lí

mieux

fìsa

mil

nyɔ̀

(petit)mil

sànyɔ

milieu

cɛ́

mille

wáa / wága

miroir

dùgalen

moineau

kɔ̀rɔ(nin)

mois

kála

moment

waáti,cf. télé, tùma

monde

dúnuya

autre monde

kíyama

monter

yɛ̀lɛ

faire monter

láyɛlɛn

montrer

yìra

se moquer de

yɛ́lɛ, yɛ́lɛko

morceau

kúru(n)

mordre

kìn / cìn

mort

sàya

mortier

kólon

mosquée

mísiri

mouche

límɔgɔ

moudre

sí(n)

mourir

sà, bán

moustache

dásii

moustique

sòso

mouton

sàga

multiplication

sìgiyɔrɔman(ni)

mûrir

kɔ̀kɔ, mɔ̀ / mɔ̀n

musulman

sùlama / silama / silmaɛ

mutuellement

cf. nyɔ́gɔn

nationalité

bɔ́yɔrɔ

natte

dɛ̀bɛ

ne…​ pas

tɛ, má, ká

neant

fú

nerf

fàsa

nettoyer

jɔ̀si

neuf (le chiffre 9)

kɔ̀nɔtɔ

neuf

kúra

nez

nún

noeud

kùrukun

noir

fìn

très (noir)

kírikiri

nom

tɔ́gɔ

nom de famille

jàmu

nombril

bàrakun

non

ɔ́n’ɔ̀n

nord

sáheli

nostalgie

ɲyànafin

nourrir

bàlo

nourriture

cf. dómuni, bálo

nous (pr. 1è p. pl.)

án

nouveau

kúra

nouvelle

kìbaruya / kibariya

nu(e)

lákolon

nuage

kàbafin

nuit

sú

faire nuit

obligation

wájibi

être obligé de

kán

obliger

wáajibi

obscurité

dìbi

odeur

kása, súma

oeil

nyá, nyɛ́

oeuf

kíri / kíli / fán

offrande

sáraka

oignon

jàba

oiseau

kɔ̀nɔ

oncle maternel

bélinjɛ / bélincɛ / bélencɛ

onchocerchose

mará

ongle

sɔ̀ni

or

sánu

orange

lòmuruba

ordure

nyàmanyama

oreille

tló / tóro

orner

màsiri

os

kólo

oseille

ôter

bɔ́

mín, yɔ́rɔ, jùman

ou

wála / wàa, wàlima

ou bien

wáa

oublier

nyìnɛ / nyàna / nyɛ̀na, nyènɛ.. kɔ́, cf. bɔ́

ouest

tlèbin

oui

ɔ̀nhɔn

ouverture

dá

ouvrir

dáyɛlɛ, yɛlɛ

ouvrir largement

wàga

pagaie

jùfa

pagne

fàni, tàgafe

paillote

bùgu

paix

hɛ́rɛ

palissade

jàsa

grande de palme

tèn

panier

sègi, gbáka

panier de kola

wága

pantalon

kùlusi

papier

sɛ́bɛ

parce que

báo, k’a màsɔrɔ, sàbu / sábula

pardon

sábali

pardonner

yàafa

pareil

cf. kélen, kéan

parent

bálima / bálema / badema / bádima

paresse

sàliya

paresseux

sàlibágatɔ

parler

kúma

parole

kúma

à part

cf. dán

part

níyɔrɔ

partager

tlá / tlán

partir

tága

faire partir

látaga

faire parvenir

lása

pas du tout

féwu, háli dɔ̀ɔnin

passer

tè̀mɛ

passer la journée

tlèn

passer la nuit

patate

wóso

pâte

dɛ̀gɛ

patrie

fàso

pauvre

fàantan

payer

sára

pays

jàmana

peau

gbòlo

pécher

mɔ́n

pénis

fɔ́rɔ

penser

míiri

pente

jìgijìgi

perdre

túnu

se perdr