SÉANCE 21 COURS DE DIOULA

1. LÉÇON 21 : KALANSEN MUGAN NI KELENNAN

1.1. BARO TANNAN/THEME 11 :

Contexte de communication

explique ses mésaventures à ses amis de Bouaké kalo kelen le bɛ bi Abidjan. A ka Abidjan gundow ni a tagabolw famun dɔɔni. A ka a teriw wele Bouaké ka a ya Abidjansigi nyanyira o la. Youssouf ye a terigbɛlɛn dɔ ye. A ka ale le wele fɔlɔ.

  • I ni sɔgɔma Youssouf

  • N’ba n tericɛ, kow bɛ di ?

  • Heee n teri, kow ma nɔgɔ dɛ ?

  • Cogo di ?

  • Abidjansigi ma nɔgɔ few! Kabini n nan na, ne ni lagafiya faran na

  • Muna ?

  • Fenw bɛɛ sɔngɔn ka ca. I ko bon oh, faniw oh, nanfenw oh, o bɛɛ sɔngɔ ka ca

  • N teri, i ka kan ka sɔn nin bɛɛ ma. Abidjan ye duguba ye. Warisɔrɔ ka di nka I be wari sɔrɔ cogo min, I b’a domun ten ne

  • O ka can fɔ. N sibon dɔrɔn bɛ sara waga mugan ni looru.

  • Aah o ma nɔgɔ. Nka i ya baara do? I bɛ nafa sɔrɔ la wa?

  • Dɔɔni dɔɔni. A bena bɛn ni Allah sɔn na

  • Ala ye kow nɔgɔya i bolo

  • Amina. N bena san kelen kɛ ka a filɛ, ni kow ma nyanabɔ, n bena segi Bouake

  • O fana ye hakilinan nyuman ye

1.2. EXERCICE DE TRADUCTION

  1. L’homme qui m’enseigne le dioula s’appelle Youssouf

  2. La femme qui est venue hier est Ambassadeur

  3. Le monsieur qui a la voiture blanche est chez Coulibaly ce matin

  4. Tu dois faire un travail qui te permet de nourrir ta famille

  5. La boutique qui est derrière la mosquée appartient à Karim

  6. La maison dans laquelle il vit est petite

  7. Le bureau dans lequel il travaille n’est pas grand

  8. La question à laquelle je dois répondre n’est pas facile

  9. L’homme à qui j’ai parlé lundi soir est anglais

  10. La voiture dans laquelle il est arrivée est jolie